DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 7 : L’évolution

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes

Chapitre 7 : L’évolution

 

 

L’évolution dans l’antiquité

Hippocrate , au 5ème siècle avant J.C. , constate une relation entre l’anatomie et l’influence du milieu de vie

Aristote , au 4ème siècle avant J.C. , décrit déjà une évolution des êtres vivants pour arriver jusqu’à l’homme , selon une échelle évolutive : la Scala naturæ

Galien , au 2ème siècle après J.C. , incite les médecins à s’entraîner à la dissection sur des singes en raison de la ressemblance de leur anatomie avec les hommes

 

Carl von Linné établit une classification de la nature , Systema naturae , où l’homme est décrit sous le nom d’Homo Sapiens , membre du groupe des anthropomorphes comprenant les chimpanzés (Homo Troglodytes) et les paresseux

 

Jean-Baptiste de Lamarck définit l’évolution : des espèces plus complexes émergent en fonction des changements d’environnement , selon un processus évolutif

Il introduit les notions d’antériorité , de descendance , de généalogie des espèces et de transformisme

 

La théorie darwinienne

Le 1er juillet 1858 , deux thèses sont présentés à la Société linnéenne de Londres :

On the Tendency of Species to form Varieties , d’Alfred Russel Wallace

De l’origine des espèces , de Charles Darwin

Ces deux thèses présentent la théorie de l’évolution par la sélection naturelle

 

Darwin dans « De l’origine des espèces » , y explique le mécanisme de l’évolution des espèces

Sa théorie est que seules les espèces les mieux adaptées survivent et se reproduisent

C’est la sélection naturelle

 

Selon Wallace , seule la sélection naturelle conduit à l’évolution des espèces

Pour Darwin elle ne peut tout expliquer et il publie « La Filiation de l’homme » , qui y ajoute la sélection sexuelle

Il considère que les singes sont les animaux les plus proches de l’homme et pense que les origines de l’humanité se trouvent en Afrique

 

L’évolution de la théorie darwinienne

Les premiers débats sur la nature de l’évolution humaine restent des querelles de clocher , car on manque de fossiles humains clairement datés pour argumenter les discussions

 

La Dame rouge de Paviland découverte au Pays de Galles en 1823 , des squelettes masculins découverts en 1829 à Engis en Belgique puis des fossiles découverts dans la carrière de Forbes à Gibraltar en 1848 , ont été identifiés ultérieurement comme des néandertaliens

 

En 1856 des ossements humains sont découverts dans la vallée de la Neander , près de Düsseldorf

Johann Carl Fuhlrott les définis comme des ossements anciens et primitifs

Cela fait l’objet d’une vaste polémique car l’idée que d’autres types d’hommes aient pu exister n’était pas encore admise

 

Puis les découvertes vont se succéder pour étoffer l’argumentation de l’évolution darwiniste et prouver l’existence et l’ancienneté d’un type humain de morphologie différente de celle de l’homme actuel

 

Le chaînon manquant

À partir de 1860 , Huxley , Broca et Ernst Haeckel modélisent l’évolution du singe à l’homme

Nommé anthropopithèque par Gabriel de Mortillet et Pithécanthrope par Haeckel , la recherche du « chaînon manquant » commence

 

Eugène Dubois pense le découvrir en 1891 à Trinil en Indonésie avec l’homme-singe de Java

La découverte d’un de ses fémurs démontre qu’il devait se tenir debout et marcher

Il le baptise Pithecanthropus erectus , le singe-homme debout

 

En 1925 , Raymond Dart , décrit son « chaînon manquant » comme étant l’enfant de Taung , un Australopithecus africanus , découvert à Taung en Afrique du Sud

 

Mary et Louis découvrent en 1959 leur « Dear boy » , appelé également Mister Zinj , un australopithèque

En y appliquant une nouvelle technique de datation , ils repoussent à 1.8 million d’années la naissance de l’humanité , estimée jusqu’alors à seulement quelques centaines de milliers d’années

 

En 1974 en Éthiopie , la découverte de Lucy , un Australopithecus afarensis , démontre que la marche bipède date de 3 à 4 millions d’années

 

Le débat du chainon manquant est loin d’être clos

 

La sortie des eaux

Comme on l’a vu dans le chapitre précédent , des acides aminés à la vie multicellulaire , c’est déjà l’évolution en marche

Cette vie multicellulaire va donner naissance à l’ensemble de la vie aquatique , du plancton jusqu’aux poissons les plus évolués et notamment les tétrapodes

Cette diversification des espèces se produit principalement dans les mers côtières dont la faible profondeur y permet la photosynthèse et où elle va s’épanouir pendant 1 milliard d’années

 

Toutes les espèces , que ce soient les plantes , les champignons ou les animaux , vont devoir à un moment donné , sortir de l’eau

Il semble bien que les premiers à le faire , soient les champignons , suivis des plantes et longtemps après des animaux

Comme ce livre nous raconte l’histoire de l’homme , nous orienterons principalement notre étude sur la sortie de l’eau des animaux

 

Il y a environ 542 millions d’années , des évènements géologiques vont booster cette évolution en obligeant de nombreuses plantes , champignons et animaux , parmi ceux qui ne l’avait pas encore fait , à en sortir pour coloniser les terres immergées

 

Cette sortie des eaux s’est faite contrainte et forcée , principalement à cause de la glaciation de la fin de l’Ordovicien

La faune et la flore marine ont dû s’adapter progressivement à la vie terrestre , ce qui va causer l’extinction de nombreuses espèces incapables de s’adapter à leur nouveau milieu

 

De l’extinction des espèces à la vie terrestre

2000px-Extinction_Intensity_svg

Marine genus biodiversity : Extintion intensity

Photo Wikipedia CC : Author Rursus

 

L’extinction de l’Ordovicien-Silurien va provoquer la seconde plus importante extinction massive du Phanérozoïque , c’est-à-dire de – 542 millions d’années à nos jours , avec une estimation d’extinction d’environ 85 % des espèces

La plus importante étant celle du Permien-Trias qui interviendra environ 200 millions d’années plus tard

 

Elle va commencer avec des pics d’extinction en – 517 , – 502 et – 488 , millions d’années , bien entendu

Cette période d’extinction va continuer avec la glaciation de l’Ordovicien-Silurien , qui va durer environ 30 millions d’années , de – 450 à – 420 millions d’années environ

 

Cette glaciation va entrainer une baisse du niveau de la mer , c’est à dire une régression marine qui va provoquer un retrait de la mer sur des centaines de kilomètres et va aussi augmenter les environnements d’eau douce et allonger le cours des fleuves pour atteindre les mers

 

Puis la déglaciation va entrainer une hausse du niveau de la mer , c’est à dire une transgression marine globale majeure

Cette transgression va créer un événement anoxique océanique

L’anoxie est la diminution de l’oxygène disponible dans le milieu , qui se traduit par le manque de dioxygène dans l’eau

 

Cette régression , puis cette transgression vont entraîner des désordres écologiques qui vont rendre difficile l’adaptation des espèces à leurs nouveaux écosystèmes

Le milieu marin va être réduit et la ressource va diminuer

Puis pour ceux qui ont déménagé sur la terre et qui voudraient retourner dans le milieu marin , celui-ci va être moins profond et moins oxygéné

 

Ces changements climatiques majeurs vont profondément perturber les milieux de vie aquatiques et obliger les espèces à évoluer vers une vie terrestre

Cette opération va entrainer l’extinction des nombreuses espèces qui ne sauront pas s’adapter

 

Des tétrapodes aux mammifères

Les Tétrapodes , ou Tetrapoda , sont des animaux vertébrés avec deux paires de membres et bénéficiant d’une respiration pulmonaire

Les premiers tétrapodes étaient aquatiques

L’apparition des tétrapodes aquatiques date d’il y a environ 380 millions d’années

 

Pour coloniser les milieux terrestres , les tétrapodes vont développer la respiration pulmonaire et ils pourront ainsi respirer directement l’oxygène de l’air grâce à un poumon

 

Les tétrapodes primitifs possèdent un cerveau à deux lobes et des nageoires reliées au squelette osseux qui vont devenir des pattes

Les premières pattes fossiles découvertes sont des sortes de pagaies , adaptées aux déplacements dans les rives immergées et dans les marécages

 

Les premières sorties de l’eau des tétrapodes vertébrés dateraient d’il y a environ 365 millions d’années , avec Ichthyostega :

« Le plus ancien des vertébrés connus présentant des adaptations pour une locomotion autre que la nage »

Ichthyostega a pu s’adaptater à la vie hors de l’eau grâce à ses poumons , ses pattes antérieures capables de supporter son poids hors de l’eau et ses côtes allongées évitant l’écrasement de ses poumons par le poids de son corps

 

A partir de – 359 millions d’années , l’adaptation au milieu terrestre s’est améliorée pour les espèces ayant conquis le milieu terrestre , notamment grâce à quatre pattes marcheuses

 

Vers – 320 millions d’années , va apparaitre l’œuf amniotique , qui grâce à son milieu aquatique , va permettre le développement de l’embryon , qui auparavant devait être déposé dans l’eau

Les quadrupèdes pourront ainsi s’émanciper du milieu aquatique

Vers – 315 millions d’années , Hylonomus lyelli est le premier reptile identifié pondant des œufs amniotiques

 

À partir de cette époque , les reptiles vont donner naissance aux crocodiliens , aux oiseaux , aux dinosaures , aux tortues, aux lézards , aux serpents , aux mammifères , etc …

Les tétrapodes actuels sont les amphibiens , les reptiles , les oiseaux et les mammifères

 

Les mammifères

Les reptiles mammaliens sont apparus il y a environ 250 millions d’années

Ils sont à l’origine des mammifères

Les plus anciens fossiles connus datent du Trias , soit il y a environ 220 millions d’années

 

Les mammifères , ou Mammalia , sont des animaux vertébrés

Leur principale caractéristique est l’allaitement des nouveau-nés

Comme leur appareil digestif n’est pas fonctionnel à la naissance , le lait maternel est leur source de nourriture vitale et obligatoire

 

Les premiers mammifères avaient un mode de vie terrestre , mais au cours de leur diversification , certaines branches ont évolués différemment

Les chauves-souris ont acquis le vol battu et l’écholocation

D’autres comme les phoques , les ours blanc , les castors , les hippopotames , les loutres , les campagnols amphibie , les ornithorynques , etc … , ont développé un mode de vie aquatique partiel

D’autres comme les cétacés , les siréniens , etc … , sont retournés vers un mode de vie aquatique total

Les mammifères sont tous homéothermes , c’est-à-dire qu’ils sont dotés d’un organisme qui leur conserve une température corporelle constante indépendamment du milieu extérieur

La plupart d’entre eux sont endothermes , c’est-à-dire que la chaleur est produite par l’organisme lui-même

 

Certaines espèces sont capables de survivre à des chutes de température importantes dans un état léthargique saisonnier comme l’hibernation

Certaines espèces ne sont pas aptes à réguler leur température à la naissance , ce sont donc les parents qui doivent leur fournir leur thermorégulation jusqu’à leur autonomie

 

La plupart des mammifères communiquent par des cris , des odeurs et des phéromones mais aussi par des postures et des mimiques telle que l’agression , pencher la tête de côté en signe de sympathie , ou mettre la queue entre les jambes en signe de peur et de soumission , etc …

 

Des mammifères aux primates

Extraits de la liste des sous-classes et ordres des mammifères d’après ITIS et Mammal Species of the World, dans son édition de 2005, révisée en 2007 :

 

Sous-classe : Theria

 

Infra-classe : Eutheria

 

Ordres :

Afrosoricida : taupes dorées, tenrecs, limnogales, microgales

Carnivora : caniformes (loups, ours, furets, phoques…) et féliformes (chats, hyènes, civettes…)

Cetartiodactyla : cétacés, ruminants, cochons, chameaux

Chiroptera : chauve-souris

Cingulata : tatous (21 espèces)

Dermoptera : colugos (2 espèces)

Erinaceomorpha : hérissons

Hyracoidea : damans (4 espèces)

Lagomorpha : lièvres, lapin, pika

Macroscelidea : sengis ou musaraignes à trompe

Perissodactyla : équidés, rhinocéros, tapirs

Pholidota : pangolins (7 espèces)

Pilosa : fourmiliers, paresseux

Primates : primates

Proboscidea : éléphants

Rodentia : rongeurs

Scandentia : ptilocerques, toupayes

Sirenia : dugongs, lamantins

Soricomorpha : taupes, musaraignes, solenodons

Tubulidentata : oryctéropes

 

Des primates aux Hominidés

Les primates ont divergé des autres mammifères il y a environ 85 millions d’années

 

Les primates se décomposent en deux groupes :

Les Strepsirrhiniens

Les Haplorrhiniens

 

Les Haplorrhiniens se décomposent en deux groupes :

Les Tarsiiformes

Les Simiiformes

 

Les Simiiformes se décomposent en deux groupes :

Les Platyrhiniens , les singes du nouveau-monde

Les Catarhiniens , les singes de l’Ancien-Monde

Les plus anciens Simiiformes connus sont apparus en Asie , notamment en Birmanie , en Thaïlande et la Chine , vers – 50 à – 45 millions d’années

 

Les Catarhiniens ou singes de l’ancien-monde se décomposent en deux

super-familles :

La super-famille des Cercopithécoïdes , ou singes avec queue

La super-famille des Hominoïdes , ou singes sans queue

 

La super-famille des Hominoïdes se décompose en deux familles :

Les Hylobatidés , qui comprend notamment les gibbons

Les Hominidés

 

Les Hominidés

Les Hominidés se décomposent en deux familles :

La familles des Ponginaes , qui comprend notamment les orangs outans

La famille des Homoninaes

Les Hominidés seraient originaires d’Afrique , mais la découverte en Catalogne d’un fossile d’Hominidé indique que leur dispersion pourrait certainement être plus étendue

 

La famille des Homoninaes se décompose en deux familles :

Les Gorillinis qui comprend notamment les gorilles

Les Homininis

La bipédie est apparue avec les Homininaes

 

La famille des Homininis se décompose en deux familles :

Les Panines qui comprend notamment les chimpanzés et les bonobos

Les Hominines

Le premier hominini bipède serait Sahelanthropus tchadensis ou Orrorin tugenensis

Ils sont probablement les derniers ancêtres communs entre les chimpanzés et les humains

 

La famille des Hominines se décompose en deux familles :

Les Australopithèques

Les Homos

 

Publié dans evolution, La sortie des eaux, La théorie darwinienne, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes , Chapitre 6 ; Apparition de la vie sur la Terre

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes

Chapitre 6 : Apparition de la vie sur la Terre

 

L’expérience de Miller-Urey

En 1953 Stanley L. Miller, biologiste américain , devient célèbre grâce à son expérience dite de Miller-Urey , sur la chimie des origines de la vie sur la terre dans la soupe originelle

Cette expérience lui permit de prouver que sur la Terre , il y a environ 4.3 milliards d’années , l’océan originel contenait les éléments chimiques nécessaires à la création des protéines et de l’ADN , constituants des êtres vivants

Il mélange du méthane , de l’ammoniac et de l’hydrogène dans un ballon rempli d’eau qu’il chauffe jusqu’à ébullition

Par une colonne de condensation , les vapeurs passent alors dans un second ballon où elles sont bombardées en permanence par des éclairs produits par des arcs électriques

Au bout d’une semaine apparaissent des composés organiques , dont 2 % sont des acides aminés , base de toutes les chaînes protéiques , donc potentiellement de la vie

On sait aujourd’hui que l’atmosphère primitive de la Terre n’était pas celle de l’expérience , mais ces résultats déclenchèrent de nombreuses recherches

 

Recherches sur l’apparition de la vie sur Terre

Des critiques ont immédiatement remis en cause cette théorie , disant que les acides aminés auraient pu provenir d’une contamination , mais ces résultats furent corroborés trois ans plus tard par de nouvelles expériences

 

Cinq ans plus tard , en 1958 , Miller a réalisé une nouvelle expérience en utilisant d’autres gaz et notamment du sulfure d’hydrogène , recréant des conditions plus proches de celles des abords des volcans , mais n’a pas eu le temps d’en analyser les résultats

Les composés créés par l’expérience ont été conservés dans son laboratoire et ont été retrouvés à sa mort cinquante ans plus tard

 

En 2008, grâce à la spectrométrie de masse , l’analyse de ces composés a permis la découverte des vingt-deux acides aminés nécéssaire au vivant et à l’assurance qu’ils ont bien pu être créées dans la soupe primitive de la Terre

 

Depuis , bon nombre de recherches ont conforté et complété la théorie de l’apparition de la vie sur Terre dans la soupe originelle

On connait maintenant l’importance du rôle du soufre , de l’électrolyse et du champ magnétique , dans la création des acides aminés , premiers pas vers le vivant

 

La soupe originelle

On ne sait toujours pas exactement quels éléments chimiques étaient présents dans l’atmosphère et l’eau de la Terre , il y a environ 4.5 milliards d’années , mais on en a une bonne idée

 

L’atmosphère terrestre devait être constituée de nombreux éléments déposés par le Soleil , les comètes et les météorites , auxquels s’ajoutent les éléments produits par l’intense activité volcanique

On devait donc y trouver :

Hydrogène , méthane , ammoniac , gaz carbonique , azote , potassium , magnésium , soufre et bien sûr vapeur d’eau

Ces éléments se sont lentement déposés dans l’eau créant ainsi la soupe originelle

Dans cette soupe chaude , les éléments précipités ont pu évoluer vers le vivant

 

De la soupe à la cellule

Pour que la soupe soit bonne , il faut touiller …

C’est ce qu’a fait la Terre avec son champ magnétique

 

Le champ magnétique de la Terre a généré un courant dans cette soupe originelle mais a aussi attiré dans ce courant , par aimantation , ses différents composants

Les composants ainsi rassemblés ont attiré préférablement les éclairs de foudre , créant une électrolyse quasi permanente

Les transformations ont ainsi débuté pour parvenir aux acides aminés , éléments constitutifs des protéines et ainsi de tout organisme vivant sur Terre

 

Puis les combinaisons d’éléments ont créés des assemblages cohérents , les coacervats

Coacervat vient du latin : coacervare qui signifie rassembler , mettre en groupe

C’est une gouttelette sphéroïdale de particules en suspension

La cohérence de la gouttelette dans le courant est assurée par l’aimantation magnétique de ses composants non solubles

 

Les coacervats qui mesurent de 1 à 100 micromètres de diamètre se forment spontanément dans cette soupe

Ils captent alors d’autres molécules qui vont lui permettre de se créer une membrane souple qui va se refermer sur ses composants

 

Les coacervats entrainés par le courant , vont en permanence capturer par osmose de nouveaux composants

Au bout d’un certain temps , le coacervat qui a accumulé trop de matières devient trop gros jusqu’à déchirer son enveloppe

Il va alors se scinder en deux pour former un nouveau coacervat séparé du coacervat initial

Grâce à la forte concentration de composés dans la soupe originelle , le nouveau coacervat va s’enrichir à son tour des composés libres flottant dans le courant magnétique

 

Alexandre Oparine qui a étudié les coacervats , a découvert qu’en présence de catalyseurs , les coacervats échangeaient des substances avec le monde extérieur , grossissaient et finissaient par se multiplier

 

D’où l’importance du champ magnétique , qui va servir de piège à composants , de récipient , de catalyseur et d’activateur

 

De la cellule à l’ARN

Des populations de plus en plus complexes de molécules ont ainsi peuplé les coacervats

 

A ce stade , les molécules peuvent se lier entre elles selon des schémas séquentiels ordonnés et ainsi former des chaînes par polymérisation appelées PolyA

Ainsi grâce à la récolte dans la soupe primitive de bases azotées , de sucre ( ribose ) et de phosphate (pyrophosphate inorganique ) , ont pu se former les molécules d’ARN primitives

Ces apports ont stabilisé les molécules d’ARN

 

L’ ARN , acide ribonucléique , est une molécule contenant 1 brin composé d’une chaîne de nucléotides

Un nucléotide est une molécule organique composée d’une base azotée , d’un sucre et de un à trois groupes de phosphates

 

Cette configuration en brin a permis à l’ARN de se replier sur lui-même et ainsi certaines séquences complémentaires ont pu se lier entre elles

Ces repliements en boucle lui ont donné une meilleure résistance à la dégradation et la possibilité de réplication par la formation d’un second brin

 

De nouvelles bases vont alors s’accrocher par affinité et non plus de manière aléatoire et ainsi former de nouveaux ARN

Parmi les petits nouveaux , certains d’entre eux vont avoir une activité catalytique , et pourront servir de support d’informations génétiques , ce sont les ribozymes

 

Cette activité catalytique va leur apporter la capacité d’autoréplication

Les ARN capables de réplication vont alors proliférer au détriment des autres

La sélection naturelle va se mettre en route

 

Certains ARN vont se lier à un acide aminé , ce qui va les protéger de la dégradation De plus en plus nombreux , il vont alors préférablement se lier entre eux

En se combinant entre eux , ils vont former un ARN plus long

 

De l’ARN à l’ADN

À ce stade , l’ARN est armé de peptides , des polymères ou associations d’acides aminés , qui vont lui permettre de créer une enzyme qui va lui permettre de fabriquer l’ADN

Cette opération , la transcriptase inverse , va , à partir d’un seul brin d’ARN , créer une molécule d’ADN à double brin

 

L’ADN va alors évoluer pour stocker les gènes primitifs et être ainsi à l’origine de toutes les autres molécules du vivant

L’ADN constitué par un enchaînement de nucléotides va fournir l’information nécessaire à la synthèse des protéines

Il est d’abord transformé en ARN messager , c’est la transcription

Puis les ribosomes vont synthétiser les protéines en décodant l’information contenue dans l’ARN messager , c’est la traduction

 

Bien entendu , les premiers systèmes auto catalytiques n’étaient pas aussi élaborés Mais les molécules primitives avaient la capacité d’évoluer

Les nombreux apports de nouveaux éléments le leurs ont permis

Et ces évolutions sont héritables , car une fois incorporées à un réseau auto catalytique , une molécule devient capable de se reproduire

 

Leurs techniques auto catalytiques se sont alors perfectionnées jusqu’à parvenir aux techniques de réplication de l’ADN et de fabrication des protéines qui caractérisent depuis des milliards d’années tous les êtres vivants

Ce mécanisme universel constitue la preuve de l’origine commune de tous les organismes vivants

 

De l’ADN aux procaryotes

Cette cellule contient un ADN , outil qui lui permet de transmettre ses caractéristiques à sa descendance

Cette cellule est devenue une bactérie

 

Les procaryotes sont des bactéries primitives :

Ce sont des organismes monocellulaires

Ils ont colonisés tous les milieux , même les plus hostiles et ce sont les organismes les plus nombreux sur Terre

 

Les cellules procaryotes contiennent un compartiment unique :

Le cytoplasme

Il contient une molécule d’ADN circulaire appelé nucléoïde

Elles se répliquent par division cellulaire

En milieu propice les bactéries peuvent se multiplier à une allure vertigineuse :

La population de bactéries peut doubler toutes les 20 minutes !

 

Le procaryote le plus courant est Escherichia-coli

Cette bactérie compose environ 80 % de la flore intestinale humaine

La majorité des souches de E. coli sont inoffensives , seules quelques-unes sont pathogènes

Ces dernières peuvent être la cause d’intoxications alimentaires par la consommation de produits animaux mal cuits ou consommés crus

Les fruits et les légumes frais ayant été en contact avec ces souches peuvent aussi être à risque , d’où la nécessité de les laver avant consommation

 

eucaryotes

Ring of Life = Prokaryotic phylogenetic tree + Symbiogenetic origins of eukaryotes

Photo Wikipédia CC : Maulucioni

 

Dans leur évolution , ils vont se diviser en 2 groupes , les archées et les eubactéries , pour finalement devenir des eucaryotes

Les archéobactéries vont coloniser les milieux extrèmes car elles peuvent survivre avec très peu de ressources et sont adaptées aux fortes températures

Les eubactéries , proches des bactéries actuelles , sont adaptés à des températures plus clémentes et ont ainsi pu conquérir des milieux moins chauds

 

Les archées

Les archées , du grec ancien Archaea , signifiant originel , sont des microorganismes unicellulaires procaryotes , c’est-à-dire des êtres vivants constitués d’une cellule unique qui ne comprend ni noyau ni organites

 

Les Archaea possèdent en général un unique chromosome circulaire qui se trouve dans le cytoplasme

Un chromosome est constitué de molécules d’ADN et de protéines

C’est le support de l’information génétique qui sera transmis des cellules mères aux cellules filles

 

Les archées sont présentes dans les sources hydrothermales océaniques , les sources chaudes volcaniques et les lacs salés

On en a aussi découvert dans le sol , l’eau de mer , les marécages , la flore intestinale et même dans le nombril humain

Dans les océans , les archées font partie du plancton

C’est l’un des groupes d’organismes les plus abondants de la Terre

 

Les archées interviennent dans le cycle du carbone et de l’azote

Les archées méthanogènes de l’intestin humain et des ruminants participent à la digestion

 

Les bactéries

Les bactéries sont des cellules sans noyau ni organites

Il en existe environ 10 000 espèces connues à ce jour , mais l’estimation du nombre des espèces oscillerait entre 5 et 10 millions

 

Les bactéries sont présentes dans tous les types de biotopes

Elles ont une importance considérable dans les cycles biogéochimiques comme le cycle du carbone et la fixation de l’azote dans l’atmosphère

Chez l’homme , 1012 espèces de bactéries colonisent la peau , 1010 espèces de bactéries colonisent la bouche et 1014 espèces de bactéries colonisent l’intestin

Il y a dix fois plus de cellules bactériennes que de cellules humaines dans le corps humain

La plupart de ces bactéries sont inoffensives ou bénéfiques pour l’organisme

Il en existe cependant de nombreuses espèces pathogènes

 

Les bactéries participent , entre autres , au processus de traitement des eaux usées , dans la fabrication des yaourts ou du fromage et dans la production industrielle de nombreux composés chimiques

 

Il y a environ 40 millions de cellules bactériennes dans un gramme de sol et 1 million de cellules bactériennes dans un millilitre d’eau douce

On estime qu’il y aurait quatre à six quintillions , soit entre quatre et six mille milliards de milliards de milliards de bactéries dans le monde

 

En 2007 , un forage dans le pergélisol canadien a permis de mettre au jour une bactérie vieille d’environ 500 000 ans et toujours vivante

 

Les bactéries pathogènes causent des infections

Si certains pathogènes ne peuvent survivre en dehors de leur hôte , d’autres vont créer une infection en pénétrant dans une plaie , ou par consommation d’eau contaminée , ou vont infecter des individus affaiblis notamment en milieu hospitalier

 

En résumé , une bactérie à sa place est presque toujours utile , mais déplacée , elle est le plus souvent nuisible

Toutefois les bactéries pathogènes tentant d’envahir un hôte vont rencontrer de nombreux mécanismes de défense

 

Les bactéries pathogènes ne le sont pas seulement pour les hommes et les animaux mais également pour les plantes

C’est ainsi que les bactéries peuvent remplacer les pesticides pour combattre les parasites des plantes

 

Les cellules eucaryotes

Dans les procaryotes , pour protéger l’ADN et l’isoler du milieu ambiant , la cellule va placer le chromosome dans son cytoplasme

Dans les cellules eucaryotes , l’évolution va créer un noyau et y placer le chromosome

 

La différence entre les procaryotes et les eucaryotes , c’est donc que le matériel génétique des procaryotes est regroupé dans une zone physiquement non séparée du reste de la cellule , alors que pour les eucaryotes, celui-ci est contenu dans un organite , le noyau

Les eucaryotes sont ainsi devenus des organismes multicellulaires

Les cellules eucaryotes sont délimitées par une membrane pour les animaux ou par une paroi pour les végétaux

 

Il ne faut pas confondre les eucaryotes avec les virus qui sont des acaryotes

Les acaryotes sont des éléments , et non des cellules , qui ne possèdent ni noyaux ni cytoplasme et qui ne peuvent se reproduire qu’en parasitant une cellule hôte

 

Apparition de la vie sur la Terre

– 4.56 milliards d’années : Formation de la Terre

– 4.50 milliards d’années : L’eau liquide recouvre la surface de la Terre , la soupe

originelle est prête

– 4.30 milliards d’années : Le processus de la vie commence avec les acides aminés et les carbones organiques

– 4.00 milliards d’années : Premiers procaryotes

– 3.50 milliards d’années : Premières bactéries

 

Comme on le voit , il a suffi d’un milliard d’années pour passer de la soupe originelle à la vie multicellulaire …

Puis 2 milliards d’années supplémentaires pour l’explosion de la biodiversité

Puis encore 1.5 milliards d’années pour parvenir à l’homme d’aujourd’hui

 

L’espace , origine de la vie sur terre

Bien qu’il y ait encore de nombreuses questions sans réponses , on commence à entrevoir l’origine de la vie sur terre

 

La vie apparaît sur la terre il y a probablement environ 4.3 milliards d’années

La terre ayant récupéré l’eau des comètes venues se planter sur son sol aurait ensuite été ensemencée par des particules aptes à évoluer vers le vivant

Ces particules auraient aussi été déposées par des comètes

 

Les astrobiologistes de la NASA ont détecté des acides aminés sur des météorites et sur des comètes

De nombreux scientifiques pensent que les premiers acides aminés nous auraient été livrés par des météorites ou des comètes et auraient donc été à l’origine de la vie sur Terre , mais également sur d’autres planètes

 

Alors la vie doit aussi exister sur d’autres planètes , mais pas forcément comme sur la Terre

L’évolution qui a pu y avoir lieu , y est forcément conséquente des conditions physiques de ces planètes

Ce qui signifie qu’un petit bonhomme vert ou un saurien intelligent venus de l’espace sont tout à fait plausibles

Mais la vie peut prendre bien d’autres formes

 

Publié dans Apparition de la vie sur la Terre, L’expérience de Miller-Urey, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 5 : Histoire de la planète Terre

Mu et les autres mondes

Chapitre 5 : Histoire de la planète Terre

 

L’origine de la vie sur la Terre

Bien qu’il y ait encore de nombreuses questions sans réponses , on commence à entrevoir l’origine de la vie sur la Terre

La vie apparaît sur la Terre il y a probablement environ 4.3 milliards d’années

 

Les nombreuses collisions des météorites et comètes avec la Terre nous ont apporté l’eau des océans primitifs

Ces météorites et comètes venus se planter sur son sol contenaient également des particules qui ont ensemencé la Terre

Certaines de ces particules se sont révélées être aptes à évoluer vers le vivant

 

Nous allons essayer de reconstituer cette longue et belle histoire

Mais il faut commencer par le commencement , c’est-à-dire par l’histoire de notre planète dans l’univers

 

L’Univers et le Soleil

L’âge de l’Univers est estimé à environ 13.8 milliards d’années

La théorie généralement admise de sa formation , est le Big Bang :

L’Univers était un concentré d’énergie qui a brutalement explosé

 

Ce fut le début de son expansion

En s’éloignant il se refroidissait et une partie de cette énergie est devenue de la matière

Cette matière est à l’origine des galaxies , étoiles et autres corps célestes comme les nébuleuses

La galaxie de la Voie Lactée s’est formée il y a environ 13.21 milliards d’années

 

Il y a environ 4.6 milliards d’années une étoile de la Voie Lactée a explosé en formant une supernova qui a envoyé une onde de choc sur une nébuleuse

Celle-ci s’est effondrée en formant un nuage de gaz

Une partie de ce nuage s’est transformée en un disque d’accrétion , créant le système solaire

 

Ce disque était un nuage de poussières , de roches et de gaz

La plus grande partie de ces matières s’est concentrée vers le centre du disque et a commencé à s’échauffer

Cette montée en température a déclenché la fusion nucléaire de l’hydrogène pour le transformer en hélium

La contraction cinétique augmentant encore , il y a environ 4.57 milliards d’années , l’amas central devient une étoile  :

Notre Soleil

 

La Terre et le système solaire

Le reste des matières du disque solaire , par collisions et accrétions crée les protoplanètes

Il y a environ 4.56 milliards d’années , l’une de celles-ci devient la Terre

La Terre continuant à être bombardée par des astéroïdes , comètes et autres corps célestes , a commencé à brûler de l’intérieur , à cause de la chaleur provoquée par ces chocs successifs

 

Lors des quarante premiers millions d’années de la Terre , le fer et le nickel contenus dans cette masse en fusion ont fondu et ont coulé vers le centre de la planète pour former par contraction , un noyau solide

Le fer liquide résiduel crée alors un champ magnétique autour de ce noyau , ce qui va assurer la protection de la planète contre les rayonnements cosmiques

 

Massive_Smash-Up_at_Vega 

NASA/JPL-Caltech : Artist’s concept of a celestial body of the size of our moon slamming at great speed into a body of the size of Mercury

http://www.nasa.gov/multimedia/imagegallery/image_feature_1454.htm

Photo Wikipédia domaine public : Originalwana , Cmlisse , Bot

 

Puis il y a environ 4.533 milliards d’années , la Terre a été percutée par Théia

C’était une planète de la taille de Mars , s’étant également formée par accrétion , sensiblement sur la même orbite que la Terre

La même orbite , des tailles différentes impliquant des vitesses orbitales différentes : La collision était inévitable

Les débris éjectés ont alors formé un anneau autour de la Terre qui par accrétion est devenu la Lune

 

Cet impact a changé l’axe de la Terre en une inclinaison de 23,5°ce qui a créé les saisons sur notre planète

Avec un axe de 0° , il n’y aurait aucune saison

L’impact a aussi accéléré la rotation de la Terre et ainsi initié la tectonique des plaques

 

Les éons

L’éon est un intervalle de temps correspondant à la division de l’échelle des temps géologiques

 

L’histoire de la Terre est découpée en quatre éons

La datation radiométrique , c’est-à-dire la mesure des résidus des éléments radioactifs encore présent , permet de délimiter les différentes ères , grâce aux durées de désintégration connues

On utilise les éons comme échelle de temps pour toutes les planètes

 

Les trois premiers éons couvrent les 4 premiers milliards d’années de l’histoire de la Terre et sont regroupés en un super éon :

Le Précambrien

 

Les trois éons du Précambrien de la Terre sont :

L’Hadéen , de – 4.56 à – 4 milliards d’années

L’Archéen , de – 4 à – 2.5 milliards d’années

Le Protérozoïque , de – 2.5 milliards d’années à – 541 millions d’années

 

Le dernier éon de la Terre est :

Le Phanérozoïque , de – 541 millions d’années jusqu’à nos jours

 

L’Hadéen

L’Hadéen commence avec la formation de la Terre , il y a environ 4.56 milliards d’années et se termine il y a 4 milliards d’années

Hadéen vient d’Hadès , dieu des enfers , vu l’état de la surface de la Terre à cette époque

Cet éon correspond à la stabilisation de la Terre

 

Durant l’Hadéen , l’océan magmatique et le noyau métallique se différencient puis la croûte continentale se forme

Après cette séparation , la pression atmosphérique était aux environs de 200 bars

Les océans ont donc pu commencer à se former dès que la température de surface est devenue inférieure à la température critique de l’eau , soit en dessous de 350 °C à une telle pression

Cette eau a précipité la formation des roches et la tectonique des plaques a pu démarrer , ce qui a permis la différenciation des croûtes continentales et océaniques

 

Vers – 4.3 milliards d’années , les conditions nécessaires à l’apparition de la vie sont alors réunies

En 2015 , des inclusions de carbone considérées d’origine organique , ont été découverts dans la région de Jack Hills en Australie occidentale et ont été datés de

– 4,1 milliards d’années

En 2017 , des micro-organismes fossilisés découverts dans la ceinture de roches vertes de Nuvvuagittuq au Québec ont été datés de – 3.77 à – 4.28 milliards d’années

Ces découvertes confirment l’origine de la vie sur Terre dès l’Hadéen

 

l’Archéen

Archéen vient du grec Arkhē , signifiant :

Commencement ou origine

Avant les découvertes récentes , on datait d’il y a – 4 milliards d’années , l’apparition de la vie sur la Terre

 

L’Archéen se décompose en quatre ères :

l’Éoarchéen , de – 4 à – 3.6 milliards d’années , est l’ère d’apparition des procaryotes

Le Paléoarchéen , de – 3. 6 à – 3.2 milliards d’années , est l’ère d’apparition de la plus ancienne forme de vie connue avec la découverte d’une bactérie vieille de 3.46 milliards d’années

Le Mésoarchéen , de – 3.2 à – 2.8 milliards d’années , est l’ère d’apparition des stromatolithes

Le Néoarchéen , de – 2.8 à – 2.5 milliards d’années , est l’ère de la formations de la plupart des roches , bien que quelques roches plus anciennes soient datées de l’Hadéen

 

Durant l’Archéen , l’énergie du Soleil reçue sur la Terre était de 25 à 30 % moins importante qu’aujourd’hui

Il n’y avait pratiquement pas de terres émergées

 

La plupart des roches se sont formées durant l’Archéen

Les deux principaux types de roches sont les roches métamorphiques et les roches magmatiques

Les roches métamorphiques proviennent de roches sédimentaires amalgamées par des températures et des pressions élevées

Les roches magmatiques sont dues à l’activité volcanique qui était nettement plus importante que de nos jours

 

L’absence de roches de plus de 3.8 milliards d’années serait due à la collision de la Terre avec un grand nombre de météorites ou de comètes il y a entre 4.1 et 3.8 milliards d’années durant le grand bombardement

Les impacts ont probablement fait disparaitre toutes traces de roches antérieures

 

Le Protérozoïque

Protérozoïque vient du grec signifiant :

D’avant l’animal

Il va de – 2.5 milliards d’années à – 541 millions d’années

 

Il est divisé en 3 ères :

Le Paléoprotérozoïque

Le Mésoprotérozoïque

Le Néoprotérozoïque

 

Le Protérozoïque est caractérisé par une accrétion continentale très rapide amenant à la création du supercontinent de la Pangée et des montagnes

 

Le taux d’oxygène dans l’air qui n’est que 1 à 2 % au début du Paléoprotérozoïque , va augmenter progressivement et on va appeler cet évènement :

La Grande Oxydation

 

Dès le début du Paléoprotérozoïque on constate les premières glaciations

Au Néoprotérozoïque on constate l’apparition d’organismes à corps mou

On a découvert des fossiles de trilobites dans des roches datant de la fin du Néoprotérozoïque , ce qui permet de dater leur apparition de la fin du Précambrien

 

Le Phanérozoïque

Le Phanérozoïque vient du grec signifiant : animal visible

Il couvre les 541 derniers millions d’années jusqu’à aujourd’hui et demain

Comme son nom l’indique , il se terminera lorsque nous aurons cessé d’exister …

 

Le Phanérozoïque est divisé en trois ères :

Le Paléozoïque , de – 541 à – 251 millions d’années

Le Mésozoïque , de – 252 à – 66 millions d’années

Le Cénozoïque , de – 66 millions d’années à nos jours

 

Au début de cet éon , les formes de vie se limitent à des bactéries , des algues , des éponges et d’autres organismes inconnus

Puis on constate l’apparition de petits animaux à coquilles

C’est le début de la biodiversité avec l’apparition des plantes terrestres , l’évolution des poissons et leur conquête de la terre ferme , puis l’évolution jusqu’à la faune et la flore actuelle

 

Vers la fin du Paléozoïque , durant une période appelée le carbonifère , se forment de grandes forêts de plantes qui deviendront des couches de charbon

 

Durant cet éon , la tectonique des plaques va séparer la Pangée pour former les continents actuels

 

Publié dans éons, Histoire de la planète Terre, L'Hadéen, l’Archéen, L’Univers et le Soleil, Le Phanérozoïque, Le Protérozoïque, Non classé | Laisser un commentaire

Du samedi 6 mai au mercredi 10 mai 2017 , DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes , En livre numérique est GRATUIT

Ce mois ci :

Du samedi 6 mai au mercredi 10 mai 2017 ,

DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes ,

En livre numérique au prix de :

0 €

 2nr

DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes

Ce livre est l’histoire de la recherche de nos origines

Le sujet de ce livre est l’histoire des civilisations anciennes , de -261 780 , date du début de l’histoire des hommes selon les sumériens à -1 000 avant J.C. , jusqu’à coller à l’histoire connue

 

Pour commencer , il nous faut éclaircir l’histoire des édenistes et des atlantes arrivant de l’espace comme des dieux et de leur interaction avec les humains sur la terre

 

Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre

Ce tome 2 , va voir arriver les atlantes

Cela ne se fera pas sans heurts …

 

Date de la promotion gratuite :

Du samedi 6 mai à 10 H 00

Au mercredi 10 mai à 9 H 00

Heure de Paris

 

Pour télécharger gratuitement et légalement ce livre numérique , Utilisez le lien suivant :

https://www.amazon.fr/Destination-Terre-2-dieux-atlantes-ebook/dp/B01G78WG1E/ref=sr_1_4?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1483951123&sr=1-4&keywords=douglas+moonstone

 

Allez sur cette page de téléchargement du livre sur amazon.fr

Le prix affiché est : 0 €

Cliquez sur Acheter en 1 click

Cela affiche 0 €

Téléchargez le livre sur votre appareil

 

Pour télécharger gratuitement l’application de lecture Kindle pour pc , tablette ou mobile , Utilisez le lien suivant :

https://www.amazon.fr/gp/digital/fiona/kcp-landing-page/ref=sv_kinc_1

Puis ouvrir Kindle sur l’ordi

 

 

TOUS LES MOIS , aura lieu une mise à disposition d’un de mes livres numériques , qui sera gratuit pendant 5 jours

Il reprendra ensuite son prix normal , soit 3 €

 

Promotion prévue en juin 2017 :

DESTINATION TERRE 3 : La dissolution des dieux

 

Bonne lecture

Douglas Moonstone

 

Liens vers mes livres :

 

Douglas Moonstone

https://www.amazon.fr/s/ref=sr_pg_1?rh=k%3Adouglas+moonstone%2Cn%3A301061&keywords=douglas+moonstone&ie=UTF8&qid=1473252239

 

Frederic le voyageur

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=frederic+le+voyageur&rh=i%3Aaps%2Ck%3Afrederic+le+voyageur

Publié dans DESTINATION TERRE 2, Livre numérique GRATUIT, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes Chapitre 4 , Les mondes

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes

Chapitre 4 , Les mondes

 

Les douze ères astrologiques

En 1937, Paul Le Cour donna naissance aux 12 ères astrologiques avec son livre : L’Ère du Verseau

Il nomma les grandes années , les ères de précession de 25 776 ans

Chaque grande année étant divisée en douze ères d’environ 2148 ans chacune et correspondant à un signe du zodiaque

 

Les quatre âges védiques

Le cycle de la mesure védique est déterminé par quatre âges

L’hindouisme et le bouddhisme l’utilisent encore aujourd’hui

Le cycle complet dure 12 000 ans environ

 

Il débute par l’âge d’or , le Satya Youga

C’est la période où l’homme possède la connaissance spirituelle et vit dans une harmonie parfaite

L’âge d’argent , leTreta Youga , où il perd progressivement la connaissance

L’âge de bronze , le Dvapara Youga , où le déclin spirituel continue

L’âge de fer , le Kali Youga , où triomphe l’ignorance , l’égoïsme et le mal

Un cataclysme purifie alors l’humanité et engendre le commencement d’un nouveau cycle

 

Les cinq âges d’Hésiode

Hésiode , dans son livre : Les Travaux et les Jours , reprend en partie les âges védiques et les apporte ainsi à la mythologie grecque

 

L’âge d’or , c’est celui des premiers hommes , contemporains de Cronos

Hésiode nous dit :

Ils vivaient comme des dieux , , exempts d’inquiétudes et de fatigues ; la cruelle vieillesse ne les affligeait point ; ils se réjouissaient au milieu des festins.

Ils n’avaient pas en partage l’immortalité, mais ils mouraient comme enchaînés par un doux sommeil

Tous les biens étaient à eux : la terre féconde produisait d’elle-même d’abondants trésors.

A leur mort, les hommes de l’âge d’or devinrent des génies bienfaisants, protecteurs et gardiens tutélaires des mortels

Les hommes ne se reproduisaient pas, ils étaient simplement semés et ils n’étaient pas astreints à offrir des sacrifices.

 

L’âge d’argent , c’est celui des hommes impies

Hésiode nous dit :

Ils ne savaient pas s’abstenir entre eux d’une folle démesure.

Ils refusaient d’offrir un culte aux Immortels ou de sacrifier aux saints autels des Bienheureux, selon la loi des hommes qui se sont donné des demeures.

Alors Zeus, fils de Cronos, les ensevelit, courroucé, parce qu’ils ne rendaient pas hommage aux dieux bienheureux qui possèdent l’Olympe.

 

L’âge d’airain , c’est celui des hommes impitoyables

Hésiode nous dit :

Les hommes de l’Age d’airain, robustes comme le frêne, ne se plaisaient qu’aux injures et aux travaux d’Arès

Leur cœur impitoyable avait la dureté de l’acier ; leur force était indomptable, leurs bras invincibles.

Ils finirent par s’égorger mutuellement.

 

L’âge des héros , c’est celui des guerriers

Hésiode nous dit :

Bien qu’il ait été plus noble et plus juste, il fut néanmoins détruit par les guerres comme celle de Thèbes ou de Troie.

Pourtant, parmi les gens de l’âge héroïque certains ne disparaitront jamais car ils habitent désormais et pour toujours dans les îles des Bienheureux, un endroit idyllique dirigé par Cronos, qui, de cette manière, maintient vivant l’âge d’or pour un nombre restreint de héros.

 

L’âge de fer , c’est celui des hommes actuels

Hésiode nous dit :

Où l’on ne respecte ni la foi des serments, ni la justice, ni la vertu

Voici comment s’expliquait la déchéance progressive de l’Humanité.

Tant que Cronos avait régné, l’entente s’était maintenue entre les dieux et les hommes.

Alors, les repas étaient communs, les assemblées étaient communes entre les dieux immortels et les humains. »

Tout changea avec l’avènement des Olympiens.

Zeus prétendit imposer aux hommes sa suprématie divine.

 

Les quatre âges d’Ovide

Ovide , Publius Ovidius Naso , 43 avant J.C. à 18 après J.C. , est un poète latin auteur des Métamorphoses , qui décrit les 4 âges , dont voici des extraits

 

Il fut d’or, le premier âge à naître : sans vengeur, sans contrainte, sans lois, il respectait la bonne foi et la droiture. Point de châtiment ni de crainte; on ne lisait pas de mots menaçants sur des tables de bronze et la foule suppliante ne craignait pas le visage de son juge; sans protecteur, les gens étaient en sécurité.

Alors, le pin n’avait pas encore été abattu dans ses montagnes et n’était pas descendu sur les flots marins pour visiter un monde étranger; les mortels ne connaissaient de rivages que les leurs; des fossés pentus n’entouraient pas encore des places fortes; point de trompette droite, point de cor à l’airain courbé, pas de casque ni d’épée : sans l’aide du soldat, les tribus passaient sans risque de doux loisirs.

La terre aussi, dispensée de toute obligation, sans être touchée par le hoyau, ni blessée par des araires, donnait tout d’elle-même. Satisfait des aliments produits sans aucune contrainte, l’homme cueillait les fruits de l’arbousier, les fraises des montagnes, les cornouilles, les mûres attachées aux ronces épineuses et les glands tombés de la large frondaison de l’arbre de Jupiter.

 

Lorsque Jupiter eut précipité Saturne dans le sombre Tartare, l’empire du monde lui appartint, et alors commença l’âge d’argent

Jupiter abrégea la durée de l’antique printemps; il en forma quatre saisons qui partagèrent l’année : l’été, l’automne inégal, l’hiver, et le printemps actuellement si court. Alors, pour la première fois, des chaleurs dévorantes embrasèrent les airs; les vents formèrent la glace de l’onde condensée. On chercha des abris. Les maisons ne furent d’abord que des antres, des arbrisseaux touffus et des cabanes de feuillages. Alors il fallut confier à de longs sillons les semences de Cérès; alors les jeunes taureaux gémirent fatigués sous le joug.

 

Lui succéda le troisième âge, celui de bronze : d’un tempérament plus sauvage et plus porté sur les armes effrayantes, sans être criminel cependant.

 

Le dernier âge eut la dureté du fer. Aussitôt firent irruption dans cette époque d’une veine plus mauvaise tous les sacrilèges; alors s’enfuirent la pudeur, la vérité, la bonne foi; à leur place apparurent les tromperies, les ruses, les pièges, la violence et la passion coupable de la possession. Le marin livrait ses voiles aux vents sans encore bien les connaître; le bois des coques qui s’était dressé longtemps sur les hauteurs des montagnes, bondissait sur des flots inconnus. La terre, jusque-là commune, comme la lumière du soleil et l’air, un arpenteur méfiant la borna d’un long sillon. On ne demandait plus seulement à la riche terre les moissons et les aliments qu’elle doit produire, mais on pénétra jusqu’à ses entrailles, on se mit à extraire les ressources qu’elle avait cachées et transportées près des ombres du Styx, ces trésors qui sont sources de nos maux. Déjà le fer nuisible et l’or, plus néfaste que le fer, étaient apparus : arrive la guerre qui se bat grâce à l’un et l’autre et agite dans sa main ensanglantée des armes retentissantes. On vit de rapines; l’hôte n’est plus en sécurité chez l’hôte, ni le beau-père chez son gendre; entre frères également l’entente est rare. Le mari projette la mort de son épouse, l’épouse, celle de son mari. De redoutables marâtres mélangent les sucs livides de l’aconit. Le fils s’enquiert avant l’heure de l’âge de son père. La piété gît, vaincue, et , dernière des habitants des cieux, la vierge Astrée a abandonné les terres imbibées de sang.

 

Les trois âges des abénaquises

L’âge ancien , où l’humanité et les animaux se confondent

L’âge d’or , où les animaux ressemblent beaucoup aux humains , mais leur nombre diminue

L’âge présent

 

Le texte d’origine devait être plus long et plus détaillé

Ce texte bref , est tout ce qu’il nous en reste

La description du passé lointain est très juste et décris parfaitement la séparation des primates et des hominidés

 

William Commanda

William Commanda , 1913 – 2011 , de son vrai nom Ojigkwanong , Étoile du matin , chef spirituel algonquin , chef de tribu de la Première nation Kitigàn-zìbì Anishinàbeg au Québec , de 1951 à 1970

 

Nicolas_Vincent_Tsawenhohi

Estampe : Amérindien avec une ceinture wampum , 1825

McCord Museum – Nicholas Vincent Tsawenhohi , Edward Chatfield

Photo Wikipédia public domain : David Ross , Jeangagnon

 

Il était le gardien des 3 ceintures algonquines wampum :

La ceinture de la Prophétie des Sept Feux , considérée comme le document fondateur de la nation algonquine

La ceinture du traité Jay de la traversée de la frontière

La ceinture de la grande paix de 1701

IL y en avait une quatrième mais elle a disparu depuis plusieurs décennies

 

Wampum est l’abréviation de wampumpeague , mot algonquin qui signifie :

Enfilade de coquillages blancs

Les français et les canadiens nomment les wampums « colliers » ou « colliers de porcelaine » et les anglais « wampum belts »

Ces deux expressions qualifient les ceintures échangées lors des rencontres diplomatiques officielles

 

Les sept feux des Anishinaabeg

Extrait de la prophétie des Sept Feux des Anishinaabeg

Inscrite sur l’ancienne ceinture de Wampum sous la garde du Grand-père William Commanda , nommé chef des Indiens d’Amérique en 1957 et fondateur du Cercle de Toutes les Nations

 

Sept prophètes ont rencontré les Anishinabes. Ils sont venus au moment où les gens vivaient une vie pleine et paisible sur la côte Orientale nord de l’Amérique du Nord. Ces prophètes ont quitté les gens avec sept prédictions de ce que l’avenir apporterait. Chacune des prophéties a été appelée un feu et chaque feu a mentionné une période particulière dans le futur. Ainsi, les enseignements des sept prophètes sont maintenant appelés « les Sept Feux ».

 

Le premier prophète a dit aux gens, « Dans le temps du Premier Feu, la nation Anishinabe grandira et suivra le coquillage sacré de la tribu Midewiwin. La tribu Midewiwin sera le point de ralliement pour les gens et ses voies traditionnelles seront la source de beaucoup de force. Le Megis Sacré montrera le chemin vers la terre choisie par les Anishinabes. Vous devez chercher une île en forme de tortue, qui est liée avec la purification de la terre. Vous trouverez une telle île au commencement et à la fin de votre voyage. Il y aura sept points d’arrêt le long de votre recherche. Vous saurez que la terre choisie a été atteinte quand vous serez sur une terre où l’alimentation grandit sur l’eau. Si vous ne vous déplacez pas vous serez détruits. »

 

Le deuxième prophète a raconté aux gens : « Vous reconnaîtrez le Deuxième Feu parce qu’en ce temps-là la nation sera établie sur un grand corps d’eau. Dans cette période, le chemin du Coquillage Sacré sera perdu. Le Midewiwin perdra sa force, un garçon naîtra pour vous rediriger vers les voies traditionnelles. Il montrera le chemin aux Anishinabes pour un avenir solide.

 

Le troisième prophète a expliqué aux gens. « Dans le Troisième Feu, les Anishinabes trouveront le chemin vers la terre choisie, une terre à l’ouest vers laquelle ils doivent emmener leurs familles. Ce sera la terre où l’alimentation grandit sur l’eau.

 

Deux prophètes donnèrent le Quatrième Feu aux Anishinabes. Ils vinrent ensemble. Ils ont prévenu de l’arrivée de la race de la Lumière Pelée (les Blancs).

 

Un des prophètes a dit : « Vous reconnaîtrez ce temps par le visage que vous montrera la race des Lumières Pelées. S’ils viennent avec un visage de fraternité, alors ce sera là un temps de merveilleux changement pour les générations à venir. Ils apporteront la nouvelle connaissance et les articles en relation avec la connaissance de ce pays, de cette façon, deux nations se joindront pour faire une nation puissante. Cette nouvelle nation sera rejointe par deux autres pour que les quatre forment la nation la plus puissante d’entre toutes. Vous reconnaîtrez le visage de la fraternité si la race des Lumières Pelées vient sans arme. S’ils viennent offrant leur connaissance et leur main tendue. »

 

L’autre prophète a dit : « Prenez garde si la race des Lumières Pelées vient avec le visage de mort. Vous devez être prudents car le visage de fraternité et le visage de la mort se ressemblent beaucoup. S’ils viennent avec une arme … prenez garde. S’ils viennent avec de la souffrance… Ils pourraient vous tromper. Leurs cœurs peuvent être remplis de l’avidité pour la richesse de cette terre. S’ils sont en effet vos frères, faites-le leur prouver. Ne les acceptez pas avec une confiance totale. Vous saurez qu’ils portent le visage de la mort si les rivières coulent avec du poison et si le poisson ne peut plus se nourrir. Vous les reconnaîtrez par cela.

 

Le Cinquième Prophète a dit : « Dans le temps du Cinquième Feu viendra une période de grande lutte qui prendra les vies de tous les natifs. Dans l’avertissement de ce Feu viendront des gens qui donneront une promesse de grande joie et de sauvetage. Si le peuple accepte cette promesse d’une nouvelle voie et abandonne les vieux enseignements, le combat du Cinquième Feu s’étendra sur beaucoup de générations. La promesse s’avérera être fausse. Tous ceux qui accepteront cette promesse causeront leur perte. »

 

Le prophète du Sixième Feu a prévenu : « Dans le temps du Sixième Feu il sera évident que la promesse du Cinquième Feu sera fausse. Ceux trompés par cette promesse éloigneront leurs enfants des enseignements des ainés , les petits-fils et les petites-filles se retourneront contre les ainés. De cette façon, les ainés perdront leur raison d’être … ils perdront leur but dans la vie. À ce moment une nouvelle maladie viendra parmi les gens. L’équilibre de beaucoup de personnes sera brisé. La tasse de vie sera presque renversée. La tasse de vie deviendra presque la tasse de chagrin. »

 

Au moment de ces prédictions, bien des personnes se sont moquées des prophètes. Ils avaient alors des médicaments pour tenir loin la maladie. Ils étaient alors sains et heureux. Ceux-ci étaient ceux qui ont choisi de rester hors de la grande migration Anishinabe. Ces gens furent les premiers à être en contact avec la race de la Lumière Pelée. Ils souffriraient le plus.

 

Quand le Cinquième Feu arriva, une grande lutte a en effet pris la vie de tous les Natifs. La race de la Lumière Pelée a commencé une attaque militaire sur les indiens de tout le pays afin de saisir leur terre et leur indépendance. Il est maintenant clair que la fausse promesse de la fin du Cinquième Feu était le matériel et la richesse incarnée par le mode de vie de la race de la Lumière Pelée. Ceux qui ont abandonné les voies ancestrales et ont accepté cette nouvelle promesse ont joué un grand rôle dans la destruction des Natifs de cette terre.

 

Quand le temps du Sixième Feu est venu, les mots du prophète ont sonné juste sur les enfants éloignés des enseignements des ainés. L’ère de scolariser afin « de civiliser » les enfants indiens avait commencé. La langue indienne et la religion ont été cachées aux enfants. Les gens ont commencé à mourir jeune … ils avaient perdu leur volonté de vivre et leur but dans la vie.

 

Dans la confusion du Sixième Feu, il est dit qu’un groupe de visionnaires est venu parmi les Anishinabes. Ils ont réuni tous les prêtres de la Loge du Midewiwin. Ils leur ont dit que la Voie du Midewiwin était en danger. Ils ont réuni tous les paquets sacrés, tous les rouleaux qui ont enregistré les cérémonies. Toutes ces choses ont été placées dans le creux d’un rondin de l’arbre au Bois en fer. Les hommes sont descendus sur une falaise tenus par les longues cordes. Ils ont creusé un trou dans la falaise et ont enterré le rondin où personne ne pourrait le trouver. Ainsi les enseignements des AÎNÉS ont été cachés hors de vue, mais non de la mémoire. Il a été dit que lorsque le temps serait venu pour les indiens de pratiquer leur religion sans crainte, un petit garçon rêverait de l’endroit où se trouve le rondin du Bois en fer, plein des Paquets Sacrés et des Rouleaux. Il mènerait le peuple à la cachette.

 

Le Septième Prophète qui est venu il y a longtemps dit des choses différentes des autres prophètes. Il était jeune et avait une lumière étrange dans les yeux. Il a dit : « Dans le temps du Septième Feu, les Nouveaux Gens apparaîtront. Ils retrouveront la voie de ce qui a été abandonné en chemin. Leurs pas rejoindront les AÎNÉS à qui ils demanderont de les guider dans leur voyage. Mais beaucoup d’ AÎNÉS s’endormiront. Ils se réveilleront à ce nouveau temps sans rien à offrir. Certains des AÎNÉS resteront silencieux par peur. D’autres seront silencieux parce que personne ne le leur demandera. Les Nouveaux Gens devront être prudents sur la manière de s’approcher des AÎNÉS. La tâche des Nouveaux Gens ne sera pas facile.

 

Si les Nouveaux Gens restent forts dans leur Recherche, le Tambour D’eau de la Loge du Midewiwin fera de nouveau résonner sa voix. Il y aura une Renaissance de la Nation Anishinabe et un attisement des vieilles flammes. Le Feu Sacré sera de nouveau allumé.

 

C’est à ce moment que la race de la Lumière Pelée devra choisir entre deux voies. S’ils choisissent la route juste, alors le Septième Feu allumera le Huitième et dernier Feu, un Feu éternel de paix, d’amour, de fraternité et de solidarité féminine. Si la race de la Lumière Pelée fait le mauvais choix, la destruction qu’ils ont apportée avec eux dans ce pays leur reviendra et causera beaucoup de souffrance et la mort aux gens de toute la Terre.

 

Les gens du Milieu Traditionnel d’autres Nations ont interprété les deux routes qui se présentent à la race de la Lumière Pelée comme la route vers la technologie et celle vers la spiritualité. Ils estiment que la route vers la technologie représente une continuité de l’essor irréfléchi vers le développement technologique. C’est la route qu’a choisie la société moderne, qui a endommagé et desséché la Terre. Ce pourrait-il que la route vers la technologie représente un chemin vers la destruction ? La route vers la Spiritualité représente un voyage plus lent que les Natifs traditionnels ont entrepris et recherchent maintenant de nouveau. La Terre n’est pas asséchée sur ce chemin. L’herbe grandit toujours là.

 

Le prophète du Quatrième Feu a parlé d’un temps où « deux Nations se joindront pour faire une Nation Puissante ». Il parlait de l’arrivée de la race de la Lumière Pelée et du visage de fraternité que le Frère de la Lumière Pelée pourrait avoir. C’est évident dans l’histoire de ce pays que ce n’était pas ce visage que cette race a porté dans l’ensemble. Que la Nation Puissante citée dans le Quatrième Feu n’ait jamais été formée.

 

Si les Gens proches de la Terre pouvaient juste porter le visage de la fraternité, nous pourrions être capables de délivrer notre société de la route vers la destruction. Pourrions-nous faire en sorte que les deux routes qui représentent aujourd’hui deux vues heurtantes du monde se rejoignent pour former une Nation puissante ? Une Nation pourrait-elle être guidée par le respect pour tous les êtres vivants ? Est-ce que nous sommes les Nouveaux Gens du Septième Feu ?

 

Au temps du Septième Feu, un Nouveau Peuple émergera. Ils retraceront leurs pas pour retrouver la Sagesse qui a été laissée derrière le long

de la route il y a longtemps.

 

Leurs pas les mèneront vers les Anciens, auxquels ils demanderont de les guider dans leur voyage. Si le Nouveau Peuple demeure fort dans sa quête, le tambour sacré fera de nouveau entendre sa voix. Il y aura un éveil des gens et le feu sacré sera de nouveau allumé.

 

En ce temps-là, la race à la peau claire devra choisir entre deux voies. Une des voies est la voie de l’avidité et de la technologie sans sagesse,

ni respect pour la Vie. Cette voie représente une course à la destruction.

L’autre voie est la spiritualité, un sentier plus lent impliquant

le respect pour toutes les choses vivantes.

 

Si nous choisissons le sentier spirituel, nous pourrons allumer encore un autre feu, le Huitième Feu et commencer une longue période

de Paix et de croissance saine ».

 

« Le temps est venu d’allumer le huitième Feu »

Grand-père William Commanda

http://www.medecinedemereterre.com/

 

Les huit mondes hopis

Le premier monde a été détruit par un feu dévastateur qui vint du ciel et de la terre

Le deuxième monde a pris fin quand le globe terrestre a dévié de son axe et que tout fut recouvert de glace

Le troisième monde a été anéanti par un déluge universel

Le monde actuel , le quatrième , sera anéanti par les flammes

 

Le 5ème monde , celui du futur après la destruction du notre , sera suivi de 3 autres

Le 8ème monde est celui de la fin des temps où l’homme adulte et responsable vivra dans un paradis mérité et ceux qui n’auront pas trouvé la voie seront pour l’éternité dans le mal

 

Il est difficile aujourd’hui de retrouver la véritable version des prophéties hopis , car s’agissant de transmission orale , il n’y a eu aucune difficulté pour les christianiser

Christianiser ne signifiant pas seulement modifier le texte original , mais aussi détruire le texte original

 

Les mondes

Qu’on les appelle : ère , âge , feux ou monde , ce sont des prédictions pour tenter de modifier l’avenir dans le bon sens

 

Les prévisions d’avenir sont toutes malheureusement justes et très prévisibles

Ce qui fait donc la valeur de ces prédictions , ce n’est pas ce qu’ils nous disent de l’avenir , mais ce qu’ils nous disent du passé et surtout de combien de temps ils reculent avec précision dans ce passé

 

C’est pourquoi , sans contestation possible , ce sont les prédictions hopis les plus concordantes avec la réalité :

Ils remontent au 1er monde qui débute en – 410 628

Ils ponctuent leurs mondes en portions de 100 000 ans environ

 

Nous avons vu dans le chapitre précédent qu’un monde valait 103 104 ans

Les cataclysmes qui terminent chaque monde correspondent à ce que nous savons des paléoclimats

 

Publié dans Les cinq âges d’Hésiode, Les douze ères astrologiques, Les huit mondes hopis, Les mondes, Les quatre âges d’Ovide, Les quatre âges védiques, Les sept feux des Anishinaabeg, Les trois âges des abénaquises, Non classé, William Commanda | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 3 , Variations climatiques

DESTINATION TERRE 7

Mu et les autres mondes

Chapitre 3 : Variations climatiques

 

 

Datations

Le temps qui passe pose des dates au fur et à mesure des évènements

Le temps qui passe efface progressivement les dates des évènements

Plus le temps passe et plus les dates deviennent approximatives

Et s’ajoute à cette imprécision , au fur et à mesure du temps qui passe , les changements de systèmes de comptage …

 

Dire que la fin du monde a eu lieu il y a 460 millénaires , à un millénaire près , ce n’est pas très important

Mais pour celui qui s’y trouve en 460 263 ou 461 263 , ce n’est pas la même chose

L’un a survécu , l’autre pas

 

Il faut pourtant , si l’on désire reconstituer notre histoire , poser des dates

Poser des dates , c’est aussi accepter l’approximation

 

Précession des équinoxes

Pour définir les datations , la meilleure base possible , c’est la précession des équinoxes

Oui , mais laquelle ?

 

La précession des équinoxes astronomique , la véritable , se base sur les positions effectives des constellations et donc incorpore dans ses 360° chacune d’entre elles avec sa vraie taille

Chaque ère a donc des durées différentes :

De 6° à 37°

Ce qui fait 25 776 années / 360° = 71.6 années par °

Soit de 429.6 années à 2649.2 années pour chaque constellation

 

La précession des équinoxes sidérale , a posé 12 signes égaux de 30° chacun

Donc de 2 148 années chacune , en partant du point des 5° de l’orbite de précession , au début du signe des poissons

 

La précession des équinoxes tropicale , a posé 12 signes égaux de 30° chacun

Donc de 2 148 années chacune , mais en partant du point 0 de l’orbite de précession

 

On le voit bien , le plus pratique est la précession des équinoxes tropicale , et en lui appliquant la moyenne de 25 776 années on n’est jamais loin de la vérité

 

Tout cela est très bien résumé et compréhensible sur le graphique de Nick Anthony Fiorenza extrait de son extraordinaire site sur l’astrologie et qui m’a aimablement autorisé à vous le montrer

ZodiacArt

Precession of the Tropical Zodiak & the Astrological Ages by Nick Anthony Fiorenza

http://www.lunarplanner.com/siderealastrology.html

 

Effet des marées

C’est la position des astres qui détermine la force de la marée

Mais comme on peut le constater sur les calendriers des marées , l’effet de cette position astronomique met environ 3 jours pour se concrétiser sur le terrain

Toutes les marées devant fonctionner de la même façon , on peut appliquer la même formule de calcul pour obtenir approximativement la date de pic d’effet de marée :

3 / 28ème , pour 3 des 28 jours lunaires d’une marée

 

Dates approximatives

2012 Fin du calendrier maya

2027 Prochain Sigi des dogons

2043 80ème cycle sexagésimal chinois

2148 Fin du 4ème monde hopi

 

Toutes ces dates représentent le passage de l’ère des poissons à celui du verseau avec juste 136 ans d’approximation

Auxquels il faut ajouter les 7° de différence entre les systèmes de calcul du début de la précession , soit 71.6 années X 7° = 501.2 années

Auxquels il faut ajouter les 3 jours de maximum d’effet de marée , soit trois 28ème de 25 776 années = 2 762 années

Soit : 136 + 501 + 2 762 = 3 399 années

 

La fin du monde , c’est-à-dire du 4ème monde hopi , aura donc lieu entre 2012 et 5411

3400 ans environ d’approximation est une représentation très précise au niveau de la durée de vie de la terre

C’est vrai que pour nous , directement concernés , ce n’est pas pareil

Mais s’agissant de phénomènes cycliques et naturel , nous n’y pouvons pas grand-chose

 

Calendrier des marées des précessions des équinoxes

Chaque passage de la précession des équinoxes , représente une marée des 25 776 ans C’est le moment où toutes les étoiles sont alignées et le moment où l’influence de marée est la plus forte sur l’eau , la terre et le magma

 

105 252           H+      Début 6ème période hopi

79 476           B-

53 700           H-

27 924           B+

2 148           H+      Début 5ème période hopi- Fin 12ème période maya

-23 628          B-

-49 404          H-

-75 180          B+       Début würm I -78 000

-100 956         H+      Début 4ème période hopi

-126 732         B-

-152 508         H-

-178 284         B+

-204 060         H+      Début 3ème période hopi – Homo sapiens -200 000

-229 836         B-

-255 612         H-

-281 388         B+

-307 164         H+      Début 2ème période hopi – Homo neandertal -300 000

-332 940         B-

-358 716         H-

-384 492         B+

-410 268         H+      Début 1ère période hopi

-436 044         B-

-461 820         H-

-487 596         B+

-513 372         H+      Homo erectus -500 000

-539 148         B-

-564 924         H-

-590 700        B+

 

H+                  Pic de grande marée haute

B-                    Pic de grande marée basse

H-                   Pic de petite marée haute

B+                   Pic de petite marée basse

 

Comme on peut le constater , toutes les 4 précessions , soit tous les 103 104 ans , ce phénomène est maximal

On peut donc bien parler d’un cycle de 103 104 ans , que nous appellerons :

Un monde

 

Variations climatiques

Milanković nous a démontré que les variations de la précession , de l’orbite terrestre , et de l’orientation de l’axe de la terre affectaient le climat sur une période d’environ 100 000 ans

 

On constate environ 90 000 ans de glaciation pour 10 000 ans de déglaciation

Son graphique est là pour le prouver

Milankovitch_Variations

Milanković variations

Photo Wikipedia CC : David Legrand

 

Glaciations et déglaciations

Glaciations et déglaciations sont des phénomènes cycliques naturels

Cela commence par un léger réchauffement climatique qui fait fondre la banquise en surface

L’eau plus chaude creuse un canal dans la glace jusqu’à atteindre le sol gelé ou la mer froide

Cette arrivée constante d’eau plus chaude réchauffe le fond et creuse entre la glace et le sol une rivière de plus en plus large qui va finir par atteindre l’eau libre

Cela va créer un socle chaud sous la banquise froide qui va commencer à glisser comme sur un tapis roulant , sur ce tapis chaud , vers les eaux libres

Le mouvement va s’accélérer de plus en plus jusqu’à atteindre son point terminal qui peut être la disparition complète de la banquise

 

Une fois le mouvement amorcé , RIEN ne peut l’arrêter

 

Mais pas de crainte à avoir , même si toutes les glaces de la terre fondaient , le niveau des mers ne s’élèverait que d’environ 300 mètres

Mais il n’y a qu’à regarder une carte du monde et y soustraire les 300 premiers mètres d’élévation de terrain pour se rendre compte de l’ampleur de la catastrophe

 

Influence de l’homme sur les glaciations et déglaciations

C’est de la folie mégalomane de croire que l’homme y est pour quelque chose

Même avec la totalité de ses moyens techniques , l’homme ne peut atteindre la puissance de la nature

En aucun cas il n’est capable de déclencher le phénomène

 

Il est juste capable de l’accompagner et de l’accélérer

Une déglaciation dure environ 10 000 ans :

6 000 ans pour le déclenchement et l’amorçage

4 000 ans pour la déglaciation

L’attitude néfaste de l’homme envers la nature peut accélérer le mouvement et ainsi la déglaciation ne durera qu’environ 1 000 ans

 

Mais que sont 3 000 ans de répit en regard des colossaux bénéfices des multinationales ?

Publié dans Glaciations et déglaciations, marées, marées des précessions des équinoxes, Milanković, Non classé, précession des équinoxes, Variations climatiques, variations de Milanković | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes , Chapitre 2 , Précession des équinoxes

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes

Chapitre 2 : Précession des équinoxes

 

Cycles du temps terrestres

Nous avons vu dans le chapitre précédent les cycles du temps courants relatifs à la durée de vie de l’homme moderne

Il faut ajouter à ces cycles du temps courant ceux directement relatifs à la vie de la terre

Ils cyclent sur des durées bien plus importantes et ils sont pourtant directement impliqués dans la vie de notre planète

 

Le plus important , en ce qui nous concerne directement , est la précession des équinoxes , mais il y a aussi l’obliquité , la nutation et l’excentricité

 

Précession des équinoxes

La précession des équinoxes correspond au changement de direction de l’axe de rotation de la terre car elle ne tourne pas sur elle-même comme un ballon mais comme une toupie

L’axe de la terre dessine ainsi un cône

Earth_precession

Photo NASA – Precession

Photo Wikipedia Public domain : Saperaud

 

Ce changement de direction est provoqué par les forces des marées de la lune et du soleil qui poussent l’excès de masse de la terre de l’équateur vers l’orbite de la terre

Cette trajectoire change l’orientation de l’axe des pôles de la terre par rapport aux étoiles

Aujourd’hui le pôle nord céleste nous est indiqué par A Ursae Minoris , l’étoile polaire , mais dans 12 000 ans, ce sera Véga

 

Le point vernal , ou point équinoxial , indiquant la direction du soleil à l’équinoxe de printemps , précède ainsi chaque année sa position sur l’orbite terrestre autour du soleil

 

La précession des équinoxes correspond donc au trajet du point vernal vers l’ouest en sens contraire de la rotation de la terre autour du soleil

La valeur actuelle du décalage est de 50.291″ par an , soit environ 1° tous les 71,6 ans ce qui fait 71,6 ans x 360 degrés = 25 776 ans

 

l’obliquité terrestre

L’obliquité de la terre ou inclinaison terrestre , correspond à l’angle entre son axe de rotation et un axe perpendiculaire à son orbite

Earth_obliquity_range

Photo NASA – Obliquity

Photo Wikipedia Public domain : Saperaud

 

La vitesse de précession n’est pas constante :

Elle varie selon la période de l’obliquité terrestre qui dure environ 41 000 ans

La variation de la vitesse de précession oscille durant ces 41 000 ans , entre 22° 2′ 33″ et 24° 30′ 16″

 

La valeur en 2015 était de 23° 26′ 14″ ce qui correspond pratiquement à la vitesse moyenne de précession pendant la période de l’obliquité de 41 000 ans

Cette valeur fixe la durée moyenne de la précession à 25 776 ans et le passage à chaque point vernal de 2 148 ans

 

La nutation

La précession de l’axe de rotation terrestre dessine une orbite circulaire

La lune et le soleil attirant la terre cela provoque une oscillation sinusoïdale de l’axe de rotation terrestre

C’est la nutation dont le cycle est de 18,6 années

Praezession2

Nutation by Robert A. Rohde for the Global Warming Art project

Photo Wikipedia CC : Stündle , Urutseg , Ragimiri , Herbye

 

L’excentricité de l’orbite terrestre

L’orbite terrestre décrit une ellipse autour du soleil

L’excentricité est la mesure de la différence entre cette ellipse et le cercle

La forme de l’orbite terrestre varie entre une forme quasi circulaire et une forme elliptique

collage

Photo NASA – Eccentricity

Photo Wikipedia Public domain : David Legrand , GifTagger

 

L’excentricité a un cycle de 413 000 ans

D’autres composants de cette variation ont un cycle de 95 000 à 125 000 ans

Cette excentricité est due aux attractions gravitationnelles entre la terre et les autres planètes du système solaire , ainsi que du soleil , selon les lois de Newton

 

En 2015 , une étude des chercheurs de Toulouse et de Brême , montre un nouveau facteur orbital agissant sur l’excentricité de l’orbite terrestre avec un cycle de 9 millions d’années , probablement causé par l’interaction avec la planète mars

 

Cycles de Milanković

Les cycles ou paramètres de Milanković , désignent les paramètres astronomiques qui ont un effet sur les changements climatiques

Ces paramètres sont l’excentricité , l’obliquité et la précession

Ces changements climatiques naturels ont pour conséquence les périodes glaciaires et interglaciaires

 

Joseph-Alphonse Adhémar , James Croll et Milutin Milanković sont les principaux scientifiques ayant avancé l’idée que ces trois paramètres interviennent dans les variations climatiques naturelles , en particulier sur la terre

Cette hypothèse a été confirmée par des données expérimentales en 1976 , avec la publication de Hays , John Imbrie et Shackleton

 

La théorie des paramètres de Milanković s’applique à toutes les planètes

 

Historique de la précession des équinoxes

Tout prouve que la précession des équinoxes est connue depuis la nuit des temps

Les peuples antiques avaient les connaissances astronomiques pour la comprendre et la mesurer

En effet , quelle que soit la latitude , la longitude et la déclinaison , le lever du soleil d’équinoxe est toujours à 90°2 , et il suffit de regarder l’ombre d’un poteau vertical pour constater et mesurer le phénomène

 

Le déplacement des équinoxes se fait à l’intérieur du cycle astrologique des constellations

Ainsi les religions , dont les dirigeants connaissaient le phénomène , ont toujours concerné des divinités correspondant au cycle astral de la précession :

Lion , le sphinx

Taureau , le veau d’or

Bélier , l’agneau pascal

Poissons , symbole des chrétiens

 

Certains archéologues pensent que les grottes ornées du paléolithique dessineraient des représentations du ciel et indiqueraient des éléments qui impliqueraient la connaissance de la précession des équinoxes

 

Des tablettes sumériennes datant d’il y a environ 7000 ans la décriraient précisément

Des hiéroglyphes égyptiens attestent leur connaissance du phénomène

La découverte de la précession par l’astronome babylonien Kidinnu daterait du  4ème siècle avant J.C.

Hipparque a découvert la précession aux environs de -130

Au 13ème siècle , Nasr Eddin Tusi avait calculé une valeur de 51″ par an pour la précession des équinoxes , soit avec une précision de 1.4 %

 

L’astrologie

L’astrologie est née de la précession des équinoxes

L’astrologie est la science qui étudie la position des planètes dans le système solaire et des constellations pour asseoir ses prévisions

 

La base des calculs repose sur:

Le jour , soit la rotation de la terre sur elle-même

Le mois , soit le cycle du soleil et de la lune

L’année , soit la rotation de la terre autour du soleil

La précession des équinoxes

 

L’analyse de ces positions , selon les astrologues , leur permet de déduire les caractéristiques d’une personne et de prédire des événements

Une personne sur quatre pense que la position des étoiles et des planètes a une influence sur notre vie ou notre destin

 

Histoire de l’astrologie

L’origine de l’astrologie daterait de l’origine des hommes

 

Bérose astronome babylonien des environs de – 330 , la situait 490 000 ans plus tôt

Pline et Cicéron au 1er siècle avant J.C. la situaient 480 000 ans plus tôt

Diodore de Sicile à la même époque , précisait 473 000 ans plus tôt

 

Les Sumériens firent une répartition des constellations en 12 signes zodiacaux , mais certaines études laissent à penser que les noms de ces constellations auraient été donnés il a environ 26 000 ans

 

Les premières ziggourats , tours et observatoires astronomiques , datent du 4ème millénaire avant J.C .

On y notait les taches du soleil , les phases lunaires , les déplacements des astres et on y prévoyait les éclipses

Les vérifications de leurs calculs prouvent qu’ils s’avéraient juste avec une précision de quelques minutes

Les éclipses leur servaient à faire des présages

 

Les 70 tablettes de Sargon d’Akkad , connues sous le nom de Namman-Bel , résument la science astrologique de son époque

 

Dans les ruines de Ninive , on a retrouvé plus de 25 000 tablettes d’argile représentant la plus ancienne bibliothèque du monde , et 4000 d’entre elles décrivent les présages du roi Assourbanipal , du 7ème siècle avant J.C.

 

Ptolémée au 2ème siècle après J.C. , rédigea le Tetrabiblos , synthèse de l’astrologie , et l’Almageste , synthèse de l’astronomie

 

Publié dans astrologie, Cycles de Milanković, excentricité de l'orbite terrestre, Non classé, nutation, obliqité, précession des équinoxes | Laisser un commentaire