DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 27 : Le monde d’après

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 27 : Le monde d’après

 

Le 5ème monde Hopi
Le 21 décembre 2148 se terminera le 4ème monde hopi
Le 22 décembre 2148 commencera le 5ème monde hopi :
Le monde d’après

On ne connait pas encore la nature des cataclysmes de cette fin de 4ème monde , mais ce qui est sûr , c’est que nous sommes dans une période de réchauffement qui est provoquée par le volcanisme
Ce réchauffement global va faire monter le niveau des eaux d’au moins 300 mètres

Il est peu probable qu’une guerre massive humaine soit capable de déclencher des glaciations ou un volcanisme généralisé
Par contre ce qui est possible , c’est que ces cataclysmes provoquent d’importantes pénuries et que les humains s’entretuent massivement pour manger les restes
Ce ne serait pas la première fois

Les survivants

violet vert pale

ETOPO1 Global Relief Model re-colorisé par Douglas Moonstone
National Oceanic and Atmospheric Administration U.S. Department of Commerce
https://www.ngdc.noaa.gov/mgg/global/global.html
Photo NOAA Public Domain

Voici la carte topographique ( relief , hydrographie , altitude , etc … ) du monde actuel , éditée par la NOAA
Tout ce qui est violet et vert pale sur cette carte re-colorisée , n’existera plus en ce début de 5ème monde , car c’est à moins de 400 mètre d’altitude

Sur 510 millions de km² de superficie de la Terre , il y a actuellement 149 millions de km² de superficie de terre émergée et un peu plus de 7 milliards d’habitants
Sur 149 millions de km² de superficie de terres émergées , il ne restera qu’à peine 70 millions de km² de superficie de terres émergées à la fin du 4ème monde hopi
Sur ces 70 millions de km² de superficie de terres émergées à la fin du 4ème monde hopi , il ne restera qu’environ 30 millions de km² de superficie d’habitable dans le 5ème monde hopi , le reste ayant été détruit par le volcanisme

Il restera donc un petit cinquième de la surface des terres actuelles pour abriter la population mondiale qui aura échappé à la noyade des mégapoles côtières et aux éruptions des failles et des volcans
Le problème , c’est que ce cinquième est principalement formé de montagnes et de terres peu aptes pour une exploitation agricole , surtout après le grand réchauffement , et que nous ne pouvons donc considérer comme habitable qu’un peu moins de 10 millions de km²

C’est pourquoi il faut tabler , suites aux cataclysmes suivis de conflits et de famines , qu’il ne restera qu’un maximum de 30 millions d’habitants sur les plus de 7 milliards actuels qui peupleront la Terre
C’est-à-dire qu’il ne restera qu’environ un peu moins de 3 habitants au km² , soit la densité de l’Australie actuelle
Ils devront se partager de nombreuses iles qui auront pris la place des continents du monde d’avant
Ces iles , plus ou moins grandes , mais surtout montagneuses , seront éparpillées au milieu des océans
Cela les obligera à créer une communauté ce qui leur assurera une protection relative contre d’éventuels envahisseurs

Comme dans les fins de monde précédents , il y aura peu de survivants dans le nouveau monde

La survie
Les cataclysmes de fin de cycle durent environ 30 000 ans et le réchauffement climatique a débuté vers -20 000
20 000 ans se sont déjà relativement bien passés , compte tenu de la glaciation Würm qu’il a déjà fallu réchauffer
Le petit âge glaciaire risque de nous aider à passer les 500 prochaines années sans trop de problème
Le premier millénaire à venir devrait donc bien se passer

Mais les 9 suivants , il faudra se nourrir , se défendre et conserver un maximum d’acquis technologique
Dans ce début de 5ème monde , les hommes devront vivre dans des territoires restreints , pas forcément très cultivables , avec une faune et une flore réduite
Quant aux infrastructures à leur disposition , cela dépendra de la prévoyance des habitants de la fin du 4ème monde
Tant bien que mal , l’ingéniosité de l’homme permettra à une petite partie de la population de survivre et de se fabriquer une nouvelle société

Je vois très bien la possibilité de cités fortifiées assez bien loties , mais qui auront à gérer les gens de l’extérieur qui n’ont rien :
Ni moyens , ni expérience
Les cités pourront elles résister à la pression des « sauvages » bien plus nombreux qu’eux ?

Fin du grand réchauffement climatique
La fin du grand réchauffement commencera probablement vers +10 000
Puis pendant 20 000 ans , les eaux vont doucement se retirer et de nouvelles terres fertiles vont apparaitre , découvrant les ruines d’anciennes mégapoles

La vie dans les anciennes métropoles en ruine comme on le voit dans les films de science-fiction est très peu probable , la plupart de ces cités ayant été noyées dans 300 mètres d’eau
Les magnifiques tours d’un kilomètre de haut , n’auront pas pu résister aux tsunamis géants
Que pourrait-il rester de ces cités après quelques millénaires sous l’eau ?

Une agriculture plus intensive devrait apparaitre et pourra ainsi mieux nourrir la population
On aura besoin de main d’œuvre , ce qui permettra d’intégrer les « sauvages » de l’extérieur et ainsi d’agrandir les territoires habitables

La technologie va pouvoir de nouveau exploser :
On fabriquera à nouveau des armes terrifiantes

Retour sur terre des réfugiés de l’espace vers +20 000
Vers +20 000 , le climat sera quasiment normal , la plupart des terres seront libérées , c’est le moment que vont choisir ceux qui se sont réfugiés dans l’espace pour revenir

Il est peu probable qu’ils soient bien accueillis
Mais ce qui est probable , c’est qu’ils disposeront d’un armement bien plus sophistiqué que celui des terriens
Mais comme les terriens auront aussi acquis un armement fiable , ils seront tout de même en mesure d’infliger de lourdes pertes aux spatiaux

Une entente sera nécéssaire :
La loi du plus fort créera alors un nouveau gouvernorat

Retour sur terre des édenistes et des atlantes vers +30 000
10 000 plus tard , vers +30 000 , un équilibre instable s’est instauré sur la Terre
Mais voilà , c’est le moment choisi par les édenistes et des atlantes qui ont quitté la Terre vers -2 284 , voir DESTINATION TERRE 1 , Les dieux d’Eden et de Chine , pour revenir sur Terre
Ils étaient partis pour cause d’irradiations massives résultantes des guerres du Gobi

Vers +30 000 ces irradiations se sont normalement dissipées , les perturbations cataclysmiques de fin de cycle sont aussi passées , et une période de calme climatique va débuter
Ils pensent aussi que les terriens issus du 4ème monde ne devraient pas encore être technologiquement dangereux pour eux
C’était sans compter sur leur aptitude à se réfugier dans l’espace

Et ce sera parti pour de nouvelles guerres qui se termineront par une nouvelle paix instaurée par le plus fort

Période de calme climatique de +30 000 à +80 000
A partir de +30 000 , vont suivre 50 000 ans de calme climatique
Ce serait bien si c’était la même chose pour les hommes
Il faut le souhaiter

Il faut tout de même le rappeler , la seule date exacte c’est 2148 pour la fin du cycle de Milankovic , car c’est une date astronomique
Toutes les autres dates sont indicatives
Seule la nature décide quand exactement tel phénomène se déclenchera

Donc pendant cette longue période d’environ 50 000 ans , l’homme devrait profiter des répits que lui donne le climat pour évoluer dans le bon sens
Mais jusqu’à aujourd’hui , cela n’a jamais été le cas …

Nouvelle fin de cycle cataclysmique à partir de +80 000
Vers +80 000 , c’est une nouvelle fin de cycle :
La fin du 5ème monde
Et la roue tourne toujours pour nous emmener vers un nouveau cycle

Jusqu’à présent pour les fins de cycles , nous avons eu à subir des glaciations , des inondations et des réchauffements , plus ou moins intenses
Mais si l’homme existe toujours dans 80 000 ans , que nous attendra-t-il cette fois ci ?
Nous ne pouvons pas répondre à cette question , mais ce sera aux hommes de cette époque de prendre les mesures nécessaires pour parvenir au mieux dans le 6ème monde

Prévoir l’avenir
Il ne faut pas être devin pour prévoir le cadre dans lequel va se jouer l’avenir de l’humanité et de la Terre pendant ce 5ème monde à venir

Nous avons des données scientifiques sures :
Les scientifiques ont pu déterminer que la fonte des glaces avait dépassé un point de non-retour
Les scientifiques ont pu déterminer que le réchauffement climatique était principalement dû au volcanisme

Nous avons des données historiques sures :
Depuis 550 000 ans que l’homme existe son comportement n’a guère changé
Il ne vit que pour la conquête du pouvoir et des moyens financiers et pour les acquérir il fabrique des armes et fait la guerre
Il ne partage pas , il prend ce qu’ont les autres pour en avoir plus

Nous avons des données astronomiques sures :
Nous n’avons qu’une connaissance partielle de l’astronomie , mais elle est déjà suffisante pour connaitre les principaux cycles astronomiques qui concernent notre vie de tous les jours

Ce sont tous ces éléments qui nous permettent de prévoir le cadre de vie qui nous attend demain , mais ce que nous y ferons , cela reste à découvrir

 

Publicités
Publié dans Fin du grand réchauffement, Fin du grand réchauffement climatique, Le 5ème monde Hopi, Le monde d’après, Non classé, Nouvelle fin de cycle cataclysmique à partir de +80 000, Prévoir l’avenir, Retour des réfugiés de l’espace vers +20 000, Retour sur terre des édenistes et des atlantes vers +30 000, Retour sur terre des réfugiés de l’espace vers +20 000 | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 26 : La fin de notre monde

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 26 : La fin de notre monde

 

La fin du 4ème monde hopi
Extraits des prophéties des hopis :
« Pendant un certain temps, il n’y aura plus de cérémonies et il n’y aura plus de foi. Puis Oraibi sera ressuscité avec sa foi et ses cérémonies, signe du début d’un nouveau cycle de vie hopi.
La Troisième Guerre Mondiale sera commencée par les peuples qui reçurent les premiers la lumière (la sagesse divine ou l’intelligence) dans les autres vieux pays (Inde, Chine, Égypte, Palestine, Afrique).
Les États-Unis seront détruits, hommes et terre, par les bombes atomiques et la radioactivité.
Seul le pays des Hopis, et les Hopis, seront préservés, telle une oasis où les réfugiés se précipiteront.
Les abris atomiques sont une illusion. Seul un peuple matérialiste pense à fabriquer des abris. Ceux qui ont la paix dans leur cœur sont déjà dans le meilleur abri de la vie. Ceux qui ne prennent pas part à la division idéologique du monde sont prêts à commencer la vie dans un autre monde, fussent-ils de race noire, blanche, rouge, ou jaune. Ils sont tous frères.
La guerre éclatera. Un conflit spirituel avec des moyens matériels. Les équipements matériels seront annihilés par des êtres spirituels qui ensuite resteront pour créer un monde et un pays avec un seul pouvoir, celui du Créateur.
Ce temps-là n’est pas lointain. Il viendra lorsque kachina Saquasohuh (l’Étoile Bleue) dansera sur la place. Il représente une étoile bleue lointaine et encore invisible qui fera son apparition très bientôt.
Ce moment-là sera lui aussi prédit par une chanson pendant la cérémonie Wúwuchim. Elle a été chantée en 1914, peu avant la Première Guerre Mondiale, et à nouveau en 1940, avant la Seconde Guerre Mondiale.
Ce chant raconte le désaccord, la corruption et la haine contaminant les rites hopis. Les mêmes maux se répandront ensuite dans le monde entier. Cette chanson fut répétée en 1961 pendant Wúwuchim.
L’Émergence au Cinquième Monde a commencé. Elle est entreprise par les peuples humbles des petits pays, par les tribus, par les minorités raciales.
Vous pouvez voir cela sur la terre elle-même. Des plantes formées dans les mondes antérieurs commencent à apparaître sous forme de graines. Ce qui pourrait constituer la naissance d’une nouvelle botanique si les gens étaient assez sages pour la découvrir dans les plantes. Les mêmes germes de graines sont plantés dans le ciel, telles des étoiles. Les mêmes germes de graines existent dans notre cœur. Toutes ces graines sont identiques, il faut savoir les voir. Ainsi a lieu l’Émergence dans le prochain monde, le cinquième.

Ce sont les neuf plus importantes prophéties des Hopis, en relation avec la création des neuf mondes : les trois mondes précédents, où nous avons vécu, l’actuel Quatrième Monde, les trois mondes futurs que nous avons à vivre, et les deux mondes de Taiowa le Créateur et de son neveu Sótuknang. »

Les prophéties des hopis
Je laisse aux hopis la responsabilité de leur prophéties
Autant je comprends leurs légendes comme étant leur histoire transmise par voie orale , autant je ne prends pas à la lettre , leurs prophéties

Mais c’est vrai qu’il ne faut pas être devin pour voir que la Terre marche sur la tête et que cela ne peut pas durer éternellement
Mais ça ce n’est pas une prophétie , c’est une déduction

La fin du 4ème monde
La fin du 4ème monde , c’est le 21 décembre 2148
Attention , ce n’est pas la fin du monde !
Car le 22 décembre 2148 , débutera le 5ème monde , exactement comme la fin d’une année se termine le 31 décembre et qu’une nouvelle année lui succède le 1er janvier

Ce n’est qu’une date astronomique , et ce jour-là il ne se passera que ce qui doit normalement se passer
Ce n’est que la fin d’un cycle , car le 21 décembre 2148 , c’est la fin d’un cycle de Milankovic , voir chapitre 3

Comme nous l’avons vu dans les chapitres précédents , les cycles de Milankovic , se terminent généralement par une période cataclysmique
Les dates de ces cataclysmes ne sont ni fixes ni déterminées
Elles chevauchent les fins de cycle et même quelques fois elles en sortent complètement , c’est-à-dire tout dans le monde précédent ou tout dans le monde suivant

Nous constatons que la fin du 4ème monde se dirige vers un réchauffement climatique , résultante du volcanisme

Le volcanisme
La Terre s’est formée par accrétion de matériaux autour d’un noyau central solide composé principalement de fer et de nickel , appelé « la graine »
La graine a été créée par la pression de la gravitation , 3.6 millions de fois environ plus forte qu’à la surface
Cette graine baigne dans un océan de fer en fusion , appelé le noyau externe
La pression , due à la gravité , y est tellement forte qu’elle désintègre les atomes à la surface du noyau
C’est donc une centrale nucléaire naturelle à fission

Le froid absolu est à −273,15 ° Celsius ou 0° Kelvin
Le record de froid obtenu grâce aux « treillis optiques » est de 0,0000000001 Kelvin
Si l’on parvenait au 0° Kelvin , il n’y aurait plus AUCUN mouvement , tout serait figé et il n’y aurait plus de vie possible
La valse permanente des atomes , protons et autres neutrons , sans chaleur n’existerait pas , car c’est la chaleur qui engendre le mouvement

Au cœur de la Terre , sur le bord du noyau , on estime aujourd’hui la température due à la désintégration des atomes , à environ 6000° Celsius
La chaleur ainsi dégagée fait tourner ce magma autour de la graine et crée ainsi un champ magnétique

Alors pour ce magma bouillonnant revenons aux principes simples :
La chaleur fait dilater le magma et le remonte vers la surface
En surface , le magma rencontre la croute terrestre ou le fond marin
Mais le magma veut quand même s’échapper , d’autant plus qu’il est poussé par le magma suivant , suivi du suivant , etc …
Alors la pression se renforce et lorsqu’elle est suffisante , elle pulvérise la croute terrestre ou le fond marin pour s’éjecter par le tube d’expulsion créé
Dès que la pression n’est plus suffisante pour supporter le poids du magma , celui-ci s’effondre et rebouche ainsi le tube qui a percé la croute terrestre ou le fond marin

Le réchauffement climatique
La graine solide du noyau grossit très lentement par l’ajout de matière obtenu par la solidification progressive du noyau liquide qui se densifie en se frottant contre elle
Ce mouvement ne peut donc être perpétuel , car le noyau externe en fusion finira par être totalement solidifié
Mais à notre échelle de temps , c’est un mouvement perpétuel :
Cette situation est à prévoir pour dans des millions d’années …

Alors à notre échelle , du magma en ébullition remonte en permanence vers la surface de la Terre
Et nous arrivons maintenant en cette fin de 4ème monde vers le pic de pression lorsqu’il faut absolument que le surplus de magma chaud et les gaz qui l’accompagnent doivent percer la croute terrestre ou le fond marin pour s’évacuer
C’est pourquoi les éruptions volcaniques , les tremblements de terre et les tsunamis , sont aujourd’hui de plus en plus nombreux et de plus en plus rapprochés

Ainsi c’est le noyau de la Terre qui réchauffe le sol de la planète et non pas l’effet de serre atmosphérique
Pour preuve :
– Le réchauffement à intervalles irréguliers de l’eau du fond du Pacifique donne naissance périodiquement au courant d’El Ninõ , responsable d’une part importante du réchauffement terrestre , et ce courant se manifeste de plus en plus souvent
– La calotte glacière du Groenland fond par en dessous
– L’antarctique se réchauffe par dessous , comme cela est confirmé par la NASA qui nous révèle la présence d’un panache de magma à environ 2 kilomètres sous la surface de la région de la Terre Marie Byrd
Tiens , de nouveau un réchauffement de la Terre Marie Byrd , comme nous l’avons déjà vu dans le chapitre 21

Augmentation du niveau des eaux
Le réchauffement climatique a déjà commencé à faire remonter le niveau des océans
Mais ce mouvement vient juste de commencer et va continuer pour devenir de plus en plus important

Il faut donc s’attendre à la fonte totale des banquises
Il s’y ajoutera la fonte totale des glaciers
Il s’y ajoutera la condensation de l’évaporation de la totalité des réserves d’eau douce piégées sous terre dans des poches et des nappes phréatiques
Il s’y ajoutera la retombée en pluie de la totalité des nuages par la condensation au contact du froid de l’atmosphère
Il s’y ajoutera enfin l’effet de la dilatation des eaux émergées , produit par le réchauffement climatique
Il s’y ajoutera probablement aussi d’autres effets non pris en compte aujourd’hui par manque de connaissances tels que les effets produits par les exhalaisons de chaleur , les différences de pression atmosphérique , la modification de la gravité , etc …

Conséquences du réchauffement climatique
La fin de la glaciation et le début du réchauffement climatique a commencé en -20 000 vers la fin du 4ème monde
Il va se continuer sur le 5ème monde , probablement jusqu’aux environs de +10 000

Quelle sera l’intensité de ce réchauffement ?
Quand s’en situera le pic ?
Quand commencera le refroidissement ?
Quand la situation reviendra-t-elle à la normale ?
Y aura-t-il des régions épargnées ou moins atteintes que d’autres ?
Pourrons nous déterminer scientifiquement où se situeraient ces régions où devrons nous nous fier au hasard et à la chance ?
Toutes ces questions restent pour l’instant sans réponses

Même si nous pouvons prévoir les possibles conséquences du réchauffement climatique , nous ignorons lesquelles nous percuterons vraiment
Mais il est plus que possible que nous ayons à subir des éruptions massives de magma sur toute la surface du globe , y compris sous les mers , accompagnées d’une remontée du niveau des eaux de l’ordre de 300 mètres
Tremblements de terre et tsunamis accompagneront ces éruptions

Ne croyez pas que je veuille jouer l’oiseau de mauvais augure
Je viens juste vous dire ce qui POURRAIT arriver
Car il est quand même probable que ce qui arrivera réellement soit bien inférieur à
ce maximum de perturbations évoquées
C’est du moins ce que j’espère

Petit âge glaciaire
La communauté scientifique s’accorde sur la possibilité que nous entrions dans une période de « petit âge glaciaire » :
Une petite moitié d’entre eux considère que la probabilité en est de 10 à 20 %
Une autre petite moitié d’entre eux considère que la probabilité en est de 70 à 80 %
La dernière petite moitié d’entre eux ne s’exprime pas

En 2014 , la NASA se basant sur la nette diminution des taches solaires depuis 2011 , prédisait une diminution de leur nombre qui pourrait atteindre un pic vers 2030 à 2040 et pourrait avoir un effet de petit âge glaciaire
Mais dans le ressenti , la température due au réchauffement climatique est très fortement atténuée par le refroidissement du petit âge glaciaire

Ce n’est pas une bonne nouvelle :
Si le refroidissement normalement subi à cause de la diminution des taches solaires est atténué par l’effet de serre , cela signifie que le réchauffement minime que l’on nous communique est sous-estimé de la valeur de ce refroidissement
Ne pas prendre ces données en compte risque de provoquer un réveil douloureux

Le dernier petit âge glaciaire a causé une baisse générale de la température moyenne de 1303 à 1860
Pendant ces 506 ans les populations ont eu à subir des pics de baisses de températures entrainant notamment les grandes famines de 1315 à 1317 , de 1693 à 1694 et de 1833 à 1837

Conséquences du réchauffement climatique et du petit âge glaciaire
Même si la communauté scientifique n’est pas entièrement d’accord pour considérer que nous entrons dans une période de petit âge glaciaire , il serait dommage de ne pas prendre en compte la possibilité que cela advienne

Car si tel est bien le cas , l’activité volcanique réchauffant le sol et l’activité solaire refroidissant la surface , cela favorisera l’activité volcanique sous-marine car le fond des océans sera moins refroidi par le Soleil que la surface de la Terre
Donc il faudra s’attendre en plus d’un réchauffement de la mer , à une suractivité d’éruption sous-marines , de tremblements de terre sous-marins et donc de tsunamis
Il nous reste donc probablement une courte période d’environ 500 ans pendant laquelle nous serons un peu protégés par les effets du petit âge glaciaire

Il serait bon de profiter de ce répit , car un homme prévenu normalement en valant deux , si pour une fois il oubliait de progresser juste pour de l’argent , cet homme pourrait prendre des mesures de sauvegarde pendant qu’il en est encore temps
Et il est toujours plus prudent de prendre de véritables mesures pour un maximum attendu plutôt que des mesurettes qui seront sans effet , même si cela coute moins cher

volcans

World map showing plate boundaries and active volcanoes
http://vulcan.wr.usgs.gov/Glossary/PlateTectonics/Maps/map_plate_tectonics_world.html
Photo Wikipédia Public domain : Avenue

En fait , il faudrait surtout déplacer les infrastructures indispensables , comme les centrales de production d’énergie , dans des zones situées à plus de 400 mètres d’altitude et hors d’une zone volcanique
Il faudrait aussi favoriser l’urbanisation de ces zones normalement mieux protégées des possibles aléas climatiques
Pour cela il faudrait alléger les mégapoles par le déplacement de populations volontaires vers ces nouvelles métropoles
Car la majorité des mégapoles du monde sont quasiment toutes situées à moins de 400 mètres d’altitude …

Mais s’abriter dans l’espace, le temps que les choses s’arrangent sur Terre , reste aussi une possibilité pour les plus favorisés
A condition de mettre TOUT DE SUITE en œuvre la ou les bases spatiales dans la Lune et dans l’espace , ainsi que leurs navettes , car il ne nous reste plus qu’au maximum 500 ans avant que les effets du réchauffement climatique ne rendent la plupart des terres inhabitables

Sachons profiter des 500 ans de probable répit que nous donne le probable petit âge glaciaire

Publié dans Augmentation du niveau des eaux, La fin de notre monde, La fin du 4ème monde hopi, Le réchauffement climatique, Le volcanisme, Les prophéties des hopis, Non classé, Petit âge glaciaire | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 25 : L’Atlantide

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 25 : L’Atlantide

L’Atlantide
L’Atlantide , ou Talawaitichqua , n’est pas un mythe
L’Atlantide a bel et bien existé

Les grecs anciens ont reconnu que c’est l’Egypte qui leur a donné les bases de leurs savoirs , base de l’évolution intellectuelle de l’Europe
Platon , Pythagore , Hérodote , Lucien de Samosate et Thalès entre autres , ont passé des années à étudier en Egypte
Mais quand ils parlent de l’Atlantide , avec tous les détails nécessaires pour que nous puissions les appréhender comme étant véridiques , on les traite d’affabulateurs !
Ils , ce sont Solon , Herodote , Dropides , Socrate , Critias , Platon , Diodore de Sicile , entre autres …

Mais si vous avez suivi mes recherches tout au long des 6 premiers tomes de DESTINATION TERRE , vous savez comme moi , qu’il est aujourd’hui plus difficile de prouver qu’Atlantide n’a pas existé que le contraire

Carte de l’Atlantide

Capture

Fond de carte : http://d-maps.com/
Dessin Douglas Moonstone

Les 2 grandes iles de l’Atlantide allaient de l’Islande jusqu’au sud des Açores
L’Atlantide était située le long de la dorsale Médio-Atlantique

Cette dorsale est une chaîne de montagne sous-marine qui se situe de 2000 à 3500 mètres environ au-dessus du fond de la mer , sauf pour les sommets qui émergent et qui forment des iles , comme l’Islande et les Açores

L’Atlantide des hopis
« A la fin du deuxième monde , vers -204 060 , la terre ne comptait donc plus que 2 continents »

« il fut détruit par l’eau pour les mêmes raisons , la terre bascula à moitié , les terres furent englouties et deux nouveaux continents apparurent : un grand , Kasskara , Mu et un petit , Talawaitichqua , Atlantide »

« A l’est de chez nous se trouvait un continent que nous avons appelé Talawaitichqua‚ “ le pays de l’est ”. Dans la langue hopie‚ tichqua veut dire “ terre ”‚ la surface d’un continent‚ et la première partie du mot signifie “ matin ”‚ ou “ lever du soleil ” »

« Entre ce continent et nous‚ il y avait une grande surface d’eau. Aujourd’hui‚ on appelle ce continent Atlantis et je continuerai à l’appeler ainsi car‚ pour toi‚ c’est un mot plus familier »

« Au début du troisième monde‚ les gens d’Atlantis étaient aussi paisibles que nous. Nous avons‚ bien sûr‚ la même origine divine. Ils avaient les mêmes symboles que nous. Mais‚ avec le temps‚ ils changèrent. Ils commencèrent à explorer les secrets du créateur que l’homme ne doit pas connaître. »

« Vers la fin du troisième monde‚ il y avait une femme comme guide suprême d’Atlantis. Dans notre langue‚ nous pouvons l’appeler une Kickmongwuity‚ une prêtresse suprême ; à vos yeux‚ elle aurait été tout simplement une reine. »

« Atlantis étendit son influence et soumit des peuples dans les pays qui se trouvaient plus loin à l’est‚ que nous appelons aujourd’hui Europe et Afrique. Bien qu’Atlantis fut un petit pays‚ il avait une très grande influence. »

« Les Atlantes … ont également étudié d’autres planètes et ils s’y sont même rendus‚ mais comme c’étaient des planètes mortes‚ ils ne pouvaient y vivre. Ils devaient donc rester sur notre vieille terre. C’est alors qu’ils se sont retournés contre Kásskara. »

« C’est pourquoi la reine voulut également conquérir notre pays et soumettre notre peuple. Elle a menacé notre souverain de réunir tous ses vaisseaux spatiaux au-dessus de notre continent et de nous détruire de là-haut. Mais il refusa de céder. »

« Et puis – comme disait ma grand-mère – quelqu’un , vers -100 956 , a appuyé sur le mauvais bouton et les deux continents ont sombré. Ce ne fut pas le déluge universel. La terre entière ne fut pas détruite et tous les hommes ne furent pas tués. Atlantis s’enfonça très vite dans l’océan‚ mais notre troisième monde‚ Kásskara‚ s’enfonça très lentement. »

« Tous les habitants d’Atlantis ne périrent pas quand leur continent fut englouti. Ceux qui ne voulurent pas participer à l’attaque de Kásskara par leur reine furent sauvés. »

« Alors‚ il ne restât aux Atlantes que le chemin vers l’Est‚ dans des régions que l’on appelle aujourd’hui l’Europe et l’Afrique. Mais on leur avait ôté leurs pouvoirs. Ils étaient cloués au sol‚ ils ne pouvaient plus voler. Ils ne pouvaient survivre que s’ils partaient par petits groupes et chaque groupe n’emportait qu’une petite partie du savoir global qu’ils possédaient auparavant. »

« Quand ils détruisirent le troisième monde‚ le créateur les mit à un niveau culturel très bas. Mais après leur punition‚ qui dura des centaines d’années‚ ils recommencèrent à se développer. Pense à la culture des Egyptiens. »

L’Atlantide des grecs
Platon raconte dans ses Dialogues , le Timée et le Critias , l’histoire de l’Atlantide confiée à Solon en -570 par un prêtre égyptien
Platon y relate l’affrontement d’Athènes contre l’Atlantide , située au-delà des colonnes d’Héraclès , le détroit de Gibraltar

Lorsque les dieux se partagent la Terre , Poséidon , dieu des océans , reçoit l’île gigantesque d’Atlantide , bordée par le royaume Cimmérien au Nord et par le jardin des Hespérides ou l’île des Bienheureux au Sud
Poséidon s’y unit avec Clitô , une jeune mortelle autochtone , qui enfante de cinq lignées de jumeaux masculins
Poséidon partage alors l’île en dix royaumes et nomme l’ile Atlantide et la mer qui l’entoure l’Atlantique , du nom de l’aîné de ses fils , Atlas

Mais leurs descendants deviennent de plus en plus expansionnistes et envahissent l’Europe et l’Afrique
Cette expansion est stoppée par Athènes qui libère les peuples soumis et Zeus punit les Atlantes , incapables de rester fidèles à leur origine divine , en engloutissant l’Atlantide dans les flots , laissant place à « un limon infranchissable »

Extrait du Timée
« Les monuments écrits ( hiéroglyphes égyptiens ) disent que votre cité détruisit jadis une immense puissance qui marchait insolemment sur l’Europe et l’Asie tout entières, venant d’un autre monde situé dans l’océan Atlantique. On pouvait alors traverser cet Océan ; car il s’y trouvait une île devant ce détroit que vous appelez, dites-vous, les colonnes d’Héraclès. Cette île était plus grande que la Libye et l’Asie réunies. De cette île on pouvait alors passer dans les autres îles et de celles-ci gagner tout le continent qui s’étend en face d’elles et borde cette véritable mer. Car tout ce qui est en deçà du détroit dont nous parlons ressemble à un port dont l’entrée est étroite, tandis que ce qui est au-delà forme une véritable mer et que la terre qui l’entoure a vraiment tous les titres pour être appelée continent. Or dans cette île Atlantide, des rois avaient formé une grande et admirable puissance, qui étendait sa domination sur l’île entière et sur beaucoup d’autres îles et quelques parties du continent. En outre, en deçà du détroit, de notre côté, ils étaient maîtres de la Libye jusqu’à l’Égypte, et de l’Europe jusqu’à la Tyrrhénie ( Italie ) . Or, un jour, cette puissance, réunissant toutes ses forces, entreprit d’asservir d’un seul coup votre pays, le nôtre et tous les peuples en deçà du détroit. Ce fut alors, Solon, que la puissance de votre cité fit éclater aux yeux du monde sa valeur et sa force. Comme elle l’emportait sur toutes les autres par le courage et tous les arts de la guerre, ce fut elle qui prit le commandement des Hellènes ; mais, réduite à ses seules forces par la défection des autres et mise ainsi dans la situation la plus critique, elle vainquit les envahisseurs, éleva un trophée, préserva de l’esclavage les peuples qui n’avaient pas encore été asservis, et rendit généreusement à la liberté tous ceux qui, comme nous, habitent à l’intérieur des colonnes d’Héraclès. Mais dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre et des inondations extraordinaires, et, dans l’espace d’un seul jour et d’une seule nuit néfastes, tout ce que vous aviez de combattants fut englouti d’un seul coup dans la terre, et l’île Atlantide, s’étant abîmée dans la mer, disparut de même. Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, cette mer-là est impraticable et inexplorable, la navigation étant gênée par les bas-fonds vaseux que l’île a formés en s’affaissant.

Voilà, Socrate, brièvement résumé, ce que m’a dit Critias, qui le tenait de Solon. »

Platon , Timée , traduction d’Émile Chambry , Wikisource

Résumé du Critias
L’Atlantide est située au-delà des Colonnes d’Hercule , c’est-à-dire dans l’océan Atlantique
De cette île , on peut accéder au continent situé plus loin , l’Amérique
Le roi de l’Atlantide est Atlas , fils du dieu de la Mer Poséidon et d’une jeune mortelle Clitô
L’île est divisée en dix royaumes gouvernés par Atlas et ses neuf frères puis par leurs descendants
Chaque royaume a sa propre capitale , copiée sur celle du royaume d’Atlas , dessinée par Poséidon :
Une cité circulaire bâtie autour d’un mont et entourée de canaux navigables
L’île est riche en ressources naturelles et produit l’orichalque
Le dieu des Atlantes était Poséidon , le père des dynasties royales
On lui sacrifiait tous les ans un taureau que l’on devait capturer

Ils fondent des colonies des deux côtés de leur île , conquérant une partie de l’Afrique jusqu’à l’Égypte, et de l’Europe jusqu’à l’Italie
Athènes est le seul État qui va parvenir à freiner leur expansion

La fin du Critias est perdue
Le récit s’arrête quand Zeus décide de punir les Atlantes

Histoire de l’Atlantide
Vers -204 060 , les hopis nous confirment l’existence des continents de Mu et de L’Atlantide

Vers -140 000 les atlantes ont quitté la Terre pour s’installer dans la galaxie Atlantide :
20 000 ans de voyage aller
93 000 ans sur la planète qu’ils ont baptisé Atlantide
20 000 ans de voyage retour

Vers -100 956 , au début du 4ème monde hopi , le basculement de la Terre a provoqué des tsunamis géants et des inondations totales de continents entier
Les continents de Mu et d’Atlantide étaient recouverts d’eau et on ne pouvait plus voir émergés que les sommets d’Amérique et d’Asie
Mais une fois les eaux stabilisées , Atlantide réapparut et fut de nouveau habité
Mu n’eut pas la même chance car l’érosion due aux inondations fit disparaitre le continent
La plupart des atlantes restés sur Terre a péri , mais il y a des survivants
Atlantide est dévastée et les infrastructures sont détruites

Vers -6 680 , retour des atlantes de l’espace après un voyage de 20 000 ans et 2 guerres dans l’espace contre les édenistes

Vers -4 000 les atlantes colonisent l’Egypte qu’ils occupent depuis plus de 2 000 ans

Vers -3 500 arrivée des kelts , population atlante , qui s’installe en Europe de l’ouest , occupée par les atlantes , ce qui va déclencher la guerre civile inter-atlantes contre Atlantide

Vers -3000 , l’Atlantide, a été engloutie par l’action des AMM ( Amplificateurs de Marée de Magma ) construits par les kelts associés aux vanes et aux ases , et même aux égyptiens qui n’ont plus voulu payer l’impôt aux atlantes ( Voir DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes
Cela a provoqué un immense tsunami , associé à des tremblements de terre , pendant un jour et une nuit
Les conséquences en ont été ressenties jusqu’en Egypte

La fin de l’Atlantide
On voit bien que , concernant l’Atlantide , les hopis , les grecs , les chinois et toutes les autres légendes disent la même chose :
Selon les récits de Solon recueillis vers -570 auprès des égyptiens , les atlantes veulent conquérir l’est de l’Europe , tenu par les édenistes , et ils seront mis en échec par Athènes

Alors voyons de quoi on parle :
Tout cela se passe de -3 500 à -3 000
Bien sûr , quand les grecs parlent d’Athènes , ils veulent dire :
La Grèce
Et de -3 500 à -3 000 , pas plus qu’Athènes ou la Grèce , n’existent encore
Les écrivains grecs parlent de la région qui deviendra la Grèce plus de 2 000 ans plus tard , à l’époque de la guerre de Troie , vers -1 184

Juste en rappel :
Aux alentours de -3 500 à -3 000 , les édenistes sont encore en Crète , avec leur capitale de Minos , et occupent les territoires de l‘actuelle Grèce , Bulgarie et Roumanie , ainsi que le nord de l’Anatolie et les rivages est et sud de la Mer Noire
Tout cela a été largement documenté dans les tomes précédents

En réalité , en pleine guerre civile avec les kelts à l’ouest de l’Europe , les atlantes n’ont pas réussi à faire alliance avec les édenistes qui tiennent l’est de l’Europe , ce qui leur aurait permis de prendre les kelts en tenaille
Ce fut un bon calcul pour les édenistes qui ainsi ont éliminés les atlantes en aidant indirectement les kelts , car les atlantes d’Atlantide étaient les seuls qui avaient les moyens de pouvoir rassembler tous les peuples atlantes

 

Publié dans Critias, L’Atlantide, Non classé, Timée | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 24 : Punt

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 24 : Punt

 

Punt
Punt n’est pas un mythe
Punt a bel et bien existé
Punt , a aussi été appelé Ta Nétjer , Lémurie , Kumari Kandam , Rutas , Daitya , Vazimba , etc …
Les nombreux noms qu’on lui a donné sont déjà en soi une preuve d’existence

Mais pourquoi tant de noms différents ?
Cela s’explique par la taille des continents
Il faut en effet distinguer le Punt du nord ou Daitya et le Punt du sud ou Vazimba , séparés par la dorsale médio-indienne
Si on prend l’ensemble de ce continent avec ses 2 iles principales , que l’on considère qu’il s’agit d’un peuple de marins , ce qui est d’ailleurs prouvé , on comprend alors que le nombre de populations africaines , indiennes et asiatiques qui ont eu des relations avec eux , est très important
Et autant de populations différentes , signifie autant de noms différents

Carte de Punt
Encore une fois , c’est la carte de 1842 de Darwin des récifs coralliens qui nous donne la situation géographique exacte de Punt à son apogée

img107

Fond de carte : Part of Darwin’s map of 1842
With the kind permission of Darwin Online
http://darwin-online.org.uk/graphics/Geology_Illustrations.html
Croquis Douglas Moonstone

Mais pourquoi une localisation aussi indéfinie dans les textes anciens , en dehors du secret des routes maritimes ?
En fait nous avons là , la carte de Punt aux environs de -10 000
A partir de cette date , la montée des eaux ne va pas cesser jusqu’à nos jours , et elle continue encore aujourd’hui
Et durant tout ce temps , Punt va fondre comme neige au soleil , pour passer de continents à archipels , puis en iles disséminées

Lémurie
En 1858 , le zoologiste Philip Lutley Sclater , pour expliquer la présence des lémuriens à Madagascar et en Malaisie , suppose l’existence d’un ancien continent dans l’océan indien , qu’il appelle Lémurie

Le naturaliste Ernst Haeckel défend aussi cette hypothèse en 1870
Le scientifique réunionnais Jules Hermann , sur la base de ses recherches à la Réunion , Madagascar et les Mascareignes défend l’existence de la Lémurie dans sa thèse en 1900 :
Les Révélations du Grand Océan

Rutas
Louis Jacolliot , juge français en Inde , a fait de nombreuses traductions de textes védiques , dont :
Les Peuples et les continents disparus , en 1874

Dans les tablettes sanscrites traduites , il trouve des textes qui parlent d’un continent appelé Rutas , englouti dans l’océan Indien , d’où viendraient les dravidiens

Daitya et Vazimba
Daitya et Vazimba faisaient partie du continent qui reliait Madagascar , l’Australie et l’Inde
Les auteurs antiques , grecs , chinois et arabes , parlent de ce continent reliant Madagascar à l’Inde
Mais c’était il y a 100 000 ans environ

Plus près de nous , Il y a 10 000 ans environ , à l’amorce de la montée des eaux , les dravidiens de Daitya ont commencé leur immigration vers le Skri Lanka et l’Inde

A la même époque , les vazimbas sont naturellement partis se réfugier sur Madagascar
La légende , c’est qu’ils ont été emmenés par leur chef et guide , Zanahary Yan-hary , le dieu soleil
Ce nom est d’origine sanskrit , ce qui les lie à l’Inde et à leurs compatriotes de Daitya , et les dravidiens et le dieu soleil les lie aux tokhariens
Voir DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Les dravidiens et les vazimbas ont la peau noire et les cheveux lisses
C’est donc bien la même ethnie qui peuple Madagascar , Vazimba et Daitya

Daitya
Daitya commence au nord avec Dvaraka , la cité d’or de Krishna , citée dans le Mahabharata , et qui a sombré dans la mer , au fond du golfe de Cambay
Voir DESTINATION TERRE 5 , Les indos-européens
Son apogée date d’il y a 6000 ans

Daitya continue vers le sud et nous offre en vestiges les iles Locadives , les iles des
Maldives et les iles de Chagos
Le peuple des redins , adorateurs du soleil , ont laissé aux Maldives des sites remontant à plus de 4000 ans
Dans sa Géographie , Ptolémée dénombre aux alentours de 120 après J.C. , 1378 îles aux Maldives

Vazimba
Les restes du sud du continent de Vazimba commencent aux iles de la Réunion , puis remontent au nord vers Agalega et les Seychelles
De là le continent redescendait vers le sud avec les Comores et Madagascar

Dans l’archipel des Comores , on a retrouvé des sites archéologiques des alentours de -2 000 avant J.C. , mais les fouilles demandent à être complétées
Dans le sud de Madagascar , on a trouvé des traces de boucherie sur des os de lémuriens datés des environ de -2 400

En malgache , un Vazimba est un esprit , pas forcément bienveillant
Vazimba signifie : Ceux qui ont toujours été là
La légendes affirme que les Vazimbas , premiers habitants de Madagascar avaient des pouvoirs surnaturels

Voiliers égyptiens
Dès l’installation des atlantes en Egypte , entre -5 000 et -4 000 , les égyptiens savaient construire des navires à voiles qui naviguaient sur le Nil , en Méditerranée , en mer Rouge et jusqu’en Océan Indien
Ils avaient des relations maritimes notamment avec Byblos et Punt

A Louxor on a trouvé une urne funéraire datant de 5000 av. J.C. sur laquelle est gravé un bateau à voiles
Des navires à voile ont également été gravés sur de nombreux objets mis à jour et datant d’avant -5 000
Ces gravures nous indiquent que ces bateaux étaient capables de naviguer au travers , c’est-à-dire capables de remonter au vent en tirant des bords

Conte du naufragé
Le conte du naufragé est un conte égyptien du Moyen Empire , des alentours de -2 000 , conservé au musée égyptien de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg
Document Wikipédia

Un Égyptien raconte à un gouverneur comment, un jour, son navire fit naufrage durant une tempête qui tua tout son équipage. Il fut déposé sur une île où il passa trois jours seul. En cherchant de la nourriture, il découvrit que l’île regorgeait de denrées telles que du raisin, des figues et plusieurs espèces de légumes. Tandis qu’il remerciait les dieux, un serpent géant (haut de trente coudées selon le récit, soit environ quinze mètres) et portant une barbe fit son apparition. Ce serpent, dont la peau était en or et les yeux en lapis-lazuli, demanda au naufragé les raisons de sa venue sur l’île. Le naufragé, stupéfait, fut emmené dans le repaire du serpent et parla enfin pour lui raconter son arrivée sur l’île. Le serpent rassura le naufragé en lui prédisant qu’il passerait quatre mois sur l’île et qu’ensuite un bateau de son pays viendrait le chercher pour le ramener. Après cette révélation, le naufragé promit d’honorer le serpent une fois rentré et de parler de lui au roi. Il promit aussi de lui faire apporter toutes sortes d’offrandes comme de la myrrhe et de l’encens. Mais le serpent se moqua du naufragé, car ces choses se trouvaient en abondance sur l’île et il n’en avait pas besoin. Le serpent dit aussi au naufragé qu’une fois qu’il aurait quitté l’île, celle-ci disparaitrait parmi les flots.
Quand enfin le bateau de sauvetage arriva, le serpent demanda au naufragé de parler de lui dans sa cité et lui donna de nombreuses marchandises comme de la myrrhe, de l’huile ou des défenses d’éléphants, entre autres choses. En arrivant, le naufragé alla voir le roi pour lui offrir la marchandise et parler du serpent. Pour sa générosité, le roi promut le naufragé au rang de suivant et lui donna 200 esclaves.

Expéditions égyptiennes vers Punt
Les égyptiens commercent avec Punt depuis les pré-dynasties , c’est-à-dire au moins depuis -5 000 et jusqu’en -1 000 environ
Les relations commerciales entre les deux pays seront principalement assurées par les tokhariens de – 4 000 jusqu’aux environs de -1 000

Au verso de la pierre de Palerme , est relaté une expédition vers Punt pendant le règne du pharaon Sahourê , de -2458 à -2446

Une inscription du Ouadi Hammamat , relate qu’un officier du nom de Henou commanda une flotte pour rejoindre Punt , sous le règne de Mentouhotep III , vers -1950

L’expédition la plus célèbre vers Punt est celle d’Hatchepsout , fille d’Amon , au cours de la huitième année de son règne , vers -1 470
Une flotte de cinq navires d’environ vingt mètres de long , commandée par le chancelier Nehesy , quitte la ville de Thèbes pour rejoindre la Mer Rouge
Après environ un mois et demi de route, l’expédition arrive à Punt
Les Egyptiens y découvrent des maisons sur pilotis qui dénotent des besoins de se mettre à l’abri de la montée des eaux

On notera aussi : 7 knots X 10 h X 45 jours = 5670 kms , distance parcourue et compatible avec la situation géographique de Punt
Le retour se fera surtout à la rame et sera donc plus long que l’aller
Cela est dû à la direction du vent qui va de l’Afrique vers l’Inde jusqu’en septembre puis s’inverse jusqu’en février
Distance et régime des vents de mousson confirment ainsi la localisation de Punt dans l’Océan Indien

Sous le règne de Ramsès III , de -1186 à -1154 , est décrit dans le papyrus Harris I , les « merveilles mystérieuses : gomme , myrrhe , pigment rouge et toute bonne herbe odorante » rapportés de Punt

Punt en Afrique
Les scientifiques qui réfutent l’existence de Punt , disent que ce territoire mythique est situé sur les côtes africaines
Ils oublient les réalités des échanges commerciaux , de tous temps basés sur la rentabilité
Les échanges par mer sont plus risqués et plus chers

D’autant plus qu’il est avéré que de -4 000 à au moins -1 500 , les bantous livraient les empires égyptiens par voie de terre , en échangeant les caravanes plus ou moins à mi-chemin
Les bantous étaient approvisionnés en produits africains mais aussi en produits de Madagascar par les tokhariens
Voir DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Il semble donc cohérent de dire que les produits africains et ceux de Vazimba étaient livrés aux égyptiens principalement par voie de terre par les bantous mais aussi quelquefois par voie maritime par les tokhariens
Quand aux produits de Daitya , appelé Punt par les égyptiens , ils étaient livrés par la mer par les tokhariens ou directement ramenés par les bateaux égyptiens

 

 

Publié dans Conte du naufragé, Kumari Kandam, Lémurie, Non classé, Punt, Rutas, Ta Nétjer | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 23 : Mu

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 23 : Mu 

 

Les légendes de Mu
De nombreuses légendes sont parvenues jusqu’à nous à propos de Mu , et sur bien d’autres mystères de notre histoire ancienne
Généralement , de talentueux écrivains les prennent pour base et nous racontent ainsi des histoires extraordinaires
Malheureusement , ces histoires extraordinaires ne collent pas souvent ni à la vérité ni à la cohérence de l’histoire
Mais ça se vend bien mieux
Malheureusement aussi cela rend la légende mythique aux yeux des gens

Pour ma part , et vous avez pu le constater depuis le tome 1 de ce livre , je considère les légendes comme des histoires vraies
Aussi je m’attache à étudier comment cette histoire vraie a pu s’inscrire dans la cohérence de l’histoire des hommes
Je suis aidé en cela par nos connaissances en évolution constante et aux dernières découvertes archéologiques
Et alors bien souvent , la légende devient possible et en plus s’inscrit exactement dans le lieu géographique et dans le temps , à l’époque exacte où cela s’est passé

Comme vous allez le voir , Mu ne déroge pas à la règle

Le voyage du Beagle
Charles Darwin participe au voyage autour du monde du vaisseau The Beagle du 27 décembre 1831 au 2 octobre 1836
Il y fait des observations géologiques et constitue une énorme collection de fossiles
A chaque étape , il les envoie à Cambridge , accompagnés de lettres
Ses notes détaillées vont former la base de ses travaux
Le journal qu’il tient à bord , dans lequel il récapitule ses observations , est publié sous le titre de The Voyage of the Beagle

Avant le départ , Robert Fitzroy , le capitaine du Beagle , donna à Darwin le premier volume des Principles of Geology de Sir Charles Lyell
Darwin découvre ainsi sa théorie sur la formation des reliefs terrestres par l’érosion ou l’ajout de matières sur de très longues périodes
Dès leur première escale à l’île de Santiago au Cap-Vert , Darwin découvre une bande blanche en altitude dans les falaises , qui se révèle composée de fragments de coraux et de coquillages
Cela confirme la théorie de Lyell sur la lente montée ou descente des reliefs
Il va alors commencer son livre sur la géologie

Il découvre ainsi que les plaines de Patagonie sont constituées de galets et de coquillages , au Chili , que des bancs de moules se situent au-dessus du niveau des mers et dans les Andes , que des arbres fossiles ont poussé sur une plage de sable et de coquillages marins
Toutes ces observations vont lui permettre d’établir que les atolls coralliens se forment sur des cônes volcaniques en cours de submersion

Darwin le géologue

darwin 1842

Darwin’s map of 1842 extract from : The structure and distribution of coral reefs
Part of : Geology of the voyage of the Beagle, under the command of Capt. Fitzroy, R.N. during the years 1832 to 1836
With the kind permission of Darwin Online
http://darwin-online.org.uk/graphics/Geology_Illustrations.html

On découvre sur la carte de Darwin la position des récifs coralliens dans le Pacifique et l’Océan Indien
En points rouges , les volcans actifs
En rouge les récifs frangeants
En bleu clair les récifs barrières
En bleu foncé , les atolls

Il est tout à fait extraordinaire que Darwin ait pu dessiner une carte aussi précise et exacte des récifs coralliens du monde en 1842
Pour parvenir à ce niveau de qualité il nous a fallu les relevés par satellite du début du 21ème siècle
Il devait donc pour ses voyages disposer d’une source fiable : une carte ancienne

En fait , le voyage du Beagle n’était pas un voyage de découverte , c’était un voyage de confirmation des données de sa carte ancienne

Bien sûr , il n’en a pas parlé , car il aurait été encore plus vilipendé par la communauté scientifique d’alors , totalement imbue de certitudes
Un scientifique réputé de la fin du 19ème siècle a d’ailleurs préfacé un livre de chimie d’un de ses collègues avec les mots suivants :
Ce traité de chimie résume très bien toutes nos connaissances , auxquelles il n’y a rien à rajouter , car nous avons déjà découvert tout ce qu’il y a à découvrir
Cela montre tout à fait la mentalité de l’intelligentsia scientifique

Formation des atolls

atoll

Atoll_forming
Source: http://pubs.usgs.gov/fs/2002/fs025-02/
Coral atolls develop from reefs fringing volcanic islands. As first hypothesized by Charles Darwin, and confirmed by ocean drilling done by British scientists a century ago, reefs fringing volcanic islands build vertically to sea level, forming steepwalled barrier reefs. As a volcanic island subsides, or sinks, with time, the growing reef keeps pace with the rising water level. When the island eventually submerges, the ring-shaped reef forms an atoll with a central lagoon.
Graphic Design By Susan Mayfield and Sara Boore
Photo Wikipédia Public Domain : Salleman~commonswiki

Les coraux se développent près de la surface‭ ‬‬‬‬
Les coraux forment une couronne qui entoure presque intégralement l’île à faible profondeur
Avec l’affaissement de la croûte terrestre , généralement d’origine tectonique ou thermique , le rivage de l’île s’enfonce
Ce qui fait croitre les coraux qui tiennent à rester près de la surface
‬La distance entre l’île et l’anneau de corail augmentant avec le temps , l’île va commencer à disparaître‭ ‭‬‬‬‬‬‬‬‬‬
Le processus va s’accélérer avec l’érosion très efficace des climats tropicaux
Il ne restera plus alors qu’un anneau de corail ,‭ ‬un atoll‬‬‬‬

Mu
Mu , ou Kasskara , n’est pas un mythe
Mu a bel et bien existé
Mu est situé dans l’océan Pacifique , cela est sûr , puisque les hopis dans leur légendes quittent Kasskara en radeaux pour rejoindre la cordillère des Andes
Grâce aux travaux de Charles Darwin , nous pouvons aujourd’hui situer Mu assez précisément

img070

Fond de carte : http://d-maps.com/
Croquis Douglas Moonstone

D’après les éléments en notre possession, voici l’emplacement de Mu
En effet l’océan Pacifique est réputé pour sa profondeur
Mais il possède toute une zone , où ne restent aujourd’hui que de petites iles et où la profondeur reste faible :
La zone des atolls recensée par Charles Darwin sur sa carte de 1842 , confirmée par le World Ressources Institute en 2011
Nul doute donc que cette zone a dû être le continent de Mu , aujourd’hui disparu

Et cela nous est confirmé par la légende hopi :
« Le nom du troisième monde était Kásskara. Peu de gens‚ aujourd’hui‚ connaissent la signification de ce très vieux mot. Je l’ai apprise par Otto Péntewa qui s’en est souvenu‚ cela signifie “ mère terre ”. Nous l’appelons aussi “ le pays du soleil ” parce que nous aimons bien faire référence au soleil et à la terre qui nous gardent en vie.
Kásskara était un continent. Peut-être était-ce le même qui est appelé aujourd’hui Mu. La plus grande partie du continent se situait au sud de l’Equateur‚ seulement une petite partie se trouvait au nord. C’était un pays très beau. Comparé à aujourd’hui‚ c’était presque un paradis. »

Enfin , un paradis très volcanique …
Mais en réalité , il n’existe pas de zone non volcanique sur Terre ou sous la mer

La fin de Mu
« Et puis – comme disait ma grand-mère – quelqu’un a appuyé sur le mauvais bouton et les deux continents ont sombré. Ce ne fut pas le déluge universel. La terre entière ne fut pas détruite et tous les hommes ne furent pas tués. Atlantis s’enfonça très vite dans l’océan‚ mais notre troisième monde‚ Kásskara‚ s’enfonça très lentement. »

« Pendant ce temps‚ les gens avaient très peur‚ car le vieux continent s’enfonçait de plus en plus. Ils avaient peur et pourtant ils savaient qu’ils devaient être sauvés. Une ville après l’autre fut détruite. L’eau n’arrêtait pas de monter et couvrait une grande partie du continent. »

« Quand nous fûmes debout sur la côte de ce continent ( L’Amérique du sud )‚ nous regardâmes en arrière et nous vîmes les îles qui sombraient. Les Kachinas nous donnèrent le troisième œil et nous vîmes tout : la disparition de notre terre mère et des îles. »

« Un temps assez long s’est déroulé entre l’arrivée des premiers ( En Amérique du sud )‚ sur les boucliers volants‚ et des derniers‚ en bateaux. On dit qu’il fallut 3.000 ans pour que nous soyons tous rassemblés. Tout cela s’est passé il y a très longtemps‚ car l’arrivée de ceux qui étaient sur les boucliers volants eut lieu il y a 80.000 ans. Nous avons une façon très simple de parler des grandes périodes de temps : un Soomody signifie 1.000 ans‚ Soo veut dire étoile et tu sais combien il y a d’étoiles ! 4.000 ans ne sont donc que quatre Soomody et il y a 80 Soomody depuis que la migration a commencé. »

Histoire de Mu
Vers -204 060
« A la fin du deuxième monde , la terre ne comptait donc plus que 2 continents »
« il fut détruit par l’eau pour les mêmes raisons , la terre bascula à moitié , les terres furent englouties et deux nouveaux continents apparurent : un grand , Kasskara , Mu et un petit , Talawaitichqua , l’Atlantide »

Petit à petit , au début du troisième monde , la Terre se stabilisa , la glace fondue inonda les terres , puis les eaux se retirèrent et les continents réapparurent

Vers -100 956
Le mouvement des eaux du début du quatrième monde ont fini par noyer les continents de Mu et d’Atlantide , ne laissant émerger que les sommets d’Amérique et d’Asie
Mais une fois les eaux stabilisées , Atlantide réapparut et fut de nouveau habité
Mais pour Mu , cette nouvelle inondation a provoqué une érosion massive qui a abouti à sa disparition progressive
Aussi on peut dire qu’aux environ de -80 000 , Mu avait disparu , avec toutes les infrastructures technologiques des néandertaliens

Les néandertaliens ayant perdu leur terre-mère , ceux qui vivaient dans les autres continents ont finis par être absorbés par les sapiens , ce qui nous fait constater que Neandertal s’est totalement éteint vers -30 000

Publié dans Darwin le géologue, Darwin’s map of 1842, Le voyage du Beagle, Mu, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 22 : Le Groenland

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 22 : Le Groenland

Le Groenland

Groenland

NASA World Wind screenshot.
Photo Wikipédia Public Domain : Rex

Le Groenland , en groenlandais Kalaallit Nunaat , fait partie du Royaume de Danemark
Plus de 80% du territoire est couvert par une calotte glaciaire d’une épaisseur de près de trois kilomètres au centre

Au nord-ouest sous l’inlandsis on a découvert en 2013 , un grand canyon d’environ 750 kilomètres de long et de 800 mètres de profondeur grâce à des mesures par satellite
En hiver, la bande côtière sud-ouest reste toujours hors de glaces grâce au Gulf-Stream

Si toute la glace du Groenland fondait , le niveau des mers monterait de près de 8 mètres , ce qui ajouté au 61 mètres de l’antarctique , ferait un total d’élévation de 69 mètres
Il va de soi que si c’était le cas pour les pôles , ce serait aussi le cas pour les glaciers terrestres , ce qui ferait un total de plus de 80 mètres …

La carte de Ptolémée

Claudius_Ptolemy_World

Ptolemy world map out from Leinhart Holle 1482 edition
Nicolaus Germanus emendations to Jacobus Angelus’s 1406
Latin translation of Maximus Planudes late 13th century
Rediscovered Greek manuscripts of Ptolemy 2nd century Geography
Photographer Roderick Barron
Photo Wikipédia Public Domain : SCEhardt

Claude Ptolémée , 90 à 168 , astronome , mathématicien , musicologue et géographe grec , vécut à Alexandrie
Il est l’auteur de l’Almageste , traité d’astronomie , des Harmoniques et de la Géographie
En fait c’est un compilateur qui a rassemblé toutes les connaissances scientifiques de l’empire romain sous le règne d’Hadrien

Sa Géographie qui couvre la totalité du monde connu , décrit plus de 8 000 lieus d’Europe, d’Asie et d’Afrique
En plus des données géographiques , Ptolémée y intègre des données astronomiques et des témoignages de voyageurs
Ptolémée donne à la terre une forme sphérique et estime sa circonférence à 180 000 stades , soit environ 33 345 km , ce qui correspond à la circonférence de la Terre à la latitude du monde romain
Il fixe le méridien de longitude 0° aux îles Fortunata , Les îles du Cap Vert , et décrit le monde jusqu’à Cattigara , Hanoï , à 180°
La latitude était mesurée à partir de Thulé , au Groenland , à 63° Nord , puis 0° à l’équateur, et jusqu’à Agisymba , au sud du lac Tchad , à 16°5 Sud , c’est-à-dire au sud du lac Malawi

Les scientifiques officiels n’ont pas voulu croire que les expéditions romaines avaient pu aller si loin
Pourtant Ptolémée dessine bien sur sa carte du monde les montagnes d’où s’échappent les cours d’eau qui vont alimenter les 3 lacs qui vont former les sources du Nil qui ne seront découvertes qu’au 19ème siècle
Il y ajoute le fleuve Congo et les massifs montagneux de son bassin versant
Tout cela correspond bien à 16°5 Sud
Alors si les romains ne sont pas allés aussi loin , c’est que la carte originale est bien plus ancienne de quelques millénaires

ptolémée

Cosmographia Claudii Ptolomaei Alexandrini – circa +150
Translated and edited by Nicolaus Germanus , 1467 , Reichenbach Monastery
National Library of Poland , Warsaw
Photo Wikipédia Public Domain : Pieter Kuiper

Dans la Géographie de Ptolémée on trouve les cartes détaillées de toutes les régions décrites dans sa carte du monde
Dans sa carte de la Scandinavie , il accole le Groenland , Engronelant , à la Norvège
Même s’il y décrit des fleuves , on se rend compte que cette région lui est très mal connue
On se rend compte qu’il a eu en main une carte plus ancienne d’une zone dépourvue de glaces et qu’il l’a fait rentrer dans sa représentation du monde

La carte de Zeno

zeno 1558

Reproduction of the Zeno brothers map of 1380
Original published by Nicolo Zeno in 1558
Published by Henrich Peter von Eggers in 1793 from his book :
Priisskrift om Grønlands Østerbygds sande Beliggenhed
Photo Wikipédia Public Domain : Petri Krohn , Luestling , Simplicius

La carte des Zeno datée de 1380 , avec des lettres relatant les voyages des frères Nicolò et Antonio Zeno , a été éditée en 1558 à Venise par Nicolo Zeno , le petit-fils d’Antonio , qui les a découverts dans la maison familiale des Zeno , riches armateurs vénitiens

Certains historiens considèrent la carte et les lettres comme des faux , tenant pour acquis qu’avant Christophe Colomb , personne ne connaisait l’Amérique
Les détails linguistiques et la réalité des tracés intérieurs du Groenland sans glaces , avec notamment la description du canyon découvert seulement en 2013 , prouvent qu’il s’agit au moins d’une copie d’une carte véritable , mais bien plus ancienne
Il semble donc que les frères Zeno aient eu entre leurs mains une copie de la carte de Ptolémée ou d’une autre au moins aussi ancienne , et qu’ils l’ont redessinée d’après leurs voyages

La légende d’Erik le rouge qui aurait donné le nom de Groenland à l’ile n’est pas tout à fait exacte :
Ptolémée et les frères Zeno appellent l’ile par son nom dans l’antiquité : Engronelant
Lorsqu’Eric le rouge a voulu attirer des colons , il a transformé Engronelant en Grønland , qui signifie terre verte

L’ancienneté de la carte est aussi prouvée par la cartographie des côtes et de l’intérieur jusqu’après Thulé , alors qu’Erik le rouge n’a pas été plus au nord que Nuuk , que João Fernandes Lavrador en 1491 n’a pas été plus au nord que Sisimiut , et que la cartographie à partir du nord du cercle polaire n’a été faite qu’à partir du 18ème siècle

La carte de Mercator

mercator

Septentrionalium terrarum descriptio
Gerardum Mercatorem 1595
Source : http://libweb5.princeton.edu/visual_materials/maps/websites/northwest-passage/mercator.htm
Photo Wikipédia Public Domain : Pallidio~commonswiki

La carte Septentrionalium Terrarum descriptio de Gérard Mercator décrit le pôle Nord , l’Arctique ainsi que les terres qui l’encerclent

Des chercheurs qui ont mesuré le degré de précision et d’exactitude de la carte ont conclu :
« La planche polaire de Mercator ne provient ni d’une construction bizarre et fallacieuse ni d’emprunts à des situations des pays tempérés. Elle est une œuvre d’une nordologie précoce, l’illustration d’un savoir incomplet, mais bien plus développé qu’on a longtemps voulu le croire. »

La description de l’Arctique et des territoires environnants par Mercator étonnent par leur relative justesse qui ne peut s’expliquer que par la connaissance de cartes plus anciennes , compte tenu de la précision des tracés des territoires sous glace déjà à cette époque
La carte décrit le détroit de Béring , l’ Anian , le système hydrographique du fleuve Mackenzie , Cogib-Obila , le grand lac des Esclaves , Lago de Conibaz , et la baie d’Hudson , Hic Mare
Plus surprenant , le Groenland est formé de trois îles
Les contrôles de la Task Force 43 américaine , et de Paul-Émile Victor , ainsi que des sondages sismographiques , confirment les données de la carte :
Plateaux , monts , pics , fleuves et estuaires , sont placés aux bons endroits et le Groenland est bien posé sur trois îles

Messieurs Mallery , Walters et le Professeur Daniel Lineham , directeur de l’Observatoire de Weston aux USA et chef des services sismologiques de l’Année Géophysique et le professeur Charles Hapgood de l’Université de Springfield
estiment que les relevés datent d’il y a plus de 7 000 ans
Les glaciologues précisent que les données de la carte datent d’il y a plus de 10 000 ans

On voit sur la carte que le pôle nord à cette époque était coiffé d’une île montagneuse
Il était entouré d’un massif montagneux qui surplombait une île libre de glace avec des fleuves qui coulent vers la mer
A la suite d’un cataclysme aux alentours de -100 000 , les massifs montagneux ont sombrés
Il en reste aujourd’hui les hauts fonds des dorsales de Mendeleïev , d’Alpha , de Lomonossov et de Gakkel

Le Groenland sans glace
Comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent pour l’Antarctique , les mêmes causes ont eu les mêmes effets :
A cause du 3ème passage de Nibiru vers -120 000 qui a fait basculer la Terre et qui a obligé les atlantes à la remettre en place vers -4 000 , le Groenland s’est retrouvé pendant toute cette période à environ 3 000 km plus près de l’équateur

Les fossiles découverts le long de la côte et datés des environs de -120 000 prouvent qu’il y avait à cette époque des aulnes , des bouleaux et même des fougères de climat tempéré
Et vers -3 000 le Groenland ayant repris sa place , il était redevenu couvert de glace , excepté sa côte sud-ouest baignée par le Gulf Stream

Pendant toute cette période , de -120 000 à -4 000 , le Groenland était entièrement habitable et habité pendant les périodes interglaciaires
Mais lors des périodes glaciaires soit de -70 000 environ jusqu’à -50 000 et de -30 000 à -10 000 , il était habité seulement dans la partie sud

Nibiru
Nibiru , planète de 1272 fois plus massive que la Terre
Au vu des dégâts que ses passages nous ont fait , nous avons maintenant suffisamment d’éléments pour décrire son cheminement

img048

Croquis Douglas Moonstone
Les orbites et les distances ne sont pas à l’échelle
A l’échelle de la Terre sur le croquis , Nibiru devrait être 64 fois plus grande

Elle est passée trop près de nous vers -320 000 , happant la Terre dans son champ magnétique et provoquant un basculement de la Terre de la moitié de l’axe , plaçant ainsi les pôles à l’équateur
Les rotations chaotiques dans tous les sens ont été ainsi au maximum de leur puissance et ont gelé la Terre , complétement recouverte des eaux libérées
Continuant sur son orbite , elle s’est trouvée au plus près de la Terre vers -300 000 et a fait ainsi basculer l’axe terrestre complètement
Les pôles sont donc restés à l’équateur et les dégâts continuent alors que la Terre est devenue une boule de glace
Elle a terminé son influence vers -280 000 et a happé en partant , le champ magnétique de la Terre , mais moins puissamment , ce qui a rétabli les axes terrestres en position initiale

Il a alors bien fallu au moins 20 000 ans pour rendre la Terre de nouveau habitable
Mais Nibiru a aussi été affectée par ce passage aussi près de la Terre
Cela a changé sa direction et au lieu de continuer dans son orbite , elle a fait un tour autour de la Terre , ce qui tout en l’éloignant un peu de notre planète , va de nouveau affecter nos axes terrestres vers -200 000
L’effet sera beaucoup moins important que 100 000 ans auparavant , mais va tout de même inverser la polarité de notre planète , avec les dégâts afférents
Ce qui va amener le pôle nord au pôle sud
Cela nous est confirmé par les légendes de Chine et des hopis

L’attraction de la Terre reste toutefois suffisante pour obliger Nibiru à faire un tour supplémentaire
Comme nous l’avons vu dans le chapitre 16 , cette fois ci la route de retour de Nibiru pouvait aussi bien percuter notre planète ou passer très loin
En fait en -100 000 , elle est passée tellement loin que son influence n’a déplacé notre axe terrestre que d’un sixième , faisant ainsi se rapprocher les pôles de l’équateur d’environ 3000 km
Il ne restait plus qu’aux atlantes , vers -3 000 , de remettre les pôles en place , mais le pôle nord est toujours au pôle sud

Nibiru devrait être actuellement dans la Ceinture de Kuiper , où l’on a découvert plus d’une douzaine de planètes naines
Pourquoi ne la voit-on pas ?
C’est parce qu’elle est sombre dans l’espace sombre , et que le soleil n’éclaire pas aussi loin
Mais Tyché , bonne candidate pour Nibiru , va bientôt être totalement découverte et livrer ses secrets
Avec les éléments actuels , on peut conclure que la durée du parcours de son orbite est d’un minimum de 200 000 ans et d’un maximum de 1 800 000 ans
Alors nous avons encore au minimum 100 000 ans avant qu’elle ne nous embête à nouveau

Thulé
L’explorateur grec Pythéas , entre 330 et 320 avant J.C. , révèle que Thulé est située à six jours de navigation depuis la Grande-Bretagne et à une latitude proche du cercle polaire
Il y décrit des jours de six mois suivis de nuits de six mois
Il parle de millet produit à Thulé et le millet est aujourd’hui encore produit au Groenland
Extrema Thulé désigne la limite septentrionale du monde connu que Ptolémée situe à 63° N de latitude

Au moyen-âge , Ultima Thulé désigne le Groenland et Thulé désigne l’Islande
En 1941 , la base aérienne américaine construite près de Qaanaaq hérite de ce nom
Selon certaines légendes , Thulé aurait été la capitale de l’Hyperborée

L’Hyperborée
L’Hyperborée , ou royaume de Thulé n’est pas un mythe
L’Hyperborée a bel et bien existé

On en parle déjà en Grèce dans Les Épigones , épopée de la Grèce antique , la Thébaïde
De nombreux autres philosophes , écrivains et historiens de l’antiquité du 8ème au 3ème siècle avant J.C. en parlent :
Hésiode , Alcée , Platon , Ptolémée , Hérodote , Aristée de Proconnèse , Épiménide de Crète , Phérécyde de Syros , Abaris le Scythe , Hermotime de Clazomènes et bien d’autres

Mais aussi la Bible :
Genèse 6.4 ; Les géants étaient sur la terre en ces temps-là. Il en fut de même après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants, ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.
Nombres 13.33 ; et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants; nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.

Mais ce qu’on en a dit est plutôt de nature fantastique :
Les hyperboréens viennent du système solaire d’Aldébaran
L’Hyperborée est une ile de glace entourée de hautes montagnes où vivaient des hommes presque transparents : les hyperboréens
L’Hyperborée se situe à l’extrémité septentrionale là où le soleil brille constamment
Les hyperboréens mesuraient 4 mètres , étaient de peau blanche , blonds aux yeux bleus
Ils avaient des « Vril-Ya » , que nous appelons soucoupes volantes qui fonctionnaient grâce à deux champs magnétiques inversement rotatifs
Quand l’axe de la Terre fut ébranlé , la planète se mit à tourner dans l’autre sens , ce royaume s’abima dans l’océan puis les glaces le recouvrirent et cela a formé l’Arctique
Leur continent fut englouti par un cataclysme lors d’une époque glaciaire
Seul un petit groupe d’hommes et de femmes réfugiés sur les hauteurs et aux alentours du pôle échappèrent à la catastrophe
Le peuple de Thulé a décidé de quitter cette planète
Ils ne sont pas partis morts , ils sont partis vivants

Chacun de ces morceaux de descriptions extraits des écrits antiques à donné lieu à de fantastiques déductions et théories
Mais si on compare l’ensemble de tous ces éléments , avec les résultats de mes recherches , l’histoire devient cohérente :

Aldébaran dans la constellation du Taureau Aldébaran est une étoile géante d’une taille d’environ 44,2 fois celle du Soleil , possédant un système planétaire
Ce peut être une candidate plausible pour l’origine des hyperboréens , ou pour une étape dans leur voyage
Les hyperboréens viennent de l’espace , peut-être d’Aldébaran , et ont dû quitter leur planète d’origine
Ils sont en route soit pour vivre définitivement dans l’espace où pour une destination lointaine

Ils se sont arrêtés sur la Terre pour y faire une étape vers -100 000
Ils n’ont pas choisi une région prospère et verdoyante , ils se sont installés au Groenland et au pôle nord
Pourquoi ce choix ?
Parce qu’ils sont venus chercher ce qu’il leur manquait dans l’espace et qu’ils devaient absolument avitailler : de l’eau
Et ils ont choisi le pôle nord , là où l’eau est la plus pure avec ses 4 grands fleuves qui descendent des montagnes

Ils étaient géants à force de vivre dans l’espace avec une gravité réduite car c’est plus économique
Maintenant concernant leur transparence comme leur taille , il faut relativiser les exagérations verbales des descriptions :
Ils étaient forcément très pâles surtout en comparaison du bronzage des autochtones
Ils étaient grands , probablement de 2.20 à 2.40 mètres , ce qui était énorme comparé à la taille moyenne des gens de l’antiquité , pour qui un homme d’un mètre soixante était déjà grand

Ils avaient forcément une technologie très avancée pour les habitants locaux qui ont surtout été impressionnés par les engins volants qui devaient faire un ballet incessant pour apporter de l’eau dans leur vaisseau spatial en orbite
Ils avaient des soucoupes volantes fonctionnant avec un moteur MHD : Magnétohydrodynamique , c’est-à-dire avec deux champs magnétiques inversement rotatifs
Voir DESTINATION TERRE 1 , Les dieux d’Eden et de Chine

Aux alentours de -100 000 , nous avons constaté de nouveau un basculement des axes de la Terre d’un sixième , ce qui n’est pas un mince incident
Il a provoqué la noyade des terres du pôle nord et le plissement des plaques terrestres qui ont enfoncé ces terres dans l’océan , suivi d’une glaciation
Il suffit de regarder la carte de Mercator pour voir qu’effectivement elle montre des chaines de montagnes entourant une ile montagneuse au pôle nord , et c’est effectivement ce que raconte la légende
Nous pouvons donc dater la carte de Mercator comme une copie d’une carte du pôle nord datant d’entre -120 000 et -100 000

Tous les hyperboréens qui ont eu le temps de se réfugier dans les hauteurs atour du pôle nord ou de l’île centrale , sont partis vivants avec leurs engins volants pour rejoindre leur vaisseau spatial et continuer leur exode

Publié dans Groenland, La carte de Mercator, L’Hyperborée, Le Groenland sans glace, Non classé, Ptolémée, Thulé, Zeno | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 21 : L’Antarctique

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 21 : L’Antarctique

L’Antarctique
Les grecs disaient que la Terre est une sphère symétrique ayant un point d’équilibre de part et d’autre de l’équateur
L’Arctique , en grec Arktikos est à l’opposé de l’Antarctique , antarktikós , ant signifiant opposé et arktos qui signifie ours , d’après la constellation indiquant le nord , la Petite Ourse

L’Antarctique qui est recouvert d’une épaisseur de glace d’1,6 km de moyenne a été découvert en 1820 par l’expédition russe de Mikhaïl Lazarev et Fabian Gottlieb von Bellingshausen
Grâce au traité de l’Antarctique de 1959 et le protocole de Madrid de 1991 , les activités militaires y sont interdites et l’exploitation des ressources minérales y est réservée à des fins scientifiques , mais en réalité c’est surtout que leur exploitation serait aujourd’hui difficilement rentable

En hiver, la banquise de l’Antarctique s’étend jusqu’à 800 km du rivage et des icebergs flottent jusqu’à 800 km des côtes
C’est en Antarctique qu’on a relevé la température la plus basse de la planète avec −93,2 °C
Le continent détient environ 90 % de la glace terrestre soit 70 % de l’eau douce mondiale

AA_bedrock_surface.4960

Antarctic
Source : http://www.nasa.gov/topics/earth/features/antarctic-map.html
Author : NASA Goddard’s Scientific Visualization Studio
Photo Public Domain

Si toute la glace fondait, le niveau des mers et des océans monterait de 61 m
Dans un futur proche la fonte amorcée aujourd’hui pourrait s’accélérer de façon non linéaire avec une montée des eaux beaucoup plus rapide que ce que l’on nous dit
Vers 2100 le réchauffement pourrait être comparable à ce qu’il a été il y a 120 000 à 130 000 ans environ

La NASA a publié en mai 2014 que la fonte rapide de l’inlandsis Ouest-Antarctique semble être dans un état de déclin irréversible et que rien ne peut stopper cette fonte des glaciers :
40 ans d’observation des six plus grands glaciers de la mer d’Amundsen indiquent que ces glaciers « ont passé le point de non-retour »
Ils sont responsables de l’élévation du niveau des mers , relâchant annuellement à eux seuls presque autant de glace que le Groenland et ils fondent plus vite que prévu

Revendication de l’Antarctique
Plusieurs nations ont émis des revendications territoriales sur l’Antarctique , car en 2048 , le traité sur l’Antarctique sera rediscuté , voire auparavant si nécéssaire …
En effet actuellement il y a 7 revendications nationales inscrites : Chili , Argentine , Royaume-Uni , Australie , France , Norvège, et Nouvelle-Zélande
Mais le Japon a posé une candidature de revendication et les États-Unis et la Russie se sont réservé le droit d’en faire une
Le Brésil a déclaré la zone comprise entre 53°W et 28°W comme « zone d’intérêt »
Quant à l’Allemagne , elle a abandonné sa revendication

En Antarctique toute mission scientifique peut s’installer n’importe où
Le territoire utilisé devient alors partie intégrante de son pays
Des bases étrangères comme celles de la Chine , de l’Afrique du Sud , du Japon , des États-Unis , de Russie , de Finlande , de Pologne , d’Uruguay , d’Inde , d’Italie , de Bulgarie , d’Espagne , d’Equateur , de Belgique , de Norvège , d’Ukraine , ou par des associations comme la base franco-italienne de Concordia ou d’Australie-Roumanie de Law-Racoviţă , ont été donc pu être installées y compris dans les secteurs revendiqués

Antarctica map

CIA World Factbook PDF
Photo Wikipédia Public Domain : Ras67 , RaviC , Sasha Krotov

Secteur de la Terre Marie Byrd
Seul le secteur de la Terre Marie Byrd , dans la mer d’Amundsen , compris entre 158° W et 103°24′ W , n’a pas été revendiqué et n’abrite aucune base scientifique
C’est pourtant le secteur le plus intéressant , archéologiquement

En effet comme nous allons le voir plus loin , ce secteur , pendant l’époque où la Terre ayant basculé , de -100 000 environ à -4 000 environ , est celui qui s’est trouvé le plus près de l’équateur et donc était une terre sans glaces
De plus , c’était la terre la plus proche de Mu , avant que le continent ne sombre vers -40 000 , et il a plus que probablement accueilli des lémuriens venus s’y installer
C’est donc là que l’on trouvera des vestiges archéologiques de présence permanente humaine en Antarctique

Les découvertes que l’on y fera confirmeront la théorie du basculement de la Terre , car malgré toutes ses conséquences avérées , les scientifiques officiels n’ont pas encore acquis l’ouverture d’esprit nécéssaire pour l’envisager
De même qu’ils ont trouvé pour s’y opposer que si cela était ainsi , cela serait en contradiction avec la théorie de l’évolution de Darwin , qui serait alors fausse
Ils n’ont pas eu un instant l’idée que la théorie de l’évolution n’était pas en cause , mais que c’était leur théorie de l’apparition de l’homme relativement évolué , qui était totalement fausse
Car avant -6 000 , c’est-à-dire à la fin de l’âge de pierre , leur théorie dit que l’homme était plus proche de l’animal que de l’homme , et donc qu’avant cette date il ne peut y avoir eu de d’homme évolué ou de civilisation

Il est pourtant aujourd’hui prouvé que Neandertal pratiquaient déjà vers -500 000 , le rassemblement en villages et cités ainsi que l’inhumation rituelle
Mais ils avaient aussi en -500 000 l’écriture , les mathématiques , la gestion et la logistique et comme nous l’ont dit les grecs , vers -490 000 , l’astronomie et l’astrologie …

Cartographie de l’Antarctique

AA_bedrock_bedmap2.4960

Topography of the bedrock under the Antarctic ice sheet
Source : http://www.nasa.gov/topics/earth/features/antarctic-map.html
Author NASA Goddard’s Scientific Visualization Studio
Photo Public Domain

Cette photo réalisée par la NASA avec des moyens technologiques de pointe , de l’Antarctique sans glace , nous permet de nous rendre compte de la précision des cartes anciennes

Rappelons que l’Antarctique n’a été découvert qu’en 1820 et que toutes les cartes anciennes qui représentent ce continent datent du 16ème siècle ou avant , et qu’elles sont décrites comme COPIES de cartes datant au minimum d’Alexandre Le Grand , 4 siècles avant notre ère …

Carte de Piri Reis
Piri Reis , amiral turc , affirme qu’il aurait compilé huit chartes grecques anciennes , transmises depuis l’époque d’Alexandre le Grand
Les cartes de Piri Reis représentent l’Europe et l’Afrique avec une incroyable précision à une époque où on ne sait pas encore calculer la longitude
Il avait certainement eu accès aux archives secrètes des prêtres égyptiens et musulmans

Sur ses cartes on peut voir les Andes et un lama alors inconnu des Européens
Il y est dessiné deux grandes îles au-dessus de l’équateur qui ont sombré et qui
correspondent au plateau sous-marin situé sous les îlots Saint-Pierre et Saint-Paul
Mais aussi des îles de l’Antarctique , actuellement recouvertes de glace qui n’ont été découvertes qu’en 1958
La côte de la terre de la reine Maud y est cartographiée alors qu’elle n’a pu être libre de glace que 4 000 ans avant J.C.
D’après les géologues, ce littoral est resté libre de glaces durant au moins 9 000 ans avant qu’il n’ait été recouvert par la calotte glaciaire

piri reiss 1513

Carte de Piri Reis – 1513
Photo Wikipédia Domaine Public : Foobaz , Nico-dk

Christopher Adam , cartographe à l’Université de Cambridge , nous dit :
« L’une des cartes les plus étonnantes de l’Histoire est celle de l’amiral turc Piri Reis en 1513 AD, qui a réussi à cartographier le littoral de l’Antarctique il y a plus de 500 ans. Ce qui est le plus fascinant sur cette carte, c’est qu’elle montre le littoral de l’Antarctique … sans glace. Comment cela est-il possible alors que les images du littoral sous-glaciaire de l’Antarctique n’ont été vues pour la première fois qu’après le développement d’un radar pouvant cartographier sous le sol en 1958 ? »
«Un léger décalage polaire ou un déplacement de l’axe de rotation de la Terre dans les temps anciens est peut-être la seule explication rationnelle qui vient à l’esprit, mais nous avons certainement besoin de faire plus de recherches avant de conclure quoi que ce soit »

Le Professeur Hapgood écrit en 1966 dans « Maps of the ancient sea kings » :
« Il semble que des informations géographiques d’une grande précision se soient transmises de peuple en peuple. Ces cartes, selon toute vraisemblance, ont été dressées par un peuple inconnu, puis léguées à d’autres civilisations »
« La plupart de ces cartes concernaient la Méditerranée et la mer Noire. Certaines représentaient le continent américain, ainsi que les océans Arctique et Antarctique. Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons la preuve qu’un peuple ancien a exploré l’Antarctique quand ce continent était encore libre de glaces.
Il est manifeste que ce peuple disposait d’une technologie nettement supérieure à toutes celles des peuples de l’Antiquité, du Moyen-Age et jusqu’à la seconde moitié du 18e siècle »
Son livre a été préfacé et soutenu par Albert Einstein

Carte d’Orontius Fineus

Capture

Nova, et integra universi orbis descriptio , Orontius Fineus, 1531.
Library of Congress Geography and Map Division Washington, D.C. , USA
Carte de l’Antarctique : Public Domain

La carte d’Oronce Fine (Oronteus Finaeus) datée de 1531 , montre l’Antarctique libre de glaces , avec des fleuves et des chaînes de montagnes qui correspondent parfaitement aux cartes de la surface terrestre SOUS la calotte glaciaire
Avec la méthode de datation à l’ionium , des chercheurs américains ont établis que de grands fleuves ont coulé dans l’Antarctique jusqu’à 6 000 ans avant notre ère
La date de la formation de cette calotte glaciaire est aussi confirmée par les sédiments de type glaciaire qui n’ont commencé à se déposer au fond de la mer Ross qu’à partir de cette date
Les carottages nous apprennent qu’un climat chaud a régné pendant près de 10 millénaires avant cette date

Carte de Francesco Rosselli
Francesco Rosselli , 1445 – 1513 , peintre italien de miniatures et graveur de cartes
Vers 1480 , il réalisa des cartes géographiques pour Matthias Ier de Hongrie
À son retour à Florence , il ouvre un magasin pour vendre ses gravures
Sa carte du monde de 1508 représente l’Antarctique libre de glaces

rosseli

Mapamundi de proyección oval . 1508 . Museo Marítimo Nacional de Greenwich
http://www.gramma.it/sussidiario/lezioni/04_dce/04-dce_esempi/04-05.html
Photo Wikipédia Public Domain

Autres cartes
La carte de Piri Reis de 1513 n’est pas unique
En plus des cartes d’Oronteus Finaeus de 1531 , de Francesco Rosselli de 1508 , on trouve bien d’autres cartes datant du 16ème siècle et montrant l’Antarctique avec plus ou moins de précisions , mais surtout montrant le continent austral libre de glaces
On peut citer :
La Carta do Mundo de Mercator en 1569
La carte de l’atlas Typus Orbis Terrarum réalisé par Abraham Ortelius de 1570
La carte de l’Amérique dont se servit Amerigo Vespucci qui représente l’Amérique du sud séparée de l’Antarctique
Etc …

Toutes ces cartes prouvent une cartographie réalisée pendant plusieurs millénaires entre –13 000 à –4 000

Histoire de l’Antarctique
Vers -120 000 environ , à la fin du 3ème monde et au début du 4ème monde hopi , le passage de Nibiru près de la Terre a provoqué le basculement de l’équateur , voir les chapitres précédents

L’Antarctique se retrouve alors 3000 km plus au nord et d’autant plus proche de l’équateur
Durant cette période , la Terre Marie Byrd se retrouve à la latitude actuelle de Buenos Aires
Comme je l’avais déjà montré dans le tome 1 , je vous reproduis ci-dessous le croquis de la position actuelle et de la position basculée de l’équateur

equateurs

Croquis Douglas Moonstone
Fond de carte : d-maps.com/

Le basculement de la Terre a provoqué les glaciations de Würm
Toutefois pendant les périodes interglaciaires , les terres deviennent libres de glaces et la température acceptable pour l’agriculture , entrainant une occupation humaine
Mais compte tenu de sa position géographique à 3 000 km plus au nord , même pendant les périodes glaciaires , le nord de la Terre Marie Byrd reste habitable , le sud étant pris dans les glaces

Terraformation du 4ème monde
Vers -120 000 Nibiru s’approche de la Terre
Avec sa taille de 1272 fois plus massive que la Terre et malgré son passage à environ une centaine de millions de km de notre planète , son champ magnétique n’a aucun mal à happer le nôtre et à inverser nos pôles magnétiques
Ce qui nous est d’ailleurs confirmé dans les légendes de Chine et celles des hopis

La Terre désaxée bascule et orbite chaotiquement ce qui a engendré les glaciations de Würm
Des chercheurs ayant effectué la comparaison entre les variations de la température en Antarctique et celles de l’insolation , pensent que l’intensité des périodes interglaciaires est provoquée par les variations de l’obliquité et de la précession
Cela définit exactement le comportement orbital chaotique de la Terre , dû au basculement de la Terre

A partir de -120 000 , début de Würm , les déplacements chaotiques de la Terre vont provoquer des inondations massives pendant des millénaires
Vers -80 000 , les hopis arrivés en Amérique du sud , vont pouvoir se déplacer vers le nord car l’assèchement est en cours et il ne peuvent rester au sud car les températures baissent progressivement
Vers -70 000 environ et jusqu’à -50 000 , nous entrons en période glaciaire
De -50 000 à -30 000 environ , ce sera une période interglaciaire
De -30 000 à -20 000 environ , ce sera une période glaciaire
Le pic glaciaire de Würm sera atteint vers -20 000
A partir de -20 000 , la température va augmenter progressivement jusqu’à nos jours

Vers -19 000 , c’est l’arrivée des édenistes qui sont surpris de voir la Terre dans cet état et qui vont donc devoir la réparer , voir DESTINATION TERRE 1 , les dieux d’Eden et de Chine

C’est ce que nous raconte la Bible dans les 6 premiers jours
1 jour valant 2156 ans , soit de -19 404 à -6 467 :

1er jour : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.
Il a fallu pérenniser l’axe de la Terre pour retrouver un cycle journalier

2ème jour : Dieu sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Dieu appela l’étendue ciel.
Le deuxième jour , ils vont séparer les eaux et ainsi rétablir l’équilibre des eaux :
Sur la planète un grand océan et au-dessus une masse nuageuse

3ème jour : Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Puis Dieu dit : Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre.
Après l’assèchement des terres , il a fallu rétablir la flore

4ème jour : Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.
Ils libérèrent la Terre des nuages qui l’assombrissait

5ème jour : Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce.
Ils ont dû reconstituer toute la faune marine et volante

6ème jour : Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce.
Les édenistes recensent les animaux terrestres qui ont survécu à la glaciation et leur donnent le coup de pouce nécessaire pour leur réadaptation
Y compris pour les hominiens !
Car les hominiens sont considérés par les édenistes comme des animaux !
Plus exactement comme les plus évolués des singes

Vers -4 000 les atlantes arrivés depuis -6 580 , font basculer la Terre , voir DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes
Ils rétablissent ainsi la position équilibrée des axes de la Terre
L’Antarctique est alors replacé au pôle sud , ce qui engendre la formation de sa calotte glaciaire
L’Antarctique sera de nouveau entièrement recouvert de glace vers – 3000

 

Publié dans Carte d’Orontius Fineus, Carte de Francesco Rosselli, Carte de Piri Reis, Histoire de l’Antarctique, L’Antarctique, Non classé, Terre Marie Byrd | Laisser un commentaire