Bonne année 2019 à tous

Bonne année 2019 à tous

Joie , bonheur et santé
L’ordre a son importance :
Car la joie nous apporte le bonheur
Et la joie et le bonheur , nous maintiennent en bonne santé

dsc08703

à bientôt
Douglas

Publicités
Publié dans Bonne année, Non classé | Laisser un commentaire

Joyeux Noël

Joyeux Noël à tous

DSC03188

Publié dans Joyeux Noël, Noël, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Extrait , Chapitre 16 : Le troisième monde hopi

DESTINATION TERRE 7 ,
Mu et les autres mondes

Extrait , Chapitre 16 :
Le troisième monde hopi
Arrivée des hopis dans le troisième monde
Rappel :
« Entre guillemets = Extraits des légendes hopis »

« Tokpa (minuit sombre) le deuxième monde, qui a finalement été couvert de glace après que les hommes ont grimpé au troisième monde »
« A la fin du deuxième monde , la terre ne comptait donc plus que 2 continents »
« Le deuxième monde fut détruit par la glace. Encore une fois‚ notre peuple survécut et arriva dans le troisième monde‚ le troisième continent. »

« Sotuknang ordonna aux jumeaux pöqanghoya et palöngawhoya de revenir sur les pôles nord et sud de l’axe terrestre pour controller la rotation de la terre
Le mouvement fut brutal et la croute de glace éclata
Dès le mouvement régulier rétabli la glace commença à fondre
Les hommes gravirent les échelles de la kiva et émergèrent dans le 3ème monde »

« Peu de survivants entrèrent le troisième monde. »

« il fut détruit par l’eau pour les mêmes raisons , la terre bascula à moitié , les terres furent englouties et deux nouveaux continents apparurent : un grand , Kasskara , Mu et un petit , Talawaitichqua , Atlantide »

Comme à la fin du premier monde hopi , les kachinas , des néandertaliens , se sont réfugiés à la fin du deuxième monde hopi dans leurs bases des planètes proches , et ils ont sauvegardés des hopis sélectionnés , des sapiens , dans une station spatiale en orbite
Encore une fois les légendes nous démontrent la technologie des kachinas

Le métissage
Au cours des deux premiers monde , les néandertaliens ont clairement vassalisés les sapiens
Malgré tout , il n’ont pas pu , et les légendes nous le confirment , éviter le métissage
Au fil du temps , celui-ci est devenu de plus en plus important et de plus en plus courant

« Dans le troisième monde‚ et déjà depuis le premier monde‚ nous étions en relation avec les Kachinas. Kachine signifie « initié estimé de haut rang »
« Des enfants sont nés à la suite d’une relation mystique entre nos femmes et les Kachinas. »
« Nos gens pouvaient toucher les Kachinas‚ il y avait donc une proximité physique entre les Kachinas et les êtres humains. Mais‚ même si cela semble étrange‚ il n’y a jamais eu de rapports sexuels. Les enfants ont été conçus de façon mystique. De tels enfants‚ quand ils grandissaient‚ avaient une grande connaissance et une grande sagesse‚ et même parfois des pouvoirs surnaturels qu’ils avaient reçus par leur père spirituel. C’étaient toujours des hommes magnifiques‚ puissants‚ qui étaient toujours prêts à aider et jamais à détruire. »

Quel satyre ce Saint Esprit !
Aussi après 200 000 ans de métissage , il n’y a plus de néandertaliens , ni de sapiens
Il y a maintenant des populations locales pour lesquelles le pays est devenu la dénomination
2 nouvelles ethnies occupent les 2 principaux continents de l’époque et dominent les autres :
Les atlantes sont en Atlantide , appelé par les hopis Talawaitichqua
Les lémuriens sont sur Mu , appelé par les hopis Kuskurza , ou Kuz-Kurza , ou Kásskara

La séparation sociale y est toutefois toujours présente , les dirigeants étant principalement d’origine néandertalienne et la population principalement d’origine sapiens
Mais le métissage continuant toujours et les sapiens étant les plus nombreux , la dilution des néandertaliens devient inévitable et va créer un sapiens amélioré jusqu’au sapiens d’aujourd’hui

Le troisième monde hopi
Le troisième monde est nommé Kuz-Kurza
Il va de -204 060 à -100 956

« Ce monde dura longtemps et comme dans les mondes précédents les gens ne parlaient qu’une seule langue. Ils inventèrent beaucoup de machines d’une technologie très avancée, qui n’ont même pas été inventées dans cet âge. Ils avaient des pouvoirs spirituels qu’ils utilisaient pour le bien. »

« Dans ce troisième monde appelé Kuskurza , deux peuplades coexistent :
Chacune de son côté se développait, croissait »

« Mais les habitant de Talawaitichqua oublièrent la loi :
Ils bâtirent des vaisseaux , allèrent explorer le système solaire et créèrent des tas de choses permettant de manipuler les autres humains
Une partie de ceux de Kasskara se rebellèrent contre leur propre pays et ne respectèrent plus non plus la Loi »

« Là, une fois de plus les hommes se multiplièrent, se dispersèrent à la surface de la terre, et continuèrent leur évolution sur la Route de Vie. Dans le Premier Monde, ils avaient vécu avec les animaux. Dans le Deuxième Monde, ils avaient fait des objets, des maisons, et des villages. Dans ce Troisième Monde, ils se multipliaient et évoluaient avec une telle rapidité qu’ils créèrent de grandes villes, des pays et une civilisation complète. »

« Sous la direction du clan de l’Arc , les hommes utilisèrent leur pouvoir créateur d’une manière destructive. »

« Ainsi certains d’entre eux construisirent un patuwvota
( Bouclier-fait-de-Cuir ) et le firent voler grâce à leur pouvoir créateur. Ainsi ils allèrent vers une autre ville, l’attaquèrent et revinrent si rapidement que personne ne sut qui étaient les assaillants. Dès lors , dans bien des villes, les hommes construisirent des patuwvotas et s’entre-attaquèrent. Dans ce troisième monde , ainsi que dans les précédents, la corruption et la guerre s’établirent. »

« Le nom du troisième monde était Kásskara. Peu de gens‚ aujourd’hui‚ connaissent la signification de ce très vieux mot. Je l’ai apprise par Otto Péntewa qui s’en est souvenu‚ cela signifie “ mère terre ”. »

« Kásskara était un continent. Peut-être était-ce le même qui est appelé aujourd’hui Mu ou Lémurie. La plus grande partie du continent se situait au sud de l’Equateur‚ seulement une petite partie se trouvait au nord. »

« Quand nous avons hérité de ce monde-là‚ c’était le clan de l’arc qui avait le pouvoir. Pour cette raison‚ le chef de tribu du clan de l’arc était le souverain de Kásskara. »

« Avant de continuer l’histoire de Kásskara‚ je dois te dire que‚ naturellement‚ nous n’étions pas les seuls sur la terre. Dans d’autres pays‚ il y avait aussi des gens.
A l’est de chez nous se trouvait un continent que nous avons appelé Talawaitichqua‚ “ le pays de l’est ”. Dans la langue hopie‚ tichqua veut dire “ terre ”‚ la surface d’un continent‚ et la première partie du mot signifie “ matin ”‚ ou “ lever du soleil ”.
Entre ce continent et nous‚ il y avait une grande surface d’eau. Aujourd’hui‚ on appelle ce continent Atlantide et je continuerai à l’appeler ainsi car‚ pour toi‚ c’est un mot plus familier. »

« Au début du troisième monde‚ les gens d’Atlantide étaient aussi paisibles que nous. Nous avons‚ bien sûr‚ la même origine divine. Ils avaient les mêmes symboles que nous. »

« Vous avez développé beaucoup de choses‚ par exemple des avions. Quand mon oncle m’a amené à Oraibi voir la lithographie d’un avion à réaction‚ qui est naturellement beaucoup plus ancien que vos avions à réaction d’aujourd’hui‚ il m’a dit : “ Ce sera très très bien de voler à nouveau à travers les airs‚ comme l’a fait notre peuple avant. Quand il y a quelque part‚ dans le monde‚ très loin‚ une catastrophe‚ on peut apporter du secours (nourriture‚ médicaments‚ outils). Mais on va également apporter la mort aux hommes à des centaines de kilomètres. »

« Les Atlantes avaient également fait des recherches sur les secrets du créateur‚ qu’ils n’auraient pas dû connaître. Comme je te l’ai dit‚ ils en ont pris connaissance trop tôt. Spirituellement‚ ils n’étaient pas encore prêts.
Ils ont utilisé leur savoir pour soumettre d’autres peuples. Et en cela‚ ils ont enfreint l’ordre divin. Certains y ont même perdu leur vie. Ils ont également étudié d’autres planètes et ils s’y sont même rendus‚ mais comme c’étaient des planètes mortes‚ ils ne pouvaient y vivre. Ils devaient donc rester sur notre vieille terre. C’est alors qu’ils se sont retournés contre Kásskara. Ils savaient que‚ moralement et spirituellement‚ nous étions beaucoup plus forts‚ cela les a rendus envieux. C’est pourquoi la reine ( d’Atlantide ) voulut également conquérir notre pays et soumettre notre peuple. Elle a menacé notre souverain de réunir tous ses vaisseaux spatiaux au-dessus de notre continent et de nous détruire de là-haut. »

« Avec le temps‚ l’influence de cette femme ( la reine d’Atlantide ) conduisit à une scission de notre peuple. Elle commença à en amener de son côté. Il s’agissait d’hommes avides de pouvoir dont je t’ai parlé. Ils se détournèrent de nos lois et se dirent à eux-mêmes : “ Si nous sommes du côté des Atlantes et acceptons leurs exigences‚ nous aurons peut-être plus tard une bonne part du pouvoir. ” »

« Les chefs se réunirent de nombreuses fois. Mais le groupe de ceux qui avaient des connaissances scientifiques fut beaucoup plus fort et ils vinrent pour attaquer mon peuple avec le matériel de leurs pouvoirs et de leur invention.
Tout ce que je te raconte‚ ainsi que les événements ultérieurs‚ je les ai appris par ma grand-mère. Mais j’ai aussi discuté avec un homme qui est le dernier à connaître l’histoire du clan de l’arc. Je l’ai fait parce que‚ dans notre histoire‚ on dit que ceux du clan de l’arc avaient fait les pires choses. Il confirma ce qui s’était passé et dit : “ Oui‚ nous l’avons fait. ”
De très haut dans les airs‚ ils dirigèrent leur force magnétique sur nos villes. »
La technologie des hopis du troisième monde
Les Neandertal étaient plus grands , plus forts et plus intelligents que les Sapiens
Qui peut croire que pendant leurs 470 000 ans d’existence qu’ils n’ont pas pu dépasser l’âge de pierre ?

Il n’y a pourtant qu’à regarder notre histoire récente :
L’homme moderne d’aujourd’hui et sa technologie sont issus des hommes préhistoriques de l’âge de pierre qui s’est terminé entre -6000 et -2000
Il nous a donc fallu seulement 8000 ans maximum pour parvenir de l’âge de pierre à l’ère de la conquête de l’espace
Il est donc tout à fait normal que nos ancêtres des 3 premiers mondes y soient également parvenus
Les légendes du monde entier et d’ethnies différentes nous le confirment

Comme cela est raconté dans les légendes , les lémuriens et les atlantes n’étaient pas du tout pacifiques , même s’il étaient beaucoup plus évolués que nous le sommes aujourd’hui
Cela n’inspire guère confiance en notre avenir …

Nibiru
Nibiru est cité dans le poème de la création babylonien Enuma Elish de la bibliothèque d’Assurbanipal , roi d’Assyrie de 668 à 627 avant J.C.
Nibiru, Neberu ou Neburu désignait un astre associé au dieu Marduk ou le dieu Marduk

D’après la Tablette 5 de l’Enûma Elish , Nibiru pourrait être l’étoile du pôle nord céleste Alpha Draconis ou Beta Ursae Minoris
Pour les écrivains-chercheurs Zecharia Sitchin et Burak Eldem , Nibiru serait une planète encore non identifiée qui passerait à proximité de la Terre tous les 3 600 ans et serait actuellement située au-delà de Pluton

Tyché
Les astrophysiciens John Matese et Daniel Whitmire ont prédit l’existence de la planète Nibiru , qu’ils ont rebaptisée Tyché
Les nouvelles données fournies par le télescope spatial WISE de la NASA en ont confirmé l’existence en 2011

Elle se situe à une distance d’environ 10 900 UA
1 UA correspond approximativement à la distance entre la Terre et le Soleil soit environ 150 millions de kilomètres
Sur une photo de la NASA , en échelle logarithmique en UA Tyché serait sur la ligne blanche aux environs du point 104 , dans la partie interne du nuage d’Oort

Tyché est presque entièrement composée d’hydrogène et d’hélium comme Jupiter , mais quatre fois plus massive , soit 1272 fois plus massive que la Terre
Cette planète gazeuse est la plus grosse planète orbitant autour du Soleil
Son orbite a un rayon de 0.25 année-lumière , soit environ
15 000 UA
Sa période orbitale est d’environ 1,8 million d’années

Histoire de Nibiru-Tyché
La légende nous raconte son histoire :
Nibiru ou Tyché , est passée au voisinage de la Terre vers
-204 060

img200
Croquis Douglas Moonstone
Les orbites et les distances ne sont pas à l’échelle
A l’échelle de la Terre sur le croquis , Nibiru devrait être 64 fois plus grande
Cela a provoqué des séismes , des tsunamis , des éruptions volcaniques et le basculement de l’axe des pôles , engendrant l’engloutissement de continents entiers et d’importants changements climatiques

En passant trop près de la Terre , en plus des désagréments causés à la Terre , l’orbite de Tyché a été modifiée , l’obligeant à cheminer le long d’une nouvelle orbite pour récupérer sa route initiale
Cela laissait prévoir un nouveau passage près de la Terre vers -100 956
Ce nouveau passage pouvait soit être plus éloigné que le premier , soit directement percuter la Terre
Nous sommes encore là et donc Nibiru a préféré la première solution , ouf !

Les terriens disposaient donc d’environ 100 000 ans pour acquérir la technologie qui leur aurait permis de dévier la trajectoire d’une planète 1272 fois plus massive que la Terre
Nos collègues du troisième monde n’y sont pas parvenus
Et ils ne savaient pas si cette fois ci Nibiru n’allait pas percuter la Terre
C’est pourquoi ils ont choisi d’aller se réfugier sur une autre planète , dans une galaxie lointaine

Le départ vers l’espace
Les 2 premières fins de monde impactaient la situation sur Terre
Même si elles ont été terrifiantes , elles ne mettaient pas en cause la pérennité de notre planète
Cette fois-ci , ce n’est plus la même chose :
Comment prévoir avec certitude le cheminement du retour de Nibiru ?
A rien près , Nibiru peut nous éviter totalement , nous causer des dégâts mineurs , nous causer des dégâts majeurs , nous avaler ou nous percuter
Dans ces 2 derniers cas , qui ne sont pas à exclure , c’est notre disparition pure et simple qui est en jeu
Les 2 premières fois , il a suffi de rester réfugié dans l’espace proche et y attendre que la planète soit de nouveau habitable
Mais cette fois , l’espace proche ne sera plus un refuge fiable et la Terre pourrait même disparaitre à jamais

Tous ces évènements se diluent dans le temps :
Les ressentis cataclysmiques commencent environ 20 000 ans avant et ne se terminent que 20 000 ans après
Sauf si l’éradication est définitive , dans ce cas il n’y a plus d’après …

En – 120 000 , il faudra donc déjà être parti depuis longtemps
En fait pour être sûr d’être prêt à temps , le départ devra être fait en -140 000
Ce qui laisse seulement 40 000 ans pour être prêt à temps , compte tenu que la Terre n’est habitable que depuis
-180 0000

Les atlantes comme les lémuriens se mettent au travail et en -140 000 , ils partent vers la galaxie Atlantide et la galaxie Eden
Après un long voyage de près de 20 000 ans , les terriens arrivent vers -120 000 à Atlantide pour les atlantes et à Eden pour les lémuriens

La fin du troisième monde hopi
« Le monde fut détruit par l’énorme déluge raconté dans toutes les religions. »

« Avec toutes ces guerres destructrices , il leur sera très difficile d’aller à l’extrémité de la Terre que j’ai choisie pour eux . je veux les aider. Aussi il te faudra les sauver pendant que je détruirai ce monde avec l’eau. »
« Comment pourrais-je les sauver ? », demanda Mère-Araignée.
« En arrivant là-bas, cherche autour de toi », commanda Sótuknang.
« Tu trouveras de grandes plantes à tige creuse. Coupes-les et mets les hommes à l’intérieur. Je te dirai que faire ensuite. »
« Mère-Araignée fit ainsi qu’il lui avait été dit. Elle coupa les plantes creuses, et à mesure que les hommes arrivaient, elle les y installait, leur donnant un peu d’eau et du hurúsuki (pâte-de-farine-de-maïs-blanc) pour se nourrir. Après quoi elle scellait les tiges. Une fois tous les hommes enfermés, Sótuknang apparut. »
« Pour que tu puisses continuer à prendre soin d’eux, je vais te mettre dans une de ces tiges. Ensuite, je détruirai le monde.»
« Il libéra les eaux sur la terre. Des vagues plus hautes que les montagnes s’avancèrent au-dessus des continents qui furent brisés et engloutis dans les mers. Les pluies continuèrent , et les vagues balayèrent la surface du globe.
Dans leurs tiges , les hommes entendirent le rugissement des eaux. Ils furent projetés dans les airs et retombèrent à la surface des eaux. Puis ce fut le calme et le silence. Ils surent qu’ils flottaient. Pendant longtemps , très longtemps , si longtemps que cela semblait sans fin , ils flottèrent.
Enfin le mouvement cessa. Mère-Araignée ouvrit les tiges creuses , saisit les hommes par le sommet de leur tête , et les libéra. Puis elle ordonna : « montrez-moi toute la nourriture qu’il vous reste. »
Les hommes présentèrent leur hurúsuki. Ils s’aperçurent qu’ils en avaient autant qu’au début, bien qu’ils aient mangé pendant tout ce temps-là. Regardant autour d’eux, ils virent qu’ils étaient sur un petit morceau de terre qui avait été le sommet d’une des plus hautes montagnes. Et aussi loin qu’ils pussent voir, il n’y avait que de l’eau. C’était tout ce qu’il restait du Troisième Monde. »
« Notre peuple avait des connaissances comparables à celles d’Atlantide‚ mais il les a utilisées uniquement à des fins utiles et bonnes. »
« Peut-être devrais-je te dire ici que toutes les histoires qu’elle me racontait‚ il me fallait toutes les répéter. Quand je me trompais‚ elle m’interrompait et je devais recommencer. C’est pourquoi je connais par cœur tout ce que ma
grand-mère m’a raconté. »

« C’est ainsi que toutes les bombes‚ ou quoi que cela ait pu être‚ ont explosé loin au-dessus et le bouclier protégea tous les gens qui devaient être sauvés et qui avaient été rassemblés dans une certaine région. Nous seuls avons été sauvés. Des villes furent attaquées et beaucoup de gens périrent.
Et puis – comme disait ma grand-mère – quelqu’un a appuyé sur le mauvais bouton et les deux continents ont sombré. Ce ne fut pas le déluge universel. La terre entière ne fut pas détruite et tous les hommes ne furent pas tués. Atlantide s’enfonça très vite dans l’océan‚ mais notre troisième monde‚ Kásskara‚ s’enfonça très lentement. »

Cataclysmes de fin du troisième monde
Comme on l’a vu , le déplacement de l’axe des pôles terrestres va provoquer un arrêt de la rotation de la Terre , un déplacement chaotique , mais petit à petit la Terre va retrouver sa place
Cela va durer au total près de 40 000 ans

Cela va d’abord bloquer les mers , puis ce mouvement stoppé va créer des vagues de plusieurs centaines de mètres de haut , voire de plus d’un kilomètre
Tout sera détruit et englouti au passage et des continents , il ne restera que le sommet des montagnes
Les 2 principaux continents n’ont pas sombré mais ont été engloutis par les vagues de tsunami
En effet Mu ne sombrera qu’aux environs de -40 000 et Atlantide en -3 000

Les hommes , ceux restés sur Terre , car tous ne sont pas partis en -140 000 dans l’espace , se sont réfugiés à l’intérieur de tubes insubmersibles , comprenant toutes les installations d’autonomie comme celle d’une station spatiale
Les tubes comprenaient ainsi la fabrication permanente de nourriture , la récupération de l’eau et tout ce qui était nécéssaire à la survie pendant 40 000 ans

Il est intéressant de noter que Mère-Araignée saisit les hommes par la tête
Cela fait penser à des scaphandres de congélation saisis par des robots …

Publié dans DESTINATION TERRE 7, Le troisième monde hopi, Mu et les autres mondes, Nibiru, Non classé, Tyché | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés ; Extrait , 2ème partie : Les peuples de la mer ; Chapitre 4 : Les vénètes

DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés

Extrait , 2ème partie : Les peuples de la mer ;
Chapitre 4 : Les vénètes

Les vénètes , de la vallée du Thar à Venise
Les vénètes sont une ethnie atlante de la vallée du Thar
Après les guerres nucléaires de Yi , vers la fin du 3ème millénaire avant J.C. et au début du 2ème millénaire avant J.C. ils vont accompagner les scythes , puis les thraces jusqu’en Pologne

Là ils vont aider les thraces à en chasser les magyars , voir la 1ère partie de ce livre
Quelques-uns d’entre eux , les wendes , vont y rester
Les autres vont repartir en Anatolie , de Troie jusqu’en Paphlagonie
Quelques-uns d’entre eux , les énètes , vont y rester
Les autres vont faire partie des peuples de la mer , et s’installer en Vénétie , à la suite des illyriens
Là , ils fonderont plus tard , la ville de Venise et de Padoue

Les Vénètes de Pologne
Les germains appelaient « Vénète » ou « Vénède » une population d’Europe centrale qui sera par la suite slavisée , les wendes

Les vénètes ont été présents un peu partout en Europe centrale sous différentes variantes de leur nom avant d’être assimilés par d’autres peuples conquérants
Les écrivains de l’antiquité , d’Hérodote à Tacite , nous confirment que les vénètes habitent à l’est de la Germanie
Les vénètes de Vénétie
Le berceau et territoire des vénètes , en temps que tels , c’est la Vénétie au nord est de l’Italie
Ils parlaient une langue indo-européenne : le vénète

Ils ont donc annexé le nord de leur territoire initial et en ont chassé les euganéens vers l’intérieur des terres
Mais ils ont tout de même assimilé une grande partie des populations autochtones déjà installées au nord de la mer Adriatique

Troie
L’historien romain Tite-Live affirme que le chef troyen Anténor , avec un grand nombre de paphlagoniens , expulsés de leur patrie par une révolution , ont migré vers l’extrémité nord de la côte adriatique
Les troyens survivants qui ont perdu leur cité , sont alors devenus des vénètes

Anténor
Dans la mythologie grecque , Anténor est un prince troyen , mari de Théano et beau-frère de Priam
Anténor fut accusé d’avoir trahi sa patrie , parce qu’il reçut chez lui les ambassadeurs venus réclamer Hélène , et qu’ayant reconnu dans Troie le roi Ulysse déguisé , il n’alerta pas ses concitoyens

Darès le Phrygien et Dictys de Crète , ont écrit l’histoire d’Anténor
Ils ont décrit son rôle dans la guerre de Troie , dont il était l’un des princes
Ennemi de Priam , il préféra protéger sa personne et ses biens et trahit sa cité , en permettant l’introduction du cheval fatal
Lors de la prise de la ville , il livra Polyxène et s’exila avec douze mille troyens
Il s’embarqua avec ses hommes et vint aborder en Italie sur les côtes de Vénétie

Tite-Live écrit :
« Après la prise de Troie, tous ses habitants furent victimes de sévices, sauf Énée et Anténor. Cela pouvait s’expliquer par les règles qui régissent d’anciens liens d’hospitalité et parce que ces deux Troyens avaient toujours défendu l’idée de rendre Hélène pour rétablir la paix.
C’est pourquoi les Achéens s’abstinrent envers eux de toute maltraitance qu’autorisent les lois de la guerre. Après quoi, Anténor vécut diverses aventures.
De nombreux énètes l’avaient suivi : chassés de Paphlagonie par une révolution, ils étaient à la recherche d’une nouvelle patrie, d’un chef aussi, car Pylémène, leur général, avait disparu à Troie. Ils abordèrent au fin fond de l’Adriatique. Après avoir chassé les euganéens, établis entre la mer et les Alpes, énètes et troyens occupèrent ce territoire. L’endroit où ils ont débarqué se nomme Troie. C’est pourquoi on appelle troyen les gens de la côte , et vénètes l’ensemble de ses occupants. »

Selon la Cronaca di Marco , datant du 13ème siècle , des troyens , fuyant leur patrie , parvinrent à un amas d’ilots de terres marécageuses
Ils choisirent cet endroit peu accueillant , car il offrait une excellente position défensive
Grâce à l’arrivée de nombreux autres rescapés troyens , une cité jaillit de ce marais
A son arrivée , Anténor , qui avait erré pendant cinq longues années avant d’arriver à Venise , fut élu roi et la ville prend alors le nom d’Anténoride
L’afflux de population continuant , les troyens essaimèrent dans toute la Vénétie où , guidés par Anténor , ils fondèrent de nombreuses cités

Les vénètes du Morbihan
L’Armorique , la Bretagne , était habitée au sud par les vénètes depuis le 2ème millénaire avant J.C.
Ce sont les vénètes d’Italie , de Vénétie , qui ont installé cette nouvelle base commerciale autour du golfe du Morbihan
Leur capitale fut probablement Locmariaquer jusqu’au 1er siècle avant J.C. et leur langue le vénète ou gwened

Les Vénètes , puissance maritime et commerciale , étaient gouvernés par un sénat et disposaient d’une flotte importante pour commercer avec les îles Britanniques et l’Italie
Ils diffusaient le vin et l’huile , embarqués depuis leurs comptoirs de Bordeaux , mais aussi de l’or , de l’étain , du plomb et du cuivre , en provenance des iles britanniques
Ils faisaient aussi commerce de salaisons et charcuteries armoricaines ainsi que d’autres produits alimentaires
Ils étaient également de grands producteurs de sel , produit à haute valeur ajoutée et très recherché

Au sud de l’ Armorique , une tribu des vénètes , les namnètes occupaient l’estuaire de la Loire
Ils donnèrent leur nom à la ville de Nantes

Les vénètes du Morbihan ont fondé Vannes , Nantes , Tours et Bordeaux

Les vénètes : commerçants-guerriers
Les Vénètes ont parfois été alliés avec les autres peuples armoricains Mais ils étaient en concurrence avec les pictons au sud , pour la maîtrise de l’embouchure de la Loire , débouché d’une des routes de l’étain vers le sud de l’Europe , et avec les peuples armoricains au nord , pour les importations maritimes de Bretagne

Leur puissance était due au contrôle du commerce de l’or , de l’étain , du cuivre et du plomb
Leur domination maritime et militaire leur donnait un quasi-monopole sur le commerce international maritime
Cela leur créera aussi de nombreux ennemis , et notamment les pictons

César et les vénètes
Jules César raconte dans :
Commentaires sur la Guerre des Gaules , III , 8

« Par leur marine considérable, leur supériorité nautique bien reconnue et leurs relations commerciales avec l’île de Bretagne, les vénètes étaient devenus un peuple très puissant, dont l’autorité s’étendait au loin sur tout le littoral de la Gaule et de la Bretagne Insulaire.
Ils possédaient un petit nombre de ports situés sur cette mer ouverte et orageuse à de grandes distances les uns des autres et rendaient tributaires presque tous les navigateurs obligés de passer dans leurs eaux. »

Les pictons, installés entre la Garonne et la Loire, associés aux santons , ennemis des vénètes , se sont alliés à César
Et ceci dès sa première campagne
Ils ont construit les navires des romains qui leurs ont permis de vaincre les vénètes

Au cours du 1er siècle avant J.C. , les Romains donnèrent comme nouvelle capitale aux vénètes la cité de Darioritum , aujourd’hui connue sous le nom de Vannes

Bataille de Vannes
En 56 avant J.C. , Publius Crassus envoie Quintus Velanius et Titus Sillius chez les vénètes afin de récolter leur tributs
Les vénètes refusent de payer et prennent en otage les tribuns
Les ésuviens et coriosolites en font de même

César ordonne alors à Crassus de faire construire des trirèmes sur la Loire avec l’aide des pictons et des santons

Les vénètes fortifient alors leurs villes , amassent des provisions et s’allient selon César , avec de nombreux autres peuples armoricains :
Osismes , lexoviens , namnètes , ambilatres , morins , aulerques , diablintes , ménapiens et quelques autres peuples armoricains

César envoie ses généraux à divers points stratégiques afin d’empêcher leurs alliés de venir renforcer l’armée vénète

Mais les attaques de César ne donnent aucun résultat
Les vénètes tirent parti des marées et fuient par la mer quand le danger menace

Une bataille navale décisive est donc le seul moyen de vaincre les vénètes
Decimus Junius Brutus Albinus va commander la flotte romaine dans cette bataille navale de l’été 56 , dans la baie de Quiberon , entre les iles de Houat , Hoëdic , l’île Dumet , Sarzeau et l’entrée du Golfe

Les bateaux à voile des vénètes se jouent facilement des lourdes trimères romaines

Les romains cachent donc leurs navires derrière le petit mont qui surplombe l’actuel port du Crouesty
Ils construisent un petit mur invisible de la mer , sur l’ilot du Méaban et quelques romains y montent la garde auprès d’un grand bûcher
Ce mur est toujours visible aujourd’hui

Lorsque les vénètes sont dans la baie et que le vent tombe , les gardes romains allument le bûcher , signal pour les trimères d’attaquer
La supériorité maritime des vénètes étant due à l’aisance des bateaux à voile est ainsi annulée et permets aux galères romaines de capturer et brûler les bateaux vénètes

Les romains utilisent de grandes faucilles emmanchées , des corbeaux , pour sectionner les haubans
Les mats et les voiles s’affalent , et sur les 220 navires vénètes aucun n’en échappa

Une fois leur flotte détruite , les vénètes durent se rendre
César fit exécuter tous les membres du Sénat vénète

Une partie de la population fut réduite en esclavage
On murmure que la vente des très nombreux esclaves vénètes par César lui a permis d’amasser une coquette fortune personnelle
La population restante soumise put conserver le nom et le territoire des vénètes
Les territoires du sud de la Loire furent donnés aux pictons pour les remercier

Sur la trace des vénètes
Histoire de la diffusion de la dysplasie ventriculaire droite arythmogène (DVDA) à travers l’Europe
Par J.L. HeBERT, N. HEBERT et Y. LECARPENTIER

Laboratoire d’Explorations Fonctionnelles Cardiovasculaires et Respiratoires
Hôpital de Bicêtre et Université Paris 11,
Le Kremlin-Bicêtre, PARIS
Revues Générales – Rythmologie

Extraits :
Quatre peuples homonymes ont laissé leur nom à travers le monde occidental antique depuis l’âge de bronze : les henetes d’Asie Mineure, les vénètes de l’Adriatique, les vénètes d’Armorique et les wendes d’Europe Centrale.

Les vénètes sont des populations indo-européennes qui ont migré par voies terrestre et maritime depuis la mer Noire jusqu’aux plaines d’Europe centrale et septentrionale, ainsi que jusqu’au fond de l’Adriatique et au Monde Armoricain.
L’ouverture de nouvelles voies commerciales sur les routes des métaux a été le moteur de leurs migrations.
Ils se sont peu mélangés aux populations celtes qu’ils ont côtoyées
au cours de leurs migrations et se sont souvent retrouvés en situationd’isolement génétique.

La dysplasie ventriculaire droite arythmogène (DVDA) est une maladierare à développement mondial, génératrice de mort subite à l’effort,par troubles du rythme d’origine ventriculaire droite, surtout chez lesujet jeune.
La DVDA a une origine génétique autosomique le plus souvent dominante, identifiée dans 50 % des cas, dans lesquels elle correspond à une altération de protéines des desmosomes cardiaques.

Les situations d’endogamie ont favorisé son développement.

Les zones préférentielles actuelles de répartition géographique de la DVDA en Europe recouvrent assez fidèlement celles où les vénètes se sont durablement implantés, ce qui fait d’eux un possible vecteur de dissémination de cette affection en Europe, sauf pour la varianterécessive de Naxos qui est restée localisée au Monde Egéen.

Lire l’article complet :
http://www.realites-cardiologiques.com/sur-la-trace-des-venetes-histoire-de-la-diffusion-de-la-dysplasie-ventriculaire-droite-arythmogene-dvda-a-travers-leurope/

La génétique vient au secours de l’archéologie :
Il n’y a plus qu’à recoller les morceaux …

Les vénètes des Cornouailles
Les iles britanniques abritent les principaux sites des mines antiques
Pour en contrôler le commerce , il faut une base commerciale
Les Cornouailles sont exactement au meilleur endroit pour l’implanter
Les vénètes vont donc conquérir après la Vénétie et le Morbihan , les Cornouailles

Selon la légende rapportée par Geoffroy de Monmouth dans son Historia Regum Britanniae , les Cornouailles tirent leur nom de Corineus , guerrier troyen de l’armée de Brutus de Bretagne

Corineus
Après la guerre de Troie , Corineus a été exilé avec de nombreux guerriers troyens
Corynaeus ou Corineus , est le compagnon d’Énée dans l’Énéide
Il s’allie avec Brutus , guerrier tueur de géants , petit-fils d’Énée
Corineus et Brutus se joignent à Anténor

En Aquitaine , il doivent affronter Goffarius Pictus , roi des Poitevins
Corineus et Brutus triomphent des Gaulois et partent vers Albion , leurs navires chargés de butin

Après avoir massacré les géants qui peuplaient le pays , ils construisent des maisons et cultivent la terre
Brutus fonde le royaume de l’île de Bretagne et lui donne son nom
Les nouveaux habitants sont nommés « Bretons » et parlent la langue bretonne
Corineus va fonder la « Corinée » , c’est-à-dire les Cornouailles
Corineus est le premier duc de Cornouailles

Brutus de Bretagne
Brutus de Bretagne , Brutus de Troye , Bryttys en gallois , Brut en français , ou Brutus le troyen , est le premier roi légendaire des bretons

Geoffroy de Monmouth raconte son épopée , en latin , dans l’Historia Regum Britanniae en 1135
Il se serait inspiré de l’Historia Brittonum , une compilation de Nennius , écrite entre 796 et 826 , à partir de légendes orales qui remonteraient aux environs de l’an 600
Brutus aurait vécu vers 1100 avant J.C. et son règne aurait duré 23 ans

Historia Regum Britanniae
Après la guerre de Troie , Énée arrive en Italie , avec son fils Ascagne et devient le maître du royaume des osques

Ascagne , père de Brutus , perd sa femme lors de la mise au monde de son fils
On lui donne le nom de Brutus , qui veut dire brutal , car on le considère comme responsable de la mort de sa mère
Ensuite le jeune Brutus , tue accidentellement son père avec une flèche

Chassé d’Italie pour son crime , il se rend en Grèce où il rencontre des troyens descendants de Priam , réduits en esclavage par Pandrasus
Il devient alors leur chef et se réfugie dans la forêt
Il demande au roi Pandrasus de leur rendre la liberté
Le roi refuse et décide de mater la révolte
L’armée grecque est massacrée par Brutus
Le roi Pandrasus est fait prisonnier
En échange de sa vie , il donne sa fille Innogen à Brutus , de l’argent à ceux qui veulent partir et un tiers du royaume pour ceux qui veulent rester
Brutus et une partie des troyens décident de partir
Après deux jours de navigation , ils abordent l’île de Loegetianote , déserte mais giboyeuse , et sur laquelle ils peuvent se recueillir au temple de Diane
Brutus va offrir des sacrifices à la déesse qui lui indique en rêve , une île au-delà de la Gaule , où lui et ses compagnons trouveront une nouvelle Troie

Ils reprennent la mer et après une longue navigation , ils abordent en Maurétanie , qu’ils pillent
Chargés d’eau et de vivres , les bateaux repassent les colonnes d’Hercule puis vont en mer Tyrrhénienne
Ils rencontrent les troyens de Corineus et font alliance avec eux
Un nouveau périple les amène en Aquitaine , puis dans l’estuaire de la Loire

La guerre éclate contre le roi des poitevins Goffarius Pictus
Son armée est décimée par Brutus
Goffarus va chercher de l’aide auprès des douze rois de la Gaule , qui compte tenu qu’ils sont bien supérieurs en nombre , acceptent d’attaquer l’armée de Brutus
Pendant ce temps , les troyens dévastent et pillent l’Aquitaine
Brutus fonde une ville , où il installe son camp , en attendant la bataille
Les gaulois , trente fois plus nombreux contraignent leurs ennemis à se retrancher dans leur camp
Le lendemain , Brutus fait une sortie et attaque les gaulois qui sont pris à revers par l’armée de Corineus , qui avait discrètement quitté le camp

Un neveu de Brutus, nommé Turnus , meurt après avoir tué six cent hommes
C’est lui qui aurait donné son nom à la ville de Tours
Les troyens gagnent la bataille puis prennent la mer , les bateaux chargés de butin
Ils arrivent enfin dans l’île que Diane leur a promise

L’île s’appelle Albion
Elle est riche et fertile , mais peuplée de géants
Brutus et Corineus les exterminent
Brutus donne son nom à l’île , dont les nouveaux habitants sont nommés « Bretons » et parlent la langue bretonne
Corineus nomme sa province « Corinée » , c’est-à-dire Cornouailles

Brutus fonde une nouvelle ville sur la Tamise , une nouvelle Troie qui prendra plus tard le nom de Trinovantumnote , à l’emplacement de l’actuelle ville de Londres
Il institue un code de loi pour son peuple
Avec sa femme Innogen , il a eu trois fils
À sa mort , le royaume de l’île de Bretagne est divisé entre ses trois fils :
Locrinus hérite du centre de l’île et lui donne son nom :
La Loegrie
Kamber s’installe à l’ouest et nomme son pays :
Cambrie , le Pays de Galles
Albanactus va dans le nord et crée l’Albanie :
L’Écosse
Après la défaite des barbares qui avaient envahi l’Albanie , le royaume est réunifié sous la souveraineté de Locrinus

Corineus doit menacer de mort Locrinus pour qu’il épouse sa fille Guendoloena , qui lui était promise
À la mort de son père , celle-ci est répudiée au profit de la maîtresse de Locrinus , Estrildis
Guendoloena est contrainte de se réfugier en Cornouailles
Elle lève une armée et attaque les troupes de son ancien époux
La bataille décisive a lieu près du fleuve Stour où Locrinus est tué

Victorieuse , Guendoloena devient la reine du royaume
Elle ordonne qu’Estrildis et son fils Habren soient noyés dans une rivière aujourd’hui nommée Severn
Elle règne pendant 15 ans puis donne le royaume à son fils Maddan , et se retire en Cornouailles

L’odyssée
La légende de l’Odyssée d’Homère , complète les preuves historiques

Gilbert PILLOT , est l’auteur de :
Le code secret de l’Odyssée ; Les Grecs dans l’Atlantique
Dont je vous recommande la lecture édifiante

C’est sans doute parce qu’il vit à Carthage, devant la Méditerranée des Grecs , que Gilbert Pillot a été poussé à interroger, après beaucoup d’autres, l’Odyssée. Penché sur le texte homérique, suivant d’île en île la route d’Ulysse, relevant soigneusement la direction des vents, le nombre de jours de navigation et la position des constellations, il en est venu à tracer un itinéraire qui mène le héros bien au-delà des limites jusqu’ici admises…
Ulysse franchit les colonnes d’Hercule, touche la côte marocaine, les Canaries et Madère, puis, cap au Nord, atteint l’Irlande, l’Ecosse et l’Islande. Il en est venu surtout à se demander si l’Odyssée, sous les apparences d’un merveilleux poème, ne recelait pas les clefs de l’itinéraire secret qui conduisait à ces terres riches en or et en étain…

Récit d’une quête et d’une enquête, cet ouvrage se lit avec passion :
Pour la première fois, l’astucieux Ulysse livre son secret.

Editions Robert LAFFONT
Collection : Les énigmes de l’univers , 1969

Mines vénètes
On peut aujourd’hui se rendre compte de l’importance du territoire minier des vénètes :

Il comprend les Cornouailles , l’ile d’Anglesey , l’ile de Man , l’Irlande , l’Ecosse et tous les archipels écossais
Il est plus que probable que grâce à leur techniques de navigation , les vénètes ont aussi abordé et exploré les iles Féroé et l’Islande

Mais les résultats des recherches de l’exploration minière n’ont pas apporté de résultats suffisamment rentables pour justifier les couts du voyage

D’autant plus que la production minière était suffisamment abondante dans les iles britanniques et l’Irlande
C’est pourquoi leurs incursions aux Féroé et en Islande n’ont laissé aucune trace
Dans son « Shetland’s Mining History » :
http://www.shetlandtimes.co.uk/2009/06/23/shetlands-mining-history
Tim Senften , écrit :
Au sud de Cunningsburgh , la carrière de Catpund est une ancienne carrière de stéatite
Cette carrière peut être datée de l’époque romaine, mais a certainement été utilisée depuis bien avant 1500 avant J.C. , compte tenu de la datation des objets retrouvés sur le site

Bien d’autres mines oubliées attendent d’être fouillées :
Garthsness ( cuivre / fer) ; Fladdabister ( cuivre ) ; Levenwick ( fer ); Fair Isle ( cuivre ) ; Fetlar Quarry ( chromite ); Hillswick ( stéatite ); Cunningsburgh ( fer / cuivre ); Chef Fitful ( fer ) et Clothister ( fer )

Les vénètes : commerçants-guerriers-industriels
Commerçants , oui , car ils commercent avec tout le bassin méditérannéen
Guerriers , oui , car ils ont conquis par la force tous leurs territoires et ils les conservent grâce à leur puissance militaire et à leur marine
Industriels , oui , car ils savent où trouver des mines métallurgiques , ils savent extraire les minerais , ils savent fondre les lingots aux températures requises , au degré près , pour le cuivre ou les alliages

Les vénètes montrent dans leur parcours leur très haut degré de technologie entre le 3ème et le 1er millénaire avant J.C.
Ce niveau de technologie ne sera atteint par les européens qu’après le 1er millénaire APRES J.C.

Les brochs

Dun_Carloway_Broch
Dun Carloway Broch , on the west coast of the Isle of Lewis
Photo Wikipédia CC : Morris R. Maciver

Un broch est une tour ronde et creuse , comportant deux étages et pouvant s’élever à plus de quinze mètres au-dessus du sol
Il est généralement protégé par une double enceinte
Ce sont des fortifications militaires protégeant un entrepôt
C’est un comptoir d’exportation sommaire à l’usage des vénètes
C’est là qu’ils entreposaient les lingots métalliques et autres produits prêts à partir
Ils y disposaient également d’une force militaire de défense

Les brochs ne disposent en général que d’une seule entrée
Les accès sont la plupart du temps assez larges , fermés par des portes de bois et généralement orientés à l’est
Le couloir d’accès dispose de petites alcôves disposées de part et d’autre du couloir

Les brochs démontrent la maitrise en architecture et ingénierie de leurs constructeurs
Ils étaient bâtis sur le principe de murs à double paroi :
Deux murs parallèles construits avec un espace creux entre eux , reliés par des dalles de pierre
Cette méthode permet d’atteindre de plus grandes hauteurs qu’avec des murs pleins

Beaucoup d’entre eux ont aussi une chambre souterraine , accessible par un escalier de pierre
Ce devait probablement être l’entrepôt pour les produits frais , car comme nous l’avons vu , ils exportaient aussi des produits alimentaires

La grande homogénéité de leurs structures , malgré leur distribution géographique disséminée dans toutes les iles britanniques , confirment qu’ils sont l’œuvre de la même civilisation et destinés au même usage

Ils ont d’abord été datés du 1er siècle avant J.C.
Cette datation n’arrête pas de reculer au fur et à mesure des découvertes
3ème , puis 5ème , puis 6ème siècle avant J.C. et enfin des environs de – 1600 avant J.C.

On en trouve là où sont implantées les mines vénètes
On dénombre au moins 700 brochs à travers l’Ecosse , dont au moins 50 dans les Orcades
Le nombre réel de brochs est probablement beaucoup plus élevé car il y a de nombreux monticules non fouillées
Les Cornouailles
Lorsqu’on a dit à un archéologue que les Cornouailles avaient été fondés par les troyens , il a répondu que cela était invraisemblable
Il a bien sûr le droit d’avoir son opinion
Mais une opinion d’archéologue , c’est un postulat !
Tout un chacun aurait au moins fait des recherches et des vérifications

Les légendes , la littérature antique jusqu’à celle du
moyen-âge , les découvertes archéologiques et même la génétique , prouvent le bien fondé des légendes et de celle-ci en particulier

Les peuples de la mer
Les peuples de la mer sont tous alliés et plus ou moins apparentés
Ce sont des guerriers-commerçants venant d’Anatolie , qui vont constituer un vaste réseau commercial maritime

Les vénètes en sont une ethnie majeure
En fait on devrait plutôt dire que s’en est l’ethnie majeure
On devrait même au lieu de dire les peuples de la mer , dire :
Les peuples vénètes

DESTINATION TERRE , 1 à 7
Par
Douglas Moonstone

Ce livre est l’histoire de la recherche de nos origines Est-ce notre véritable histoire ?
Douglas Moonstone en est persuadé …
Le sujet de ce livre est l’histoire des civilisations anciennes , de -261 780 , date du début de l’histoire des hommes selon les sumériens à -1 000 avant J.C. , jusqu’à coller à l’histoire connue
Pour commencer , il nous faut éclaircir l’histoire des édenistes et des atlantes arrivant de l’espace comme des dieux et de leur interaction avec les humains sur la terre
La bible , le Pop Wuh , le Kojiki , la mythologie, les légendes chinoises et tous les autres récits légendaires du monde , sont les sources de cette histoire , de notre histoire …
L’île de Pâques , les pyramides , l’Atlantide , et bien d’autres mystères , nous apparaissent sous un jour nouveau
Ce livre nous relate qu’en Afrique , les populations utilisaient le fer 3000 ans avant les européens, que les mayas et les hopis étaient des peuples développés et civilisés il y a 5000 ans , et nous rappelle que les légendes chinoises ne sont pas des contes mais bien la réalité vue par la population d’alors
Ce livre apporte des explications cohérentes à de nombreux mystères de notre terre
Les théories actuellement existantes expliquant ces mystères , sont très souvent contredites à chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique …
Jusqu’à présent chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique a confirmé les théories évoquées dans ce livre …
Bien des théories que l’on retrouve dans ce livre existent déjà , mais pour la première fois , elles sont regroupées en une suite et une histoire cohérente
Destination terre 1 , Les dieux d’Eden et de Chine
C’est l’histoire des dieux édenistes venus de l’espace et
de leur colonisation de la terre …
La bible et les légendes de Chine décrivent ces invasions jusqu’au moindre détail technique

Il suffit de les lire et d’oublier ce que l’on nous a appris :
Le progrès est linéaire , avant c’était moins bien
Donc les hommes de l’antiquité étaient des sauvages
D’ailleurs ils vivaient à l’âge de pierre , ne connaissant
ni la roue , ni l’agriculture , ni la technologie

Et pourtant ils nous ont laissé des légendes fantastiques , des constructions gigantesques , l’art , la métallurgie , l’agriculture et tant d’autres choses

Destination terre 2 , Les dieux atlantes
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Ce tome 2 , va voir arriver les atlantes
Cela ne se fera pas sans heurts …
Les menhirs et les mégalithes , qui parsèment la terre , sont de facture atlante
Ce sont des régulateurs climatiques
Comme le disent si bien les moines tibétains , ce sont des aiguilles qui relient les forces de la terre aux forces du ciel
Mais les mégalithes peuvent aussi être des armes de destruction massive …

Destination Terre 3 , La dissolution des dieux
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , Atlantide ayant coulé , les dieux , sans infrastructures de maintenance , vont se dissoudre dans les peuples

Mais ils voudront garder le pouvoir …

Destination terre 4 , Les tokhariens
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , sans Atlantide les dieux vont se dissoudre

Dans ce tome 4 , nous allons raconter les sagas d’une civilisation , les tokhariens , qui dominaient , il y a 5000 ans , quasiment la moitié de la planète
Avec les mayas , leurs alliés , qui dominaient quasiment le reste , il dominaient plus des 2/3 de la Terre
Et personne ne les connait …
Ni les tokhariens , ni les mayas …
On peut résumer en disant que les mayas contrôlaient les airs et que les tokhariens contrôlaient les mers

Destination terre 5 , Les indo-européens
La théorie officielle :
Les indo-européens sont une population arrivée de nulle part et surgissant par génération spontanée au nord de la Mer Noire vers – 4000
Vers – 1500 , ils vont conquérir l’Inde et écrire les védas

Cette théorie va justifier la suprématie britannique et la colonisation
C’est ce qui est encore appris aujourd’hui aux enfants à l’école en Inde
Pourtant l’on sait bien aujourd’hui que les védas ont été écris aux alentours de – 4300 …
Dans ce tome 5 , nous allons essayer de retracer la véritable histoire de ceux que l’on appelle les indos-européens

Destination terre 6 , Exodes et rescapés

La terre s’est adaptée à l’invasion des dieux edenistes et atlantes
Non sans combats ni génocides
Dans ce tome 6 , nous allons essayer de retracer l’histoire des exodes qui en ont résulté et déterminer la place qui a été laissée aux terriens autochtones rescapés des glaciations

Destination terre 7 , Mû et les autres mondes
Les Neandertal étaient plus grands , plus forts et plus intelligents que les Sapiens
Qui peut croire que pendant leurs 520 000 ans d’existence qu’ils ont pu rester qu’à l’âge de pierre ?
Ils ont dû quitter la terre pour échapper à ses cataclysmes cycliques
Hélas , la planète où il se sont réfugiés avait aussi ses cataclysmes cycliques
En fait , toutes les planètes ont des cataclysmes cycliques
Alors ils sont revenus dans leur pays sur terre :
Mu

Disponibles sur http://www.amazon.fr /
Douglas Moonstone ou Frederic le voyageur

Livres papier :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine – Edition couleur
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes – Edition couleur
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux – Edition couleur
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 4 : Les tokhariens – Edition couleur
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 5 : Les indo-européens – Edition couleur
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés – Edition couleur
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes – Edition couleur

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras

Livres numériques :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras
Si vous avez eu le courage de lire les 7 volumes de cette saga de recherches , vous pouvez vous rendre compte que la quasi-totalité des secrets de la Terre et de notre histoire vous ont été révélés
Ce n’est pas moi qui vous les ai révélés , car les réponses sont là sous nos yeux
Je n’ai fait que les traduire pour vous

Mon mail est toujours à votre disposition pour un encouragement , une critique ou me signaler un manque ou une erreur
La dernière fois que quelqu’un m’a signalé une erreur , j’ai vérifié et il avait raison
En fait la direction que j’avais prise n’était pas la bonne et m’avait fait oublier des faits importants
Mais une fois ces faits retranscris , la direction à prendre allait bien là où je voulais aller
La distance la plus courte n’est pas toujours la meilleure …

Mon mail :
destinationterre@orange.fr

Je vous souhaite une bonne lecture
Cordialement
Douglas

Publié dans antenor, Exodes et rescapés, Les brochs, Les peuples de la mer, Les vénètes, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 5 , Les Indo-Européens ; Extrait , Chapitre 6 : L’Ikshvaku

DESTINATION TERRE 5 , Les Indo-Européens

Extrait , Chapitre 6 : L’Ikshvaku
La fin de la civilisation de la vallée du Thar
A partir de 2000 av. J.-C. , les indo-européens commencent à quitter les cités de la vallée du Thar
En 1800 av. J.-C., la plupart des cités ont été abandonnées
C’est le résultat des bombardements nucléaires de la guerre des 10 soleils de Yi

Le fleuve Sarasvati s’est englouti dans ce qui est maintenant le désert du Thar
La région est trop fortement radioactive pour y vivre , et pour longtemps
Encore aujourd’hui , 4000 ans après , la radioactivité y est 50 fois supérieure à la normale …

L’Ikshvaku
Dans les védas, les fleuves , les mers et la plupart des lieux géographiques , sont déifiés
En fait , il faut traduire cela par la nomination sous forme de divinité , des lieux composant le domaine de ces atlantes :
Les indo-européens
L’exemple le plus connu en est le Gange et la déesse Ganga

Dans les védas , dans la lignée de Suryavamshi , il y a la dynastie du soleil
Ikshvaku était l’un des premiers rois de cette dynastie
Ikshvaku représente les 2 fleuves Vaksu et Drishadvati

Le fleuve Vaksu est connu par son nom grec d’Oxus , qu’il a acquis sous la période d’Alexandre le grand , et d’Amu Darya aujourd’hui
Le fleuve Drishadvati , est connu par son nom grec Jaxartes , également attribué sous la période d’Alexandre le grand , et de Syr Darya aujourd’hui

Védas et hindouisme
Les védas , sont une épopée légendaire , datant de – 3900 , racontant l’arrivée des dieux sur terre , et leur histoire
L’hindouisme est la religion qui en a découlé

Les textes sacrés basés sur les védas ont été réécris , et donc interprétés , de – 1500 à – 600 , pour en faire le fondement de la religion hindouiste

Ikshvaku selon les Védas
La généalogie de la dynastie Ikshvaku est mentionnée dans le Ramayana ( i.69.17-32 et ii.102.4-29 ) , comme suit :
Brahma a créé 10 Prajapatis , des créatures divines issues de son esprit
L’un d’eux était Marichi
Kashyapa est le fils de Marichi et de Kala
Kashyapa est considéré comme le père de l’humanité
Vivasvan ou Surya est le fils de Kashyapa et d’Aditi
Vaivasvata Manu , d’abord appelé Satyavrata , l’empereur des dravidiens , est le fils de Vivasvan

Il est considéré comme le premier dieu de la dynastie Ikshvaku
Ikshvaku est le fils de Vaivasvata Manu
Kukshi est le fils de Ikshvaku
Etc …

Ikshvaku selon l’hindouisme
Ikshvaku est selon la tradition historique hindouiste , le fils du premier homme Manu et le petit-fils de Surya Vaivasvata dieu du soleil et fondateur de la dynastie Suryavansha

Il donne son nom à la dynastie Ikshvaku , dont la capitale est Saketa
Saketa , aujourd’hui Ayodhya , est une ville sainte de l’hindouisme , car c’était la capitale du royaume de Koshala , qui a été considéré comme étant le royaume de Rāma

Ikshvaku fut le premier à appliquer dans son royaume le Manu smriti , règles religieuses hindouistes inspirées des védas

Sûrya est le dieu soleil , fils d’Āditi et de Kashyapa
Il est parfois représenté en guerrier iranien , chaussé de bottes , avec quatre bras , une chevelure dorée la peau cuivrée
Il a quatre épouses :
Saljnâ , la connaissance
Râjnî , la souveraineté
Prabhâ , la lumière
Châyâ , l’ombre

C’est le père de :
Manu , le premier homme et législateur de l’humanité
Yama , le dieu de la mort
Yamî , qui deviendra après sa mort la rivière Yamunâ , un des fleuves sacrés de l’hindouisme

Adaptations hindouistes
Vaivasvata Manu est un dieu , fils de dieu et de déesse , et père de dynasties de dieux
Son père est Surya , dieu du soleil qui ne peut donc pas être le père d’un homme

Il ne doit pas être confondu avec Manu , le patriarche des romas , pouvant être considéré comme le premier homme
Les hindouistes ont confondus les 2 personnages dans leur écriture sacrée tardive
Ils ont en fait diminué l’empire védique pour tout inclure en Inde et ainsi faire de l’hindouisme la religion indienne
Ils ont donc totalement effacés toutes les divinités étrangères à l’Inde et les ont intégrées à leur réécriture

Ikshvaku est ainsi devenu le premier grand prêtre de cette nouvelle religion traditionnelle issue des védas

Les territoires de l’Ikshvaku
A l’époque védique , l’Ikshvaku , représente les terres qui sont largement de part et d’autre des 2 fleuves , Vaksu et Drishadvati , des confins de l’Himalaya jusqu’à la mer Kashyap , divinité des védas

Aral_map
Aral map
Photo Wikipédia CC

L’Ikshvaku védique comprend les régions de Sogdiane , Bactriane , Margiane et Hyrcanie
Les pays qui composent cette région aujourd’hui sont : le sud du Kazakhstan , la région de la mer d’Aral , l’Uzbekistan , le Turkmenistan , le Kyrgystan , le Tajikistan, le nord-est de l’Iran , l’Afghanistan et le nord du Pakistan

Le Vaksu et le Drishadvati
A l’époque védique , les 2 fleuves se jetaient dans la mer Kashyap , appelée aujourd’hui :
La mer Caspienne
Cette mer a conservé depuis les temps védiques , son nom sanskrit

Vers les années 500 , il s’est produit un évènement géologique qui a creusé un canal qui va se greffer au fleuve Amu darya pour lui permettre de se jeter dans la mer d’Aral
Le fleuve a alors approvisionné en eau , les 2 mers à la fois , la mer d’Aral et la mer Caspienne

Dans les années 1700 , un nouvel évènement géologique coupe le cours de l’ Amu darya qui se jetait dans la mer Caspienne
Depuis ce jour , l’Amu darya ne se jette plus que dans la mer d’Aral
Cela a permis à la mer d’Aral de s’allonger vers le nord et ainsi d’intercepter le Syr darya
Depuis cette époque , les 2 fleuves ne se jettent plus dans la mer Caspienne , mais dans la mer d’Aral

Les dirigeants politiques , à l’époque soviétique , ont utilisé les 2 fleuves pour l’irrigation des champs de coton
Depuis ils arrivent quasiment à sec à la mer d’Aral , qui a perdu plus de 75 % de sa surface et 90 % de son volume

Plusieurs projets sont en cours , qui ont permis de stopper la disparition de la mer
Il semble même que l’on ait pu constater une légère augmentation de surface et de volume
Mais le chemin est encore long pour revenir à sa surface initiale de 1989

La colonisation de l’Ikshvaku
La colonisation de l’Ikshvaku par les indo-européens a commencé dès leur arrivée dans la vallée du Thar vers -4300

Principalement pour obtenir les matières premières de ces régions , les indo-européens ont bâti des comptoirs , qui sont rapidement devenus des cités états
Les fouilles dans les sites ont attestées cette présence dès le 4ème et 3ème millénaire avant notre ère
Elles ont aussi confirmées un développement soudain vers le 2ème millénaire , correspondant à la fin de la présence des indo-européens dans la vallée du Thar et à leur arrivée massive dans les territoires de l’Ikshvaku
Le déclin progressif des cités de l’Ikshvaku est constaté à partir de -1500 avant J.C.

La colonie indo-européenne de l’Ikshvaku
Les indo-européens , se sont réfugiés dans leur colonie de l’Ikshvaku vers – 2000 av. J.-C. , après que leurs territoires du Thar ont été dévastés par la guerre de Yi
Ils s’y sont retrouvés en sécurité , avec pour voisins les tokhariens du Taklamakan
Voir tome 4 , chapitre 3

La présence en Bactriane des indo-européens à cette époque , est attestée par des textes du Xinjiang , mais aussi par les objets retrouvés dans les fouilles des sites de l’Ikshvaku
Ces fouilles prouvent la présence d’une civilisation brillante , avec de fortes caractéristiques propres aux védas

Sur certains vases , il y a des représentations de serpents contenant des soleils
Des svastikas , des triskells , des sceaux et des bracelets de la civilisation de la vallée du Thar ont été retrouvés lors des fouilles dans le Karakum , à Gonur-depe , capitale de l’ancienne Margiane et dans bien d’autres sites fouillés

Les atlantes
Les nombreux objets retrouvés dans les sites de l’Ikshvaku confirment une entente cordiale , politique et commerciale avec les autres populations atlantes

Les kelts d’Europe du nord , les sumériens du moyen orient , les égyptiens d’Afrique , les indo-européens de la vallée du Thar , les tokhariens du Tibet à la Mandchourie et des îles de l’océan indien au Pacifique , les mayas de l’Inde , d’Indonésie et d’Amérique , étaient tous régulièrement en relations diplomatiques et commerciales
Qu’en était-il avec les atlantes d’Atlantide ?
Avant la 2ème guerre des étoiles perdue en -3800 , les relations devaient être bonnes entre atlantes
En effet , ils ont tous apporté leur soutien à Atlantide dans ce conflit contre les édenistes

Après la défaite , ces relations se sont dégradées à cause du tribut important réclamé par les atlantes pour payer les dommages de guerre dus aux édenistes
Il s’en est suivi la guerre civile atlante qui a fait couler Atlantide en -3000
Voir tome 2 , chapitres 30 à 32

Les atlantes d’Atlantide n’ont donc pas pu profiter de l’âge d’or atlante de -3000 à -2400 …

Les datations archéologiques
Jusqu’à il y a peu , pour dater un site , on y recherchait des vestiges de vie humaine , sur place ou dans les environs , jusqu’à 100 km parfois
C’est comme si on voulait dater le site de Stonehenge , et que si sous 10 cm de terre , on trouve les restes d’un paquet de cigarette de marque Gauloises , on affirmait que Stonehenge a été bâti en 1950 après J.C. …

Il semble que les archéologues soient devenus plus circonspects et qu’ils osent maintenant dire :
Sur les lignes de Nazca , les vestiges d’habitations indiquent 800 après J.C. , mais les lignes n’ont pu être datées
Même si c’est déjà un progrès , la réalité des vestiges n’est toujours pas prise en compte

On va attribuer Stonehenge à la dernière population recensée dans les environs et on va essayer d’expliquer qu’on a transporté des blocs de pierre de 50 tonnes avec des cordes de chanvre tissées et des rouleaux de bois
D’ailleurs on en fait l’expérience , couteuse , aux frais du contribuable , avec un bloc 10 fois moins lourd et 250 personnes , et ça marche …
Même si la logistique de ces 250 personnes n’est pas du niveau de technologie de l’époque qu’on essaye d’imposer

Il serait temps pour les archéologues de prendre en considération la réutilisation des sites par les habitants postérieurs à leur construction , et de faire de vraies recherches pour trouver les vrais constructeurs
Mais c’est vrai , il est si facile de s’arrêter à la première trouvaille et ainsi de s’attribuer la paternité de la découverte
DESTINATION TERRE , 1 à 7
Par
Douglas Moonstone

Ce livre est l’histoire de la recherche de nos origines Est-ce notre véritable histoire ?
Douglas Moonstone en est persuadé …
Le sujet de ce livre est l’histoire des civilisations anciennes , de -261 780 , date du début de l’histoire des hommes selon les sumériens à -1 000 avant J.C. , jusqu’à coller à l’histoire connue
Pour commencer , il nous faut éclaircir l’histoire des édenistes et des atlantes arrivant de l’espace comme des dieux et de leur interaction avec les humains sur la terre
La bible , le Pop Wuh , le Kojiki , la mythologie, les légendes chinoises et tous les autres récits légendaires du monde , sont les sources de cette histoire , de notre histoire …
L’île de Pâques , les pyramides , l’Atlantide , et bien d’autres mystères , nous apparaissent sous un jour nouveau
Ce livre nous relate qu’en Afrique , les populations utilisaient le fer 3000 ans avant les européens, que les mayas et les hopis étaient des peuples développés et civilisés il y a 5000 ans , et nous rappelle que les légendes chinoises ne sont pas des contes mais bien la réalité vue par la population d’alors
Ce livre apporte des explications cohérentes à de nombreux mystères de notre terre
Les théories actuellement existantes expliquant ces mystères , sont très souvent contredites à chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique …
Jusqu’à présent chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique a confirmé les théories évoquées dans ce livre …
Bien des théories que l’on retrouve dans ce livre existent déjà , mais pour la première fois , elles sont regroupées en une suite et une histoire cohérente
Destination terre 1 , Les dieux d’Eden et de Chine
C’est l’histoire des dieux édenistes venus de l’espace et
de leur colonisation de la terre …
La bible et les légendes de Chine décrivent ces invasions jusqu’au moindre détail technique

Il suffit de les lire et d’oublier ce que l’on nous a appris :
Le progrès est linéaire , avant c’était moins bien
Donc les hommes de l’antiquité étaient des sauvages
D’ailleurs ils vivaient à l’âge de pierre , ne connaissant
ni la roue , ni l’agriculture , ni la technologie

Et pourtant ils nous ont laissé des légendes fantastiques , des constructions gigantesques , l’art , la métallurgie , l’agriculture et tant d’autres choses

Destination terre 2 , Les dieux atlantes
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Ce tome 2 , va voir arriver les atlantes
Cela ne se fera pas sans heurts …
Les menhirs et les mégalithes , qui parsèment la terre , sont de facture atlante
Ce sont des régulateurs climatiques
Comme le disent si bien les moines tibétains , ce sont des aiguilles qui relient les forces de la terre aux forces du ciel
Mais les mégalithes peuvent aussi être des armes de destruction massive …

Destination Terre 3 , La dissolution des dieux
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , Atlantide ayant coulé , les dieux , sans infrastructures de maintenance , vont se dissoudre dans les peuples

Mais ils voudront garder le pouvoir …

Destination terre 4 , Les tokhariens
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , sans Atlantide les dieux vont se dissoudre

Dans ce tome 4 , nous allons raconter les sagas d’une civilisation , les tokhariens , qui dominaient , il y a 5000 ans , quasiment la moitié de la planète
Avec les mayas , leurs alliés , qui dominaient quasiment le reste , il dominaient plus des 2/3 de la Terre
Et personne ne les connait …
Ni les tokhariens , ni les mayas …
On peut résumer en disant que les mayas contrôlaient les airs et que les tokhariens contrôlaient les mers

Destination terre 5 , Les indo-européens
La théorie officielle :
Les indo-européens sont une population arrivée de nulle part et surgissant par génération spontanée au nord de la Mer Noire vers – 4000
Vers – 1500 , ils vont conquérir l’Inde et écrire les védas

Cette théorie va justifier la suprématie britannique et la colonisation
C’est ce qui est encore appris aujourd’hui aux enfants à l’école en Inde
Pourtant l’on sait bien aujourd’hui que les védas ont été écris aux alentours de – 4300 …
Dans ce tome 5 , nous allons essayer de retracer la véritable histoire de ceux que l’on appelle les indos-européens

Destination terre 6 , Exodes et rescapés

La terre s’est adaptée à l’invasion des dieux edenistes et atlantes
Non sans combats ni génocides
Dans ce tome 6 , nous allons essayer de retracer l’histoire des exodes qui en ont résulté et déterminer la place qui a été laissée aux terriens autochtones rescapés des glaciations

Destination terre 7 , Mû et les autres mondes
Les Neandertal étaient plus grands , plus forts et plus intelligents que les Sapiens
Qui peut croire que pendant leurs 520 000 ans d’existence qu’ils ont pu rester qu’à l’âge de pierre ?
Ils ont dû quitter la terre pour échapper à ses cataclysmes cycliques
Hélas , la planète où il se sont réfugiés avait aussi ses cataclysmes cycliques
En fait , toutes les planètes ont des cataclysmes cycliques
Alors ils sont revenus dans leur pays sur terre :
Mu

Disponibles sur http://www.amazon.fr /
Douglas Moonstone ou Frederic le voyageur

Livres papier :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine – Edition couleur
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes – Edition couleur
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux – Edition couleur
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 4 : Les tokhariens – Edition couleur
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 5 : Les indo-européens – Edition couleur
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés – Edition couleur
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes – Edition couleur

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras

Livres numériques :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras
Si vous avez eu le courage de lire les 7 volumes de cette saga de recherches , vous pouvez vous rendre compte que la quasi-totalité des secrets de la Terre et de notre histoire vous ont été révélés
Ce n’est pas moi qui vous les ai révélés , car les réponses sont là sous nos yeux
Je n’ai fait que les traduire pour vous

Mon mail est toujours à votre disposition pour un encouragement , une critique ou me signaler un manque ou une erreur
La dernière fois que quelqu’un m’a signalé une erreur , j’ai vérifié et il avait raison
En fait la direction que j’avais prise n’était pas la bonne et m’avait fait oublier des faits importants
Mais une fois ces faits retranscris , la direction à prendre allait bien là où je voulais aller
La distance la plus courte n’est pas toujours la meilleure …

Mon mail :
destinationterre@orange.fr

Je vous souhaite une bonne lecture
Cordialement
Douglas

Publié dans DESTINATION TERRE 5, L’Ikshvaku, Les Indo-Européens, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens ; Extrait , chapitre 36 : Le réseau tokharien

DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Extrait , chapitre 36 : Le réseau tokharien

Extrait :

DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Extrait , chapitre 36 : Le réseau tokharien
Les datations archéologiques
Jusqu’à il y a peu , pour dater un site , on y recherchait des vestiges de vie humaine , sur place ou dans les environs , jusqu’à 100 km parfois
C’est comme si on voulait dater le site de Stonehenge , et que si sous 10 cm de terre , on trouve les restes d’un paquet de cigarette de marque Gauloises , on affirmait que Stonehenge a été bâti en 1950 après J.C. …

Il semble que les archéologues soient devenus plus circonspects et qu’ils osent maintenant dire :
Sur les lignes de Nazca , les vestiges d’habitations indiquent 800 après J.C. , mais les lignes n’ont pu être datées
Même si c’est déjà un progrès , la réalité des vestiges n’est toujours pas prise en compte

On va attribuer Stonehenge à la dernière population recensée dans les environs et on va essayer d’expliquer qu’on a transporté des blocs de pierre de 50 tonnes avec des cordes de chanvre tissées et des rouleaux de bois
D’ailleurs on en fait l’expérience , couteuse , aux frais du contribuable , avec un bloc 10 fois moins lourd et 250 personnes , et ça marche …
Même si la logistique de ces 250 personnes n’est pas du niveau de technologie de l’époque qu’on essaye d’imposer

Il serait temps pour les archéologues de prendre en considération la réutilisation des sites par les habitants postérieurs à leur construction , et de faire de vraies recherches pour trouver les vrais constructeurs
Mais c’est vrai , il est si facile de s’arrêter à la première trouvaille et ainsi de s’attribuer la paternité de la découverte
Les civilisations néolithiques
Sur toutes les terres émergées à l’époque néolithique , on trouve des traces de civilisations ayant un niveau technologique que nous n’avons pas encore acquis aujourd’hui

L’époque concernée commence à la fin de la glaciation Würm III , soit
en -18 000 avant J.C. , jusqu’aux environs de –1 000 avant J.C.
L’apogée de ces civilisations se situe entre -6 000 et jusqu’à– 2 000 avant J.C.

Aussi lorsque l’on se trouve sur un site évident de ces civilisations , même s’il est intéressant d’étudier les civilisations réutilisatrices du site , il serait bon de faire des recherche sur les vrais bâtisseurs de l’époque néolithique

Tous les sites sur lesquels on s’est donné cette peine , nous démontrent que c’est bien à cette époque précédente qu’ont été bâties ces structures monumentales

Les civilisations prénéolithiques
Il existe aussi d’autres sites étonnants , aussi technologiquement avancés , datant d’avant la glaciation Würm III
La glaciation a eu comme incidence d’en effacer quasiment toutes les traces

Nous découvrons aujourd’hui notre planète dans presque tous ses recoins , et cela nous permet de dire que d’autres civilisations très avancées ont vécu sur terre avant la dernière glaciation

Mais cela ne fait pas partie de notre étude actuelle sur les civilisations néolithiques
Nous les étudierons dans le tome 7 …
Les tokhariens
Qui sont les tokhariens ?
Ce sont des atlantes , du groupe des aryens , qui comprend :
Les aryens , les tokhariens et les indo-européens

Ils sont arrivés à Sanchi en Inde , venant de la galaxie atlante
Ils sont alliés et inféodés aux mayas
Ce sont , comme les kelts , autre ethnie atlante , des constructeurs de mégalithes
C’est cette spécialité qui est la raison d’être de leur association avec les mayas , mais pas seulement , car ce sont aussi des navigateurs

Ils vont conquérir un territoire énorme , plus de 10 000 îles , dont certaines importantes comme Madagascar , la Nouvelle Zélande ou la Nouvelle Calédonie , et plus de 40 pays

Il n’est pas possible qu’ils soient aussi nombreux , arrivés de l’espace , pour réaliser ce programme
Aussi , à peine arrivés quelque part , ils vont s’amalgamer avec des populations locales , qu’ils vont absorber
Des asiatiques , des africains , des indiens et toutes les populations qu’ils vont rencontrer
Cela va créer un énorme métissage , qui nous permettra de rencontrer des types ethniques asiatiques à Madagascar comme en Polynésie , et des types ethniques africains en Polynésie , comme en Indonésie

Les routes des tokhariens
Les tokhariens sont partis de Sanchi , au centre de l’Inde
Ils se sont immédiatement séparés en 2 groupes , celui du nord et celui de l’est

Le groupe du nord est parti au Tibet , puis a continué jusqu’au Taklamakan dans la province chinoise du Xinjiang
Ils ont continué vers le nord jusqu’au Gobi , et se sont heurté dans une terrible guerre atomique aux édenistes , créant le désert du Gobi
N’ayant pu continuer vers l’est , ils sont partis au nord en Mongolie , puis ont investi la province chinoise de Mandchourie

Le groupe de l’est après avoir traversé l’actuel Myanmar , est allé en Thaïlande où ils se sont séparés en deux , le nouveau groupe de l’est et celui du sud
Dans ces deux pays ils étaient accompagnés des mayas

Le nouveau groupe de l’est a envahi le Laos , puis le Cambodge et s’est arrêté au Vietnam
Là l’opposition édeniste chinoise était trop forte pour qu’ils continuent , surtout que le gros de leurs moyens militaires a été détruit dans la guerre du Gobi

Le groupe du sud est parti en Malaisie , puis en Indonésie , toujours accompagnés des mayas , où ils se sont de nouveau scindés en deux , le groupe de l’ouest et celui de l’est
Le groupe de l’ouest a colonisé l’océan Indien avec les Maldives , Chagos , les Seychelles , les Comores , l’île Maurice et la Réunion , pour s’installer à Madagascar
De Madagascar , ils se sont alliés avec les bantous en créant une base au Zimbabwé , pour conquérir le sud de l’Afrique , laissant le nord au édenistes déjà installés et alliés aux dogons
Depuis leur base au Zimbabwé , ils ont formés trois groupes le groupe du sud , celui du nord et celui de l’ouest

Le groupe du sud est parti à la conquête du Botswana et de l’Afrique du sud
Le groupe du nord a annexé la Tanzanie et le Kenya , d’où ils ont rejoints leurs alliés atlantes égyptiens , par voie de mer , mais aussi par la terre , l’Ethiopie et le Soudan étant territoires nubien , édenistes , mais en paix avec les égyptiens avant que ceux-ci ne les absorbent plus ou moins pacifiquement

img031
Douglas Moonstone : Territoires tokhariens et mayas
Fond de carte : Planisphère Wikipédia C.C. : K.Trinko

Le groupe de l’ouest a conquis la Zambie , le Congo , le Cameroun puis le Nigéria

D’Indonésie , le groupe de l’ouest est parti à la conquête des Philippines où ils se sont scindés en deux , le groupe du nord et celui de l’ouest

Le groupe du nord a conquis Taïwan puis Hong Kong , mais n’a pu s’enfoncer plus avant en Chine , les moyens militaires des édenistes leur étant bien supérieurs

Le groupe de l’ouest a conquis le Pacifique en commençant par la Micronésie où ils se sont séparés en 3 groupes , le groupe du nord , celui du sud et celui de l’est

Le groupe du nord a investi Hawaï , mais le territoire étant trop exigu , un certain nombre d’entre eux est reparti au sud en Nouvelle Zélande

Le groupe du sud a annexé la Mélanésie puis la Nouvelle Zélande , qu’ils ont partagé ensuite avec leurs collègues venus d’Hawaï

Le groupe de l’ouest a conquis la Polynésie et a rejoint les mayas sur l’île de Pâques
De là ils ont accompagnés les mayas à Nazca et dans l’occupation du Chili , de la Bolivie , du Pérou , de l’Equateur et de la Colombie

Le réseau tokharien et maya
En fait les tokhariens ont réalisé le réseau de transport maritime atlante sur la planète
Les mayas ont réalisé le réseau de transport aérien atlante sur la planète
Ils transportent par voie aérienne et maritime toutes sortes de marchandises et de personnes

Sur une planète vierge après la glaciation de Würm III , ils installent des infrastructures rustiques , car rapides et malgré tout efficaces

Pour comprendre le réseau , il faut ajouter à la planisphère actuelle l’île continent d’Atlantide
C’est le réseau tokharien qui va livrer Atlantide , mais aussi les mayas à l’île de Pâques et en Amérique du sud , les égyptiens , les kelts en Europe et les indo-européens en Inde
Ils vont même commercer avec les édenistes , qui les ont laissé s’installer à Hong Kong , pour concrétiser ces échanges
Ils leurs livrent de l’or , de l’uranium , des produits utilitaires courants , mais aussi de la main d’œuvre , plus ou moins libre …
La technologie des tokhariens
Les scientifiques pensent que les austronésiens sont des sauvages tout juste sortis de l’âge de pierre et naviguant sur des radeaux de fortune
Ils sont pourtant bien obligés d’admettre qu’il y a 6000 ans environ ,ils sont venus de nulle part , et ont envahi et occupé tout l’océan Indien et le Pacifique
Ils sont bien obligés aussi de leur reconnaître une langue commune

Bien entendu , ils ne se posent même pas la question de savoir quelle technologie était nécessaire pour réaliser cela
Pour envahir et occuper plus de 10 000 îles , à peine cartographiées aujourd’hui , sur une surface des 2/3 de la planète , il faut de la technologie :
Navires , aéronefs , énergie , radars , sondeurs , cartographie aérienne , GPS , communications , balises , armement , etc …
Pour déployer de pareils moyens , il faut en avoir l’utilité
Tout cela , il y a 6000 ans …

La fin des tokhariens
Et justement il y environ 5000 ans , Atlantide sombre dans les profondeurs de l’Atlantique
Les tokhariens viennent de perdre leur plus gros client
Et le plus gros client de tous leurs clients

Mais aussi la maintenance de leur technologie , regroupée sur Atlantide
Alors leur activité va se limiter au petit commerce de proximité et au fur et à mesure des années, leurs équipements vont se délabrer
Ils vont alors petit à petit se fondre dans les populations locales

Les atlantes ont déclenché les 2 guerres des étoiles pendant le voyage pour arriver sur Terre
Avaient-ils des raisons valables pour le faire ?
Probablement , mais ils ont perdu la deuxième guerre , ce qui leur a couté un très lourd tribut à verser aux édenistes
Cela les a contraints à prélever des impôts trop lourds sur les populations atlantes
De ce fait , les populations atlantes se sont rebellées
Et la guerre civile a eu pour conséquence de faire sombrer Atlantide …

Trop d’impôts ne fait pas que tuer l’impôt :
Cela tue les populations , et quand il n’y en a plus , il n’y a plus de revenus pour les états et les conglomérats bénéficiaires

Et quand une population n’a plus rien à perdre , elle se révolte
Et comme les populations ont l’avantage du nombre …
DESTINATION TERRE , 1 à 7
Par
Douglas Moonstone

Ce livre est l’histoire de la recherche de nos origines Est-ce notre véritable histoire ?
Douglas Moonstone en est persuadé …
Le sujet de ce livre est l’histoire des civilisations anciennes , de -261 780 , date du début de l’histoire des hommes selon les sumériens à -1 000 avant J.C. , jusqu’à coller à l’histoire connue
Pour commencer , il nous faut éclaircir l’histoire des édenistes et des atlantes arrivant de l’espace comme des dieux et de leur interaction avec les humains sur la terre
La bible , le Pop Wuh , le Kojiki , la mythologie, les légendes chinoises et tous les autres récits légendaires du monde , sont les sources de cette histoire , de notre histoire …
L’île de Pâques , les pyramides , l’Atlantide , et bien d’autres mystères , nous apparaissent sous un jour nouveau
Ce livre nous relate qu’en Afrique , les populations utilisaient le fer 3000 ans avant les européens, que les mayas et les hopis étaient des peuples développés et civilisés il y a 5000 ans , et nous rappelle que les légendes chinoises ne sont pas des contes mais bien la réalité vue par la population d’alors
Ce livre apporte des explications cohérentes à de nombreux mystères de notre terre
Les théories actuellement existantes expliquant ces mystères , sont très souvent contredites à chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique …
Jusqu’à présent chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique a confirmé les théories évoquées dans ce livre …
Bien des théories que l’on retrouve dans ce livre existent déjà , mais pour la première fois , elles sont regroupées en une suite et une histoire cohérente
Destination terre 1 , Les dieux d’Eden et de Chine
C’est l’histoire des dieux édenistes venus de l’espace et
de leur colonisation de la terre …
La bible et les légendes de Chine décrivent ces invasions jusqu’au moindre détail technique

Il suffit de les lire et d’oublier ce que l’on nous a appris :
Le progrès est linéaire , avant c’était moins bien
Donc les hommes de l’antiquité étaient des sauvages
D’ailleurs ils vivaient à l’âge de pierre , ne connaissant
ni la roue , ni l’agriculture , ni la technologie

Et pourtant ils nous ont laissé des légendes fantastiques , des constructions gigantesques , l’art , la métallurgie , l’agriculture et tant d’autres choses

Destination terre 2 , Les dieux atlantes
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Ce tome 2 , va voir arriver les atlantes
Cela ne se fera pas sans heurts …
Les menhirs et les mégalithes , qui parsèment la terre , sont de facture atlante
Ce sont des régulateurs climatiques
Comme le disent si bien les moines tibétains , ce sont des aiguilles qui relient les forces de la terre aux forces du ciel
Mais les mégalithes peuvent aussi être des armes de destruction massive …

Destination Terre 3 , La dissolution des dieux
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , Atlantide ayant coulé , les dieux , sans infrastructures de maintenance , vont se dissoudre dans les peuples

Mais ils voudront garder le pouvoir …

Destination terre 4 , Les tokhariens
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , sans Atlantide les dieux vont se dissoudre

Dans ce tome 4 , nous allons raconter les sagas d’une civilisation , les tokhariens , qui dominaient , il y a 5000 ans , quasiment la moitié de la planète
Avec les mayas , leurs alliés , qui dominaient quasiment le reste , il dominaient plus des 2/3 de la Terre
Et personne ne les connait …
Ni les tokhariens , ni les mayas …
On peut résumer en disant que les mayas contrôlaient les airs et que les tokhariens contrôlaient les mers

Destination terre 5 , Les indo-européens
La théorie officielle :
Les indo-européens sont une population arrivée de nulle part et surgissant par génération spontanée au nord de la Mer Noire vers – 4000
Vers – 1500 , ils vont conquérir l’Inde et écrire les védas

Cette théorie va justifier la suprématie britannique et la colonisation
C’est ce qui est encore appris aujourd’hui aux enfants à l’école en Inde
Pourtant l’on sait bien aujourd’hui que les védas ont été écris aux alentours de – 4300 …
Dans ce tome 5 , nous allons essayer de retracer la véritable histoire de ceux que l’on appelle les indos-européens

Destination terre 6 , Exodes et rescapés

La terre s’est adaptée à l’invasion des dieux edenistes et atlantes
Non sans combats ni génocides
Dans ce tome 6 , nous allons essayer de retracer l’histoire des exodes qui en ont résulté et déterminer la place qui a été laissée aux terriens autochtones rescapés des glaciations

Destination terre 7 , Mû et les autres mondes
Les Neandertal étaient plus grands , plus forts et plus intelligents que les Sapiens
Qui peut croire que pendant leurs 520 000 ans d’existence qu’ils ont pu rester qu’à l’âge de pierre ?
Ils ont dû quitter la terre pour échapper à ses cataclysmes cycliques
Hélas , la planète où il se sont réfugiés avait aussi ses cataclysmes cycliques
En fait , toutes les planètes ont des cataclysmes cycliques
Alors ils sont revenus dans leur pays sur terre :
Mu

Disponibles sur http://www.amazon.fr /
Douglas Moonstone ou Frederic le voyageur

Livres papier :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine – Edition couleur
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes – Edition couleur
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux – Edition couleur
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 4 : Les tokhariens – Edition couleur
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 5 : Les indo-européens – Edition couleur
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés – Edition couleur
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes – Edition couleur

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras

Livres numériques :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras
Si vous avez eu le courage de lire les 7 volumes de cette saga de recherches , vous pouvez vous rendre compte que la quasi-totalité des secrets de la Terre et de notre histoire vous ont été révélés
Ce n’est pas moi qui vous les ai révélés , car les réponses sont là sous nos yeux
Je n’ai fait que les traduire pour vous

Mon mail est toujours à votre disposition pour un encouragement , une critique ou me signaler un manque ou une erreur
La dernière fois que quelqu’un m’a signalé une erreur , j’ai vérifié et il avait raison
En fait la direction que j’avais prise n’était pas la bonne et m’avait fait oublier des faits importants
Mais une fois ces faits retranscris , la direction à prendre allait bien là où je voulais aller
La distance la plus courte n’est pas toujours la meilleure …

Mon mail :
destinationterre@orange.fr

Je vous souhaite une bonne lecture
Cordialement
Douglas

Publié dans DESTINATION TERRE 4, Le réseau tokharien et maya, Les routes des tokhariens, Les tokhariens, Non classé | Laisser un commentaire

Extrait : DESTINATION TERRE 3 , La dissolution des dieux , chapitre 12 : Cosmologie et origine des dogons

Extrait :

DESTINATION TERRE 3 ,
La dissolution des dieux

Extrait , chapitre 12 :
Cosmologie et origine des dogons
L’astronomie dogon racontée à Marcel Griaule en 1946
Les sages de la tribu tracèrent sur le sol à l’aide de bâtons la voûte céleste telle qu’ils se la représentaient
Ce qui est troublant dans le récit et les gravures très anciennes que montre Ogotemmêli , gardien de la grande caverne sacrée des dogons , c’est qu’il situe toutes les planètes du système solaire aux bons endroits , y compris Pluton , Neptune et Uranus , ce qui implique une connaissance astronomique approfondie

Griaule vit apparaître dans les dessins sur le sable d’Ogotemmêli , le grand chien : Sirius , et gravitant autour , une étoile plus petite , Sirius B
Ils confièrent également à Griaule que Sirius B tournait autour de Sirius en 50 ans
Ils connaissaient aussi une autre étoile , Sirius C , que les astronomes n’avaient pas encore détecté à cette époque et dont l’existence aujourd’hui même si elle est possible , n’est pas encore découverte

La tradition des dogons , racontée par le prêtre Ogotemmêli , dit que leurs ancêtres étaient des amphibiens et c’est pour cela qu’ ils célèbrent l’anniversaire de leur arrivée sur terre sous le nom de jour du poisson
Cela fait penser à la tradition sumérienne qui nous parle d’ Oannes , l’homme poisson qui apparut sur les plages du golfe persique pour civiliser et éduquer les hommes

Le Nommo était rouge comme le feu quand il a atterri au nord-est du pays , dans un tourbillon de poussière , puis il fut traîné dans une dépression remplie d’eau et il put ainsi flotter
Puis les astronautes amphibiens sortirent de la capsule

Nommo , qui désigne aussi le commandant du vaisseau , est descendu sur la terre , porteur de fibres végétales tirées des plantes qui poussaient déjà dans les champs du ciel et après avoir créé la terre, les plantes et les animaux , il créa le premier couple humain , qui engendra par la suite les huit grands ancêtres de l’humanité
Sa tâche terminée , Nommo regagna le ciel

Les dogons savent qu’il existe des terres cultivées ailleurs , dans le ciel

L’eau joue un grand rôle chez les dogons qui considèrent que l’eau douce est de nature masculine et l’eau de mer de nature féminine , que cette eau est la force vitale de la terre , force qui se trouve même à l’intérieur de la pierre car l’humidité est partout

Les révélations sur l’eau , que nous raconte ce prêtre dogon , sont encore plus surprenantes
La science actuelle n’a que récemment découvert la possibilité d’obtenir de l’eau à partir des roches
Pour séjourner sur la lune pour de longues périodes , il faut extraire des pierres lunaires , à l’aide de procédés très pointus et onéreux , l’hydrogène et l’oxygène pour recombiner des molécules d’eau

La cosmologie des dogons
Les Dogon croient que l’origine du monde vient d’une planète tournant autour d’une étoile nommée Digitaria , satellite de Sirius , qu’ils appellent Sigui Tolo
Ce serait la plus petite et la plus lourde des étoiles et elle contiendrait le germe de toute chose

Cette étoile serait Sirius B , une naine blanche , effectivement une étoile très dense et très lourde , mais celle-ci ne fut découverte qu’en 1844 par Friedrich Wilhelm Bessel et Alvan Clark qui calculèrent que sa révolution autour de Sirius était d’environ 50 ans
Une planète graviterait autour de cette deuxième étoile :
C’est de celle-ci que serait venu Nommo , le grand ancêtre

Les dogons connaissent aussi l’existence d’une troisième étoile nommée Enuna Ya , en fait Sirius C , beaucoup plus légère que Sirius B et tournant dans le même sens qu’elle , sur une orbite plus grande

D’ailleurs les dogons ont également bien d’autres connaissances astronomiques , toutes aussi étonnantes de la part d’une tribu soit disant arriérée , qui vit au centre de l’Afrique et pratiquement sans contact extérieur

Ils connaissent les différentes phases de Vénus , qui sont à peu près analogues à celles de la Lune et ils ont donné 6 noms différents aux divers aspects que présente cette planète comme s’ils avaient pu l’observer de l’espace

Ils divisent le ciel en 22 parties égales et en 266 constellations et ils affirment aussi que Vénus possède un compagnon , qui pourrait être sans doute l’astéroïde toro , découvert entre la terre et vénus , seulement en 1948 , soit 2 ans après la visite de Griaule
Ils connaissent aussi les 4 plus gros satellites de Saturne invisibles à l’œil nu
La cosmologie dogon connait les galaxies et considère que le Soleil est à l’intérieur d’une galaxie
Les dogons prétendent que tout l’univers tourne en spirale conique et qu’il a été créé à partir d’un noyau central par la voix d’Amma leur dieu suprême
Pour eux l’univers est infini , mais cependant mesurable , ce qui rejoint les théories d’Einstein Ils croient que les mondes infinis s’éloignent de nous à des vitesses très grandes dans un mouvement spiralé , par une combinaison de translations et de rotations , combinaison qui se retrouve aussi bien dans les structures élémentaires infiniment petites que dans celles infiniment grandes
Ils connaissent l’expansion et la structure de notre univers

Sirius
Dans la constellation du grand chien on trouve Sirius qui est l’étoile la plus brillante dans le ciel de l’hémisphère nord
Elle est visible à l’œil nu
Sirius est une étoile double , formée d’une étoile blanche , Sirius A , et des restes d’une étoile éteinte :
Une naine blanche , Sirius B

Sirius B , la naine blanche gravitant autour de Sirius , n’est pas visible sans télescope
Son existence est soupçonnée dès 1844 , mais c’est seulement en 1862 qu’elle est pour la première fois observée et identifiée par Alvan Clark
Et ce n’est qu’en 1970 que Sirius B est photographiée pour la première fois …

En 1994 Jean-Louis Duvent et Daniel Benest , astronomes à l’observatoire de Nice , guidés par des irrégularités de mouvement de Sirius , acquièrent la conviction de l’existence d’une seconde étoile satellite , baptisé hypothétiquement Sirius C …

nasa sirius
Photo de la Nasa
Sirius A et B

Pour localiser Sirius , il faut trouver la ceinture d’Orion , les trois étoiles en ligne , et suivre cette ligne descendante vers la gauche , ou vous pouvez trouver une étoile très brillante , c’est Sirius
Cette étoile est à 46 000 000 000 Km soit 8.6 années lumières de la terre

Calendrier dogon
Lors de la fête des masques qui dure cinq jours , en avril , les dogons se livrent à des cérémonies rituelles plus que millénaires

Le calendrier agraire des dogons est un calendrier mystique aux pouvoirs surnaturels
Il serait fondé sur les cycles orbitaux de Sirius B , invisible à l’œil nu
Les dogons l’utilisent depuis plus d’un millénaire pour marquer le temps
La semaine des dogons dure 5 jours
Le cinquième jour , est jour de marché

Les cérémonies du Sigi se déroulent tous les 60 ans
Elles se déroulent chaque fois dans un village différent et s’étendent sur 7 ans
Elles eurent lieu en 1907 puis entre 1967 et 1974
Ces dernières furent filmées par Jean Rouch

Selon Ogotommêli les cérémonies du Sigi commencent durant la période caniculaire , au mois de juin , lorsque Sirius est occultée par l’une de ses planètes invisible à l’œil nu
Comment Ogotommêli savait-il quand allaient commencer les cérémonies puisqu’il ne voyait pas l’occultation de Sirius à l’œil nu et qu’il y avait un décalage de 10 ans entre le Sigi , 60 ans , et la période de rotation de 50 ans de Sirius B…
Enfin , le calendrier à cycle de 60 ans , est commun aux atlantes et aux édenistes …
La prochaine fête du Sigi aura lieu de 2027 à 2034 , prochaine échéance du cycle des 60 ans
Les dogons , sans écrits ni repères apparents , continuent ce cycle de 60 ans depuis près de 7000 ans
Alors une erreur de seulement 15 ans dans ces conditions sur 7000 ans , c’est négligeable !

Les légendes édenistes des dogons
La légende de l’arche : les dieux viennent du ciel …
La légende du forgeron : voleur du feu et attaqué par la foudre du dieu , patron du ciel , vulcain , dieu de l’olympe , dieu édeniste
La légende du soleil dogon : nous retrouvons ici la légende de Yi , légende édeniste , presque mot pour mot …

Particularités édenistes des dogons
Je vous ai relaté , brute , l’histoire connue des dogons
Cela appelle quelques remarques
Chez les dogons il est inconcevable de désobéir à sa mère
Ce qui met celle-ci à sa place dans la hiérarchie , où elle est la représentante de la déesse mère

A l’origine , le forgeron a volé le feu lors de sa descente sur terre
Le premier ancêtre des dogons qui avait en charge les relations avec la terre ne se contenta pas de son matériel
A l’aide d’un bâton , il déroba aux grands Nommo un fragment de soleil
Ce bâton est devenu l’emblème des forgerons-sculpteurs
Il est une figuration de l’antilope-cheval dont les chevrons de la crinière symbolisent l’eau
Nous retrouvons bien ici les mythes édenistes et surtout ceux des asiates qui décrivent les même scènes et font usage de matériel magique pour les aider dans leur larcin

Les dogons ne possèdent pas d’écriture mais des signes qui sont destinés à raconter la genèse , et plus un homme connaît de signes , plus il se rapproche du grand savoir
Ces signes sont certainement l’écriture des dieux édenistes

L’autel du Lébé chez le hogon contient une parcelle de la terre de la tombe du Lébé , emportée par les dogons lors de leur migration
Ils restent reliés à leurs dieux d’origine par ce morceau de terre sacrée

La croix et ses différentes formes faisaient donc déjà partie de ces anciens cultes millénaires et de plus avec une signification précise :
La partie supérieure de la croix symbolise le monde extraterrestre , et la partie inférieure le monde terrestre
Il semble donc bien que la religion catholique ait seulement repris à son compte des symboles plus anciens …

Au ciel , les ancêtres se disputent , c’est la rupture de la parole , aussi doivent-ils descendre sur terre
Le premier ancêtre décida de construire une arche pour descendre sur terre et aider les hommes
De l’origine des dieux :
C’est clair et évident , ils viennent du ciel …

Le forgeron est un génie d’eau :
Il est pourvu de 4 membres souples comme des serpents
Mais au moment de l’impact , sa masse et son enclume lui échappent des mains et lui brisent bras et jambes
Les astronautes amphibiens sortirent de la capsule
La tradition du dogon dit que leurs ancêtres étaient des amphibiens
On remarque que si leur origine est bien amphibienne , ils sont parfaitement capables de se transformer à la sortie de leur cuve , en un être adapté à son nouveau milieu
D’ailleurs c’est aussi notre cas :
Lorsque nous en sommes au stade du fœtus , nous sommes amphibiens
Comme pour les asiates et pour les aborigènes , d’autres édenistes , leur travail terminé , ils sont remontés au ciel

Enfin grâce à nos dogons , nous savons maintenant que l’empire céleste se trouve sur sigui tolo , planète de Sirius B
C’est certainement là , quand nous saurons y aller , que nous trouverons la destination où ils se sont rendus après leur séjour dans notre galaxie

C’est donc également là qu’a eu lieu la guerre des étoiles , et nous devrions , toujours quand nous saurons y aller , y trouver les traces de cette bataille
En commun avec les aborigènes , édenistes aussi , ils ont peur que les morts reviennent pour les tourmenter
Comme les édenistes doivent mourir pour partir au ciel et qu’ils sont ensuite ressuscités à leur arrivée , cela semble tout à fait possible , même si nous comprenons que ce qu’ils appellent mort , ressemble plutôt à une congélation
Mais ils ne savent pas en faire la différence

Le sommet de l’iceberg
Il n’y a donc aucun doute sur les dogons :
Ce sont bien des populations terriennes qui ont vécues avec les dieux édenistes du royaume de l’ouest

Mais tout de même …bizarre , vous avez dit bizarre ?
Il me semble qu’il y a aussi des traces non négligeables de culture atlante chez ces dogons
Encore quelque chose à élucider
Un iceberg ne montre qu’un dixième de son volume au regard :
Les 9/10èmes sont immergés …

Pour les dogons , c’est la même chose :
Puisqu’ils pratiquent des cultes millénaires de traditions édenistes , cela veut dire que leur origine date de près de 7000 ans
Nous connaissons leur histoire depuis l’an 1300 , soit il y a environ 700 ans …

Où sont passés les 6300 ans manquants ?
J’ai bien ma petite idée …
Nous allons donc suivre leurs pistes dans les prochains chapitres
DESTINATION TERRE , 1 à 7
Par
Douglas Moonstone

Ce livre est l’histoire de la recherche de nos origines Est-ce notre véritable histoire ?
Douglas Moonstone en est persuadé …
Le sujet de ce livre est l’histoire des civilisations anciennes , de -261 780 , date du début de l’histoire des hommes selon les sumériens à -1 000 avant J.C. , jusqu’à coller à l’histoire connue
Pour commencer , il nous faut éclaircir l’histoire des édenistes et des atlantes arrivant de l’espace comme des dieux et de leur interaction avec les humains sur la terre
La bible , le Pop Wuh , le Kojiki , la mythologie, les légendes chinoises et tous les autres récits légendaires du monde , sont les sources de cette histoire , de notre histoire …
L’île de Pâques , les pyramides , l’Atlantide , et bien d’autres mystères , nous apparaissent sous un jour nouveau
Ce livre nous relate qu’en Afrique , les populations utilisaient le fer 3000 ans avant les européens, que les mayas et les hopis étaient des peuples développés et civilisés il y a 5000 ans , et nous rappelle que les légendes chinoises ne sont pas des contes mais bien la réalité vue par la population d’alors
Ce livre apporte des explications cohérentes à de nombreux mystères de notre terre
Les théories actuellement existantes expliquant ces mystères , sont très souvent contredites à chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique …
Jusqu’à présent chaque nouvelle découverte scientifique ou archéologique a confirmé les théories évoquées dans ce livre …
Bien des théories que l’on retrouve dans ce livre existent déjà , mais pour la première fois , elles sont regroupées en une suite et une histoire cohérente
Destination terre 1 , Les dieux d’Eden et de Chine
C’est l’histoire des dieux édenistes venus de l’espace et
de leur colonisation de la terre …
La bible et les légendes de Chine décrivent ces invasions jusqu’au moindre détail technique

Il suffit de les lire et d’oublier ce que l’on nous a appris :
Le progrès est linéaire , avant c’était moins bien
Donc les hommes de l’antiquité étaient des sauvages
D’ailleurs ils vivaient à l’âge de pierre , ne connaissant
ni la roue , ni l’agriculture , ni la technologie

Et pourtant ils nous ont laissé des légendes fantastiques , des constructions gigantesques , l’art , la métallurgie , l’agriculture et tant d’autres choses

Destination terre 2 , Les dieux atlantes
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Ce tome 2 , va voir arriver les atlantes
Cela ne se fera pas sans heurts …
Les menhirs et les mégalithes , qui parsèment la terre , sont de facture atlante
Ce sont des régulateurs climatiques
Comme le disent si bien les moines tibétains , ce sont des aiguilles qui relient les forces de la terre aux forces du ciel
Mais les mégalithes peuvent aussi être des armes de destruction massive …

Destination Terre 3 , La dissolution des dieux
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , Atlantide ayant coulé , les dieux , sans infrastructures de maintenance , vont se dissoudre dans les peuples

Mais ils voudront garder le pouvoir …

Destination terre 4 , Les tokhariens
Dans le tome 1 , les édenistes sont arrivés sur terre
Dans le tome 2 , les atlantes sont arrivés sur terre
Dans le tome 3 , sans Atlantide les dieux vont se dissoudre

Dans ce tome 4 , nous allons raconter les sagas d’une civilisation , les tokhariens , qui dominaient , il y a 5000 ans , quasiment la moitié de la planète
Avec les mayas , leurs alliés , qui dominaient quasiment le reste , il dominaient plus des 2/3 de la Terre
Et personne ne les connait …
Ni les tokhariens , ni les mayas …
On peut résumer en disant que les mayas contrôlaient les airs et que les tokhariens contrôlaient les mers

Destination terre 5 , Les indo-européens
La théorie officielle :
Les indo-européens sont une population arrivée de nulle part et surgissant par génération spontanée au nord de la Mer Noire vers – 4000
Vers – 1500 , ils vont conquérir l’Inde et écrire les védas

Cette théorie va justifier la suprématie britannique et la colonisation
C’est ce qui est encore appris aujourd’hui aux enfants à l’école en Inde
Pourtant l’on sait bien aujourd’hui que les védas ont été écris aux alentours de – 4300 …
Dans ce tome 5 , nous allons essayer de retracer la véritable histoire de ceux que l’on appelle les indos-européens

Destination terre 6 , Exodes et rescapés

La terre s’est adaptée à l’invasion des dieux edenistes et atlantes
Non sans combats ni génocides
Dans ce tome 6 , nous allons essayer de retracer l’histoire des exodes qui en ont résulté et déterminer la place qui a été laissée aux terriens autochtones rescapés des glaciations

Destination terre 7 , Mû et les autres mondes
Les Neandertal étaient plus grands , plus forts et plus intelligents que les Sapiens
Qui peut croire que pendant leurs 520 000 ans d’existence qu’ils ont pu rester qu’à l’âge de pierre ?
Ils ont dû quitter la terre pour échapper à ses cataclysmes cycliques
Hélas , la planète où il se sont réfugiés avait aussi ses cataclysmes cycliques
En fait , toutes les planètes ont des cataclysmes cycliques
Alors ils sont revenus dans leur pays sur terre :
Mu

Disponibles sur http://www.amazon.fr /
Douglas Moonstone ou Frederic le voyageur

Livres papier :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine – Edition couleur
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes – Edition couleur
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux – Edition couleur
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 4 : Les tokhariens – Edition couleur
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 5 : Les indo-européens – Edition couleur
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés – Edition couleur
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes – Edition couleur

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras

Livres numériques :

Auteur : Douglas Moonstone

Destination Terre 1 : Les dieux d’Eden et de Chine
Destination Terre 2 : Les dieux atlantes
Destination Terre 3 : La dissolution des dieux
Destination Terre 4 : Les tokhariens
Destination Terre 5 : Les indo-européens
Destination Terre 6 : Exodes et rescapés
Destination Terre 7 : Mu et les autres mondes

Auteur : Frederic le voyageur

Evasions 1 : Houat et le golfe
Voyages en vrac 1 : Madras
Si vous avez eu le courage de lire les 7 volumes de cette saga de recherches , vous pouvez vous rendre compte que la quasi-totalité des secrets de la Terre et de notre histoire vous ont été révélés
Ce n’est pas moi qui vous les ai révélés , car les réponses sont là sous nos yeux
Je n’ai fait que les traduire pour vous

Mon mail est toujours à votre disposition pour un encouragement , une critique ou me signaler un manque ou une erreur
La dernière fois que quelqu’un m’a signalé une erreur , j’ai vérifié et il avait raison
En fait la direction que j’avais prise n’était pas la bonne et m’avait fait oublier des faits importants
Mais une fois ces faits retranscris , la direction à prendre allait bien là où je voulais aller
La distance la plus courte n’est pas toujours la meilleure …

Mon mail :
destinationterre@orange.fr

Je vous souhaite une bonne lecture
Cordialement
Douglas

Publié dans cosmologie des dogons, Cosmologie et origine des dogons, DESTINATION TERRE 3, dogons, La dissolution des dieux, Non classé | Laisser un commentaire