DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 31 : L’univers

Mu et les autres mondes
Chapitre 31 : L’univers

 

Voyages dans l’espace
Pour voyager , dans l’espace comme sur la route , une carte est nécéssaire , qu’elle soit sur papier ou numérique ou interactive en GPS
Concernant l’espace , nous avons déjà bien déchiffré sa cartographie comme vous le verrez dans les prochains paragraphes

Il ne nous manque plus que l’auto …

Distances
Pour voyager dans l’espace , il est bon de connaitre les distances à parcourir
Généralement on mesure les distances en unités astronomiques ou en années-lumière , mais pour les points plus éloignés on utilise le parsec

L’unité astronomique , UA , correspond approximativement à la distance entre la Terre et le Soleil soit environ 150 millions de kilomètres
Elle est principalement utilisée pour exprimer les distances entre les planètes du système solaire

Une année-lumière est égale à la distance parcourue par la lumière pendant une année , soit environ 9 461 milliards de kilomètres , que l’on arrondit souvent à 10 000 milliards de kilomètres ou 0,3 parsec
L’année-lumière est utilisée dès que l’on s’éloigne du système solaire

Un parsec vaut environ 3,085 677 581 × 1016 m soit environ 30 000 milliards de km
Un parsec vaut environ 206 265 unités astronomiques
Un parsec vaut environ 3,2616 années-lumière
On utilise le parsec à partir du Groupe Local

Mais à partir de là , on a besoin d’une unité de distance plus importante et compte tenu que la différence entre 1 année-lumière et 1 parsec est minime , on utilise plus généralement :
Le kpc pour le kiloparsec ou 1 000 parsecs
Le Mpc pour le mégaparsec ou 1 million de parsecs
Le Gpc pour le gigaparsec ou 1 milliard de parsecs

La voie lactée
La Voie lactée , notre galaxie , est une galaxie spirale barrée d’un diamètre d’environ 100 000 à 120 000 années-lumière
Soit environ 1 200 000 000 000 000 000 km ou 1,2 milliards de milliards de km

Elle est composée de 200 à 400 milliards d’étoiles et au minimum de 100 milliards de planètes

Le Système solaire se situe à environ 27 000 années-lumière du centre de la Voie lactée
A son centre on trouve une radiosource , Sagittaire A , qui comprend Sagittaire A*, qui est probablement un trou noir super massif

Les plus anciennes étoiles de la Galaxie , comme HE 1523-0901 , la plus vieille étoile de la Voie lactée , sont âgées de 13,2 milliards d’années
La Galaxie se déplace à une vitesse d’environ 600 km/s , soit 2 160 000 km à l’heure

Notre amas de galaxies désigné par Groupe local , fait partie du superamas de la Vierge
Nous ne connaissons pas encore exactement la vitesse de déplacement du superamas de la vierge mais on a pu mesurer la vitesse de collision entre 2 superamas à 3 300 km à la seconde , ce qui permet de penser que la vitesse de déplacement d’un superamas avoisine les 1650 km à la seconde , soit 5 940 000 km à l’heure

Notre univers

1

Earth
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

La Terre

2

Solar System
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Le système solaire
Au centre , le Soleil , près du centre , la Terre

3_Solar_Interstellar_Neighborhood_(ELitU)

Solar Interstellar Neighborhood
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Nos étoiles proches
Au centre , le système solaire ( Sun )

4_Milky_Way_(ELitU)

Milky Way
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Notre galaxie , la voie lactée
A gauche , vers le bas , au milieu entre le noyau et l’extrémité des bras de la galaxie , le point représente le système solaire

5_Local_Galactic_Group_(ELitU)

Local Galactic Group
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Notre amas de galaxies ou Groupe Local
Près du centre à gauche , la voie lactée et, juste un peu plus bas à droite , la galaxie d’Andromède , notre voisine

6_Virgo_Supercluster_(ELitU)

Virgo Supercluster
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Notre superamas de galaxies , le superamas de la vierge
Près du centre , légèrement plus haut , notre Groupe Local

7_Local_Superclusters

Local Superclusters
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Nos superamas de galaxies proches
Au centre , notre superamas de galaxies , le superamas de la vierge

8_Observable_Universe_(ELitU)

Observable Universe
Photo Wikipédia CC : Author Andrew Z. Colvin and NASA
Colorization by Douglas Moonstone

Notre univers , celui que nous sommes capable d’observer
Au centre , notre superamas de galaxies , le superamas de la vierge

Du haut vers le bas, les cylindres s’emboîtent :
La Terre dans le Système solaire
Puis dans les étoiles proches
Puis dans la Voie lactée
Puis dans l’amas de galaxies local
Puis dans le superamas de la Vierge
Puis dans les superamas de galaxies proches
Puis dans l’Univers observable

Et que représente l’univers observable par rapport à l’Univers :
10 % ?
90 % ?
Il reste encore beaucoup de questions sans réponse …

Le diamètre de cet Univers observable est d’environ 100 milliards d’années lumière
Il contient plus de 100 milliards de galaxies composées par un minimum de 7 × 1022 étoiles et donc un minimum de 4 × 1022 de planètes

Juste un petit rappel 7 × 1022 et 4 × 1022 ça fait :
70 000 000 000 000 000 000 000 soit 70 000 milliards de milliards d’étoiles et donc
40 000 000 000 000 000 000 000 soit 40 000 milliards de milliards de planètes

Et on voudrait nous faire croire que la vie n’existe que sur la Terre …
Alors que nous savons aujourd’hui que c’est l’espace qui a ensemencé la vie sur la Terre
Il y a donc forcément de la vie sur d’autres planètes parmi ces 40 000 milliards de milliards de planètes , mais pas forcément sous la même forme que la notre

L’univers
L’âge de l’Univers est estimé à 13,82 milliards d’années avec une incertitude de 0,02 milliard d’années , âge confirmé par les observations du satellite Planck

L’Univers est infini
En effet , nous sommes actuellement stoppé dans son observation par nos limites technologiques
Mais comme il est prouvé qu’il ne s’arrête pas là , il est , pour nous , infini , bien que l’infini n’existe pas
Simplement nous ne sommes pas capables de voir plus loin

Pour une fois les scientifiques sont d’accord pour dire que les superamas sont les plus grandes entités de notre univers
Ils ont aussi constaté que les superamas se déplaçaient vers un « grand attracteur »
Ils sont aussi d’accord pour dire que l’univers est plat

Tout concorde pour désigner le modèle de l’univers comme un univers « saucisse »
Lorsque l’univers aura terminé son expansion , il va se rétracter vers un point qui parvenu à son point de compression maximal deviendra le big bang d’un nouvel univers

img167

Croquis Douglas Moonstone

Compte tenu qu’actuellement notre univers n’a pas terminé son expansion , ce nouveau big bang n’est donc prévu au minimum que dans 14 milliards d’années
Alors profitons bien des millions d’années qui nous restent à vivre …

Et pourtant elle tourne …
« E pur si muove ! » a dit Galilée en 1633 après avoir été forcé d’abjurer sa théorie que c’est bien la Terre qui tourne autour du Soleil et non le contraire

La Terre tourne sur elle-même à la vitesse d’environ 1700 km à l’heure à l’équateur et à 1100 km à l’heure à Paris
La Terre se déplace sur son orbite autour du Soleil à environ 29,8 km à la seconde soit 107 000 km à l’heure
Le Soleil se déplace dans la voie lactée à une vitesse d’environ 239 km à la seconde , soit 860 400 km à l’heure
La voie lactée se déplace à une vitesse d’environ 627 km à la seconde , soit 2 257 200 km à l’heure
Le superamas de la vierge se déplace à une vitesse d’environ 1650 km à la seconde , soit 5 940 000 km à l’heure

Autrement dit , nous sommes sur un plateau qui se déplace à 5 940 000 km à l’heure
, sur lequel nous nous déplaçons à 2 257 200 km à l’heure , sur lequel nous nous déplaçons à 860 400 km à l’heure , sur lequel nous nous déplaçons à 107 000 km à l’heure , sur lequel nous nous déplaçons à 1 100 km à l’heure

Alors que nous sommes tranquillement assis dans notre fauteuil à regarder la télévision , nous sommes en réalité en train de nous déplacer à près de 10 millions de km à l‘heure
Et comme quand on regarde un film dans un avion qui se déplace à 1000 km à l‘heure supplémentaires , nous ne le sentons même pas …

 

Publicités
Publié dans E pur si muove, Et pourtant elle tourne, Groupe Local, La voie lactée, L’univers, l’univers observable, le superamas de la vierge, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 30 : Voyages dans l’espace

Mu et les autres mondes
Chapitre 30 : Voyages dans l’espace

 

Technologie
Les voyages dans l’espace vont dans un avenir proche maintenant devenir une nécessité
Pour pouvoir les réaliser , nous devrons disposer d’une technologie appropriée
Pour l’instant , le principal souci étant encore la recherche de la rentabilité , cette avance technologique est lente et éparpillée
Malgré tout elle est réelle

Ainsi lorsque le mouvement va s’amplifier , les nouvelles découvertes vont pouvoir se rassembler pour former un réel domaine d’activité et apporter rapidement des résultats époustouflants

Nourriture
Hé oui , même dans l’espace , il faut se nourrir !
Il est relativement aisé d’accepter de se nourrir avec de la nourriture synthétique fabriquée spécialement par de grands chefs pour nos spationautes , car c’est pour un temps limité
De plus cela coute une fortune et il ne serait pas possible de supporter ce cout sur de grandes quantités et dans la durée

De nombreuses expériences sont en cours , et nous ne sommes plus très loin de résultats probants pour une agriculture autarcique grâce au recyclage , en quantité suffisante et de qualité nutritive adaptée
L’inventivité des chefs de cuisine spatiaux fera le reste

Air
L’air c’est :
78,08 % d’azote
20,95 % d’oxygène
0.97 % de gaz rares

Pour vivre nous avons besoin d’air
Cet air nous est nécéssaire parce que nous en consommons son oxygène
Mais une fois que cet oxygène , carburant pour notre corps , est brulé , nous restituons du gaz carbonique
La vie en vase clos dégage aussi du méthane et d’autres gaz

Il va falloir recycler l’atmosphère du vaisseau ou de la station en permanence en aspirant l’air plus ou moins vicié et en restituant du gaz respirable
Cette « climatisation » pointue nous savons la faire
D’ailleurs la photosynthèse de notre agriculture autarcique y participe

Malgré tout il y aura toujours des déchets ultimes et donc automatiquement un manque de matière première qu’il faudra avitailler dans les escales
En fait notre technologie devra surtout être capable de faire ce recyclage en autonomie le plus longtemps possible pour pouvoir aller de plus en plus loin

Eau
L’eau en soi n’est pas un problème :
Il suffit d’en emmener suffisamment
Mais voilà , plus d’eau , c’est plus de poids …
Et tous les problèmes qui s’ensuivent

Alors il faut appliquer un recyclage efficace et ainsi parvenir à la plus petite déperdition possible
Nous sommes déjà très performant dans ce domaine , mais nous pouvons et nous devons faire encore mieux

Par contre , comme nous savons ( presque ) extraire l’eau des roches , il nous suffit de faire escale sur n’importe quelle planète rocheuse pour nous réapprovisionner
Tout comme on le faisait sur les iles du temps de la marine à voile

Recyclage
Le recyclage ne concerne pas seulement l’air et l’eau , tout ce qui est utilisé dans le vaisseau ou la station spatiale doit être recyclé au plus près possible des 100 %
Le problème de nos déchets sur Terre nous a déjà amené à un niveau de capacité de recyclage intéressant , mais encore bien insuffisant pour nos futurs voyages dans l’espace

Mais à ce sujet , je reste confiant , nous serons à temps en mesure d’assurer les recyclages nécessaires , car la rareté des matières premières sur la Terre va de plus en plus nous imposer un recyclage obligatoire

Pièces de rechange
Là , nous sommes quasiment au point :
Il n’y a pas besoin d’emporter de pièces de rechange !

Aujourd’hui , dans le domaine de l’aviation , toutes les pièces compliquées ne sont plus fabriquées par usinage , soudure , etc …
Elles sont fabriquées par les derniers modèles les plus performants d’imprimantes 3D

Une pièce en titane imprimée va ainsi peser de 30 à 50 % du poids qu’elle aurait eu si elle avait été usinée
Elle sera fabriquée avec une précision jamais atteinte
Il suffit d’avoir le logiciel des plans et de la poudre de titane

Pour remédier à la perte minimale des déchets ultimes , il sera suffisant d’emporter avec tous les logiciels de plans des pièces , un minimum de matières à fabriquer sous forme de poudre
Il faudra aussi créer un pulvérisateur dans lequel on mettra la pièce défectueuse et qui restituera en poudre les différents matériaux qui la composent

On pourra ainsi réparer et tenir jusqu’à la prochaine étape pour y faire de grosses réparations et s’approvisionner en poudres de matériaux

Déchets ultimes
Cela suppose donc à chaque étape , un stockage et traitements des divers déchets ultimes générés à chaque voyage de tous types de véhicules spatiaux
Ils devront s’ajouter à ceux de la station ou de la planète

Pour que ce ne soit pas un stockage dangereux et sans fin , il serait bon de s’atteler dès maintenant d’une manière vigoureuse à ce problème
Il devrait bien être possible de soutirer de l’énergie et des matières premières de ces déchets ultimes , car même à un prix élevé , ce sera toujours moins couteux que les ravages qu’ils pourraient causer

Il faudrait donc changer la mentalité des faiseurs de profits qui font des économies en ne traitant pas le problème , car les inconvénients arriveront plus tard , quand ils ne seront plus là pour le voir
Ils devraient penser que c’est leurs propres enfants qui vont en pâtir

Orichalque
Je vous ai déjà tout révélé au chapitre 25 de DESTINATION TERRE 3 , La dissolution des dieux
Alors je vous mets ici juste un extrait :

Les quantités d’or en question , sont tout simplement ENORMES !
Il suffit de se rappeler que les romains en ont ramenés 160 tonnes !
Très gentiment cédées par les daces
Et ces 160 tonnes , 160 000 kg d’or pur , ne sont que les restes abandonnés par Lilith …
Il est impensable de croire que des quantités aussi énormes d’or aient pu être emmenées dans l’espace par les édenistes
Il semble aussi maintenant plus que probable que les bijoux en or ne sont qu’une minuscule partie de leur usage réel
L’or n’est ni de la monnaie , ni du métal décoratif , du moins dans son usage principal , pour les édenistes
Il doit être transformé pour un autre usage …
Et là tout naturellement , il nous vient à l’esprit l’orichalque des atlantes
Etymologiquement , orichalque , veut dire or et calcaire ou craie , en grec , la langue de Platon , qui nous en parle dans son Critias …

Si l’on envisage que l’orichalque est un matériau destiné à un usage dans l’espace , on voit principalement une fonction , l’isolation :
Le plus grand danger des voyages dans l’espace , ce sont les radiations …
Une fois sorti de la protection du bouclier magnétique de la terre , nous sommes exposés à des radiations formées de particules de l’ordre du micron , circulant à des vitesses approchant celle de la lumière , qui traversent à peu près tout et qui peuvent causer des dégâts irrémédiables au matériel comme aux hommes …
L’or a la particularité d’avoir un important pouvoir isolant et d’une capacité d’étirement incomparable , pour pouvoir être aminci à des épaisseurs de l’ordre du micron
Il semble tout à fait dans les cordes d’une technologie avancée de fabriquer des panneaux de feuilles d’or recouvrant une structure alvéolée à base de chaux
Ces panneaux allient ainsi légèreté , rigidité et isolations aux différents types de radiations , particules , ondes , températures extrêmes , etc …
L’inconvénient majeur reste la fragilité de ces panneaux aux chocs et aux déchirures
Cela signifie une consommation importante de ces panneaux pour assurer les voyages spatiaux et pour assurer le remplacement des panneaux abimés à chaque escale
Et donc un besoin d’or important …

Donc pour la protection contre les radiations , pas de gros problèmes techniques
Le seul GROS problème , c’est que les banques centrales devront mettre à disposition de la navigation spatiale leurs jolis stocks d’or …

Armement
Il va de soi que partir dans l’espace , c’est aussi prendre le risque de mauvaises rencontres
Mais là , pas de problème :
Les hommes n’ont jamais été en reste pour inventer les armes les plus terrifiantes et efficaces qui soient

Et l’équilibre de la terreur a toujours été la politique des gouvernants

Navettes
Cette fois ci je vous renvoie à DESTINATION TERRE 1 , Les dieux d’Eden et de Chine , 2ème partie , chapitre 2 : Les ovnis
Vous y lirez que les soucoupes volantes , navettes des vaisseaux spatiaux , sont en cours d’être au point et fonctionneront avec un moteur MHD : Magnétohydrodynamique
Pour finaliser la fabrication de ces soucoupes , la prochaine grande étape sera d’obtenir des matériaux supraconducteurs à température ambiante

Des recherches datant de 2016 ont pu prouver que ces matériaux existent et qu’ils pourraient conserver cet état jusqu’à des températures de plus de 100° Celsius , voire beaucoup plus
On parle même de 600°
De telles performances semblaient tout simplement impensables en 2004 !

Il ne restera alors qu’à régler les problèmes de miniaturisation et de matériaux
Sans oublier le problème humain :
Adapter la pressurisation de l’habitacle pour que l’intérieur de la soucoupe reste à une pression constante maximale de moins de 4g et que l’augmentation ou la diminution de la pression soit suffisamment lente pour être supportée par le corps humain

Vaisseaux
La construction de vaisseaux immenses et démesurés pourra se faire grâce à une main d’œuvre quasi totalement robotisée
Par contre elle devra se faire directement sur une orbite calculée pour régler les problèmes de gravité afin de pouvoir quitter facilement son point de départ

Quant à leur architecture , nul doute que l’imagination de l’homme saura adapter design esthétique et efficacité aussi bien pour la vie à bord , le transport de passagers ou de marchandises que pour le voyage , avec un profilage adapté au mode de locomotion

Vitesse
C’est là le point technologique dont nous sommes le plus éloigné :
Il nous faut une motorisation efficace pour décoller de l’orbite de stationnement pour rejoindre un courant spatial , puis capable de nous entrainer à une vitesse supérieure à celle de la rotation normale de l’orbite choisie , puis de nous permettre de nous en séparer pour rejoindre un nouveau courant , etc …
Il faut aussi que l’énergie utilisée par cette motorisation ne nous coute pas de poids supplémentaire à embarquer

Nous devrions être en mesure de fabriquer cette motorisation grâce à la fusion nucléaire , tout en sachant que cela ne nous permettra que des déplacements à des vitesses inférieures à celle de la lumière

Pour des déplacements hors du système solaire , il nous faudra atteindre des vitesses superluminiques , c’est-à-dire nettement supérieures à 300 000 km à la seconde
Aujourd’hui , c’est encore de la pure science-fiction , mais demain ?
Aujourd’hui , ce que nous savons , c’est que cela est nécéssaire et que c’est possible
Alors l’intelligence de l’homme y parviendra

Energie
Malgré l’opposition irrationnelle qu’elle provoque , c’est l’énergie nucléaire qui est la plus efficace , la moins polluante et la plus transportable en terme de poids et de quantité de carburant nécéssaire

Ce qui nous pose problème , comme d’habitude , c’est le profit et la rentabilité :
Pour qu’ils soient maximaux , on néglige la sécurité
Il serait pourtant si facile de mettre en œuvre des recherches concernant la sécurité des infrastructures nucléaires et ainsi sortir de nos archaïques centrales bon marché

De même , des recherches devraient être engagées pour utiliser le carburant jusqu’à la dernière goutte et ainsi minimiser la quantité de déchets ultimes jusqu’à la rendre négligeable

Oui , mais ça coute des sous , et donc ça rapporterait moins !

Quant à la fusion nucléaire , nous sommes partis pour des recherches sur une durée de 100 ans , voire plus
Comme les recherches n’ont vraiment commencé que vers 1980 , les PREMIERS résultats ne sont pas à attendre avant 2080 …

Alors que les chercheurs l’ont bien dit :
Si on avait les moyens financiers nécessaires , les recherches seraient abouties en moins de 20 ans
Et ce qu’ils ne disent pas , mais pensent tout haut :
Il faudrait que les TRES nombreux directeurs , pas vraiment compétents , mais très pistonnés et trop bien payés , ce qui dévore une grande partie du budget , soient remplacés par une direction compétente , efficace et rémunérée normalement
Mais ça aussi , c’est un mal récurrent de notre société …

Congélation des passagers
Sortir de notre système solaire signifie , même à des vitesses superluminiques , un temps de trajet très très long

Les légendes nous ont appris que la longévité des dieux pouvait atteindre 3 000 ans et que leur durée de vie normale était de 1 000 ans
Elles nous ont également confirmé que pour partir dans l’espace , un traitement était nécéssaire :
Pilule , pomme , poudre ou boisson , selon les époques et les ethnies
Elles nous ont également confirmé que pour partir dans l’espace , il fallait mourir pour pouvoir ressusciter à l’arrivée et qu’à l’arrivée le corps humain était mou et dépourvu de masse musculaire
Tout cela confirme une technique de congélation et de décongélation

Partir dans l’espace ne signifie pas que la vie va être prolongée de 1 000 à 3 000 ans , mais que l’on pourra vivre nos 1 000 ans pendant une durée de 3 000 ans
C’est-à-dire de passer 2 000 ans , pas forcément consécutifs , en congélation
Cela signifie que pour un long voyage , la majorité des passagers seront congelés pour la durée du voyage et que l’équipage sera réveillé pour son tour de garde d’une durée de cent ans , par exemple

L’immortalité étant un marché lucratif , de nombreuses études sont en cours et finiront bien par aboutir
Il va de soi que les « congelés » actuels , morts ou encore vivants ne pourront revenir à la vie , les techniques de congélations n’étant pas encore au point

Dans un premier temps , tout ce qu’on peut envisager pour un « congelé » , lorsque les techniques de congélations seront au point , c’est que s’il a été congelé vivant , que les progrès médicaux accomplis permettent de le guérir de sa maladie après sa décongélation

Corsaires et pirates

jolly roger

Jolly Roger flag
Photo Wikipédia CC : Liftarn , Ed

L’espace inconnu est et sera forcément sillonné par des corsaires ou des pirates
Il n’y a aucune raison , pour que ce qui a sillonné toutes les mers du globe depuis la nuit des temps et aujourd’hui encore , ne soit pas reproduit dans l’espace

Il faudra avoir mis au point des techniques de communications pour se comprendre , et surtout faire comprendre aux autres qu’il vaut mieux pour eux de faire ami-ami
Pour cela il faudra pouvoir montrer un armement à la hauteur , car dans ces no man lands , il n’y a que la force qui peut convaincre ces flibustiers de nous laisser naviguer tranquillement

Et de plus nous aurons toujours à apprendre de leurs expériences dans l’espace

Technologie obsolète
Nos chercheurs sont en train de mettre au point un stockage de données dans de l’ADN :
Nous pourrons ainsi sauvegarder la TOTALITE des données du MONDE ENTIER d’une année dans un espace de moins d’un demi mètre cube …
Cela prouve la vitalité de nos recherches et de ce que nous sommes , nous les hommes , capables d’accomplir

Mais même si nous avançons à pas de géant , toutes les technologies que je vous cite-là seront obsolètes lorsque nous partirons dans l’espace
Et heureusement , car sinon ce serait insuffisant pour y survivre

 

Publié dans Non classé, Voyages dans l’espace | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 29 : La conquête de l’espace

Mu et les autres mondes
Chapitre 29 : La conquête de l’espace

 

La conquête de l’espace
Les hopis nous ont dit :
« Les Atlantes … ont également étudié d’autres planètes et ils s’y sont même rendus‚ mais comme c’étaient des planètes mortes‚ ils ne pouvaient y vivre. Ils devaient donc rester sur notre vieille terre. »
Toutes les légendes , de tous les pays nous disent que l’espace était le terrain de jeu de nos ancêtres

Nous avons maintenant suivi l’évolution de l’homme depuis 550 000 ans , et s’il a bien évolué technologiquement , malgré des phases de régressions importantes , il n’a pas changé moralement :
C’est toujours un sauvage
Son arme d’aujourd’hui , c’est l’argent :
Money is the human predator

Alors bien sûr , nous aurions depuis longtemps pu avancer bien plus loin et bien plus vite dans la conquête de l’espace , mais voilà :
Ça coûte des sous …
En fait pour que cela avance , il faut que ce soit rentable

Alors , lorsque cela sera rentable , nous y mettrons les moyens et nous décollerons
Oui , mais pour où ?
Là où ce sera rentable !

La Lune
Nos ancêtres y sont allés
Mais pour l’instant , nous n’en avons pas retrouvé les traces , mais nous n’avons encore exploré que quelques hectares
Peut-être retrouverons nous une base sur sa face cachée , si l’utilisation de cette face facilite les départs et ainsi devient plus rentable

La Lune est l’endroit idéal pour un spatioport , grâce à sa gravité de 6.04 fois moins importante que sur la Terre
Le paysage spatial de demain comportera donc des navettes Terre-Lune avec ensuite des départs pour toutes les destinations spatiales
Ces voyages couteront ainsi moins chers et seront donc plus rentables

L’avitaillement y sera aussi allégé grâce aux ressources de la Lune :
Eau extraite des rochers lunaires
Energie fabriquée sur place
Agriculture spatiale sous serres et transformation sur place

Planètes rocheuses
Il n’est pas question de se poser sur le Soleil , ni sur aucune autre étoile
Notre destination sera donc pour une planète
Il en existe principalement deux sortes :
Les planètes rocheuses
Les planètes gazeuses

Toujours pour une question de rentabilité , nos premières destinations seront pour des planètes rocheuses
En effet c’est la destination idéale pour y créer des mines gigantesques d’extraction de minerais rares et donc chers et sans aucune contrainte d’environnement

Et pour faire d’une pierre , deux coups , c’est le cas de le dire , on pourra y implanter des établissements pénitentiaires
En plus d’une main d’œuvre très bon marché , cela rétablira une certaine sécurité sur Terre tout en donnant plus de place aux terriens
On aura alors réinventé le bagne

Et s’il n’y a pas assez de main d’œuvre , les condamnations au bagne se feront à partir du stationnement interdit …
Et bien sûr une fois que vous y serez , ce sera sans espoir de retour
Je vous avais bien dit que l’homme était toujours aussi sauvage …

Planètes gazeuses
Comme son nom l’indique , une planète gazeuse est faite de gaz
Il n’est donc pas question d’y poser une base sur sa surface , à moins de disposer d’une technologie que nous sommes encore très loin d’avoir , car des solutions moins chères existent

La solution la plus facile , sera donc de mettre sur orbite une base spatiale fixe ou si cela est possible de construire une base sur une lune rocheuse si la planète en dispose

Nous pourrons ainsi récolter des gaz , qui seront des sources d’énergies
On peut même envisager ainsi un trajet Terre-planète X :
Après la navette Terre-Lune il y aura des arrêts relais sur des bases de récupération d’énergie de planètes gazeuses , comme des stations-services le long de l’autoroute

Planètes sacrifiées
Un peu plus bas dans l’échelle de rentabilité , on trouve les planètes sacrifiées
Ce sont les planètes pour lesquelles on n’aura pas trouvé d’autre utilité rentable
Alors elles serviront de décharge pour les déchets ultimes
C’est pourquoi ce sera une planète au plus près de la Terre :
Venus et Mars semblent de bonnes candidates

Un vaisseau transporteur autonome , c’est-à-dire entièrement robotisé , devra s’approcher à la limite de l’attraction gravitationnelle de la planète et alors ouvrir la soute pour saupoudrer ces déchets à la surface , tels les camions qui se vident dans les décharges à ciel ouvert
Les déchets ultimes craignant le froid seront jetés sur Vénus et ceux craignant le chaud sur Mars

Il vaut mieux trier , car le voyage vers Venus coute moins cher
Mais s’il y a des mines à exploiter sur Mars ou Venus , aucun doute , ils trouveront le moyen de faire les 2
Pourquoi pas dans un désir de préservation de l’environnement reboucher les trous des mines avec les déchets ultimes …

Planètes colonies
Encore plus bas dans l’échelle de rentabilité , on arrive sur les planètes colonies
Ce sont des planètes sur lesquelles il sera possible de vivre
Mais il faudra un minimum de terra formation pour y installer des colonies humaines et ainsi alléger la surpopulation sur la Terre

Mais avant que la planète devienne autosuffisante , elle aura besoin de l’aide de la planète-mère
Et lorsqu’elle aura atteint l’autosuffisance , elle demandera son indépendance …

Mais elle génèrera du tourisme et des échanges à terme rentables

Sirius B
Sirius est également appelée Alpha Canis Majoris
Cette étoile est située à 8,6 années-lumière
Sirius est actuellement une étoile binaire avec Sirius A et Sirius B
L’existence de Sirius C , connue des dogons , est probable mais n’a pas encore été officiellement découverte

Dans DESTINATION TERRE 3 , La dissolution des dieux , les dogons nous ont appris que c’est sur une planète orbitant autour de Sirius B ou C , que se trouve probablement la base interstellaire des édenistes
Comme les édenistes ont préféré vivre sur la Terre , c’est que cette planète n’est probablement qu’une station relais

Au vu de sa proximité et de l’intérêt de ce qu’il y a à y découvrir , il est fort probable que Sirius soit une des premières destination programmées dans la phase « découverte » de la conquête de l’espace

Sur cette carte de l’International Astronomical Union , vous pouvez voir Sirius , Alpha Canis Majoris , l’étoile très lumineuse , en bas , au centre
Vous pouvez aussi voir Orion , avec les 3 rois mages , dont la plus à gauche est Alnitak
En traçant une ligne à partir de Alnitak en direction du Sud-Est , on trouve Sirius Inversement , en traçant une ligne vers le Nord-Ouest , on trouve Aldébaran , dans la constellation du Taureau

Orion_IAU

IAU Orion chart of 5th June 2011
IAU and Sky & Telescope magazine (Roger Sinnott & Rick Fienberg)
Photo Wikipédia CC : Kxx

Alnitak
Alnitak , ou Zeta Orionis , située à 800 années-lumière , est l’étoile de la gauche de la Ceinture d’ Orion formée avec Alnilam et Mintaka
Alnitak Aa , Ab , A2 et B sont confirmées
Alnitak C est probable , mais pas encore confirmée

Les trois étoiles alignées formant la Ceinture d’ Orion s’appellent :
Les « Trois Rois » ou « les Trois Mages » ou « Les Trois Maries » ou « La Ceinture » ou « La Ligne » ou « Les Graines d’Or » ou « Les Noix » ou « Al Mīzān al Ḥaqq » ou « The Weighing Beam » ou « Le manoir des Trois Étoiles »

C’est sur une planète orbitant autour des Alnitak A , B ou C , que se trouve probablement la base interstellaire des atlantes comme nous l’avons vu dans les tomes précédents
C’est pourquoi ce sera une destination très intéressante , mais comme elle est 100 fois plus éloignée de nous que Sirius , il faudra à ce moment avoir fait de très grands progrès technologiques , c’est-à-dire que l’aventure spatiale ait suffisamment rapporté pour que l’on fasse les investissements nécessaires

Vers un futur rentable raisonné ?
Il ne faut pas croire que je sois systématiquement blasé , mais il faut reconnaitre que la nature de l’homme est telle qu’il est vraiment difficile d’avancer sans rencontrer le blocage de l’intérêt privé des super-riches

Je conseille de voir ou revoir le film 2012 , coécrit et réalisé par Roland Emmerich , sorti en 2009
Il illustre très bien la puissance de l’argent qui passe avant toutes autres choses , même pendant les pires catastrophes

Mais malgré tout une mince lueur d’espoir apparait :
En ce début du 21ème siècle , 2 super-riches , arrivés à maturité , tentent d’effacer un peu leurs impacts négatifs sur la planète avec des actions réparatrices ciblées
Le virus est là et peut-être va-t-il se répandre jusqu’à contaminer de 30 à 60 % de cette population de super-riches
Si ce stade est atteint , alors la planète va mieux se porter et nous pourrons alors vivre dans futur rentable mais raisonné

Publié dans Alnitak, futur rentable raisonné, La conquête de l’espace, La Lune, Non classé, Planètes colonies, Planètes gazeuses, Planètes rocheuses, Planètes sacrifiées | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 28 : Les 8 mondes hopis

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 28 : Les 8 mondes hopis

Le temps des mythologies
Toutes les mythologies mesurent les temps de notre univers
De plus , la plupart des mythologies comportent une cosmogonie , c’est-à-dire qu’elles racontent la formation de l’Univers
La plupart de ces cosmogonies , développent des connaissances de cosmologie , qui définissent l’origine , la nature , la structure et l’évolution de l’univers , et que nous sommes tout juste capable de vérifier , alors que nous les définissons comme mythes depuis des siècles

Platon définit l’année « parfaite » de 25 920 ans , comme étant la période après laquelle la configuration du ciel se répète
On la retrouve aussi chez les mayas , chez les hopis et chez les zoroastriens

Cette définition et cette durée de temps correspondent à celles de la précession des équinoxes , définie aujourd’hui à 25 576 ans , alors que la plupart des scientifiques font encore leurs calculs avec l’arrondi à 26 000 ans

Les mondes mythologiques
Qu’on les nomme :
Monde , âges , soleils , époques , période ou ères
Ils définissent notre passé et quelquefois notre avenir

Dans la mythologie nordique, sur Yggdrasil , l’Arbre-Monde , reposent les neuf mondes
Pour les hindous , il y a 4 Yugas : Satya (ou Krita), Treta, Dvapara et Kali , dans lequel nous venons juste d’entrer
Dans la Grèce antique et la Perse ce sont les âges d’or , d’argent , de bronze et de fer
Les Aztèques disent que 4 mondes , ou 4 soleils, ont précédé le nôtre et que ces mondes imparfaits ont aboutis à la création du cinquième Soleil , notre monde actuel
Pour les Indiens Hopis , nous sommes à la fin du quatrième monde , dans un cycle de 8 mondes

Voici juste quelques exemples de mondes mythologiques , mais il en existe beaucoup d’autres
Mais dans tous ces mondes , la fin du monde se termine par un déluge ou par un embrasement , en corrélation avec des phénomènes astronomiques complexes
Le feu et l’eau donnent la mort et participent ainsi à la renaissance d’un nouveau monde , après avoir purifié l’ancien monde décadent

Les mondes de la mythologie du 21ème siècle
Les mythologues du 21ème siècle , parlent de périodes de précessions d’équinoxes , d’obliquité , d’excentricité , etc …
Mythologue vous semble bizarre pour définir nos scientifiques actuels ?
Croient-ils qu’ils seront nommés différemment par les scientifiques du cinquième monde dans 20 ou 30 000 ans ?

Je pense qu’ils se taperont sur le ventre en regardant nos théories du 21ème siècle , tout en se disant :
Tout de même , ils ne se sont pas si mal débrouillés que ça avec les moyens qu’ils avaient

Cycle de 412 416 ans
La théorie de Croll-Milankovic définit les 3 paramètres astronomiques qui modulent le climat :
Excentricité
Obliquité
Précession des équinoxes

mil exc

Milankovitch cycles from the COMET program of NCAR and UCAR
Photo © University Corporation for Atmospheric Research
https://www2.ucar.edu/

1 précession d’équinoxes = 25 576 ans
4 précessions d’équinoxes = 103 104 ans = 1 cycle court de Milankovic
4 cycles courts de Milankovic = 412 416 ans = 1 cycle long de Milankovic
2 cycles longs de Milankovic = 824 832 ans = 1 cycle de 8 mondes hopis

Jacques Laskar, directeur de recherche au CNRS , a principalement axé ses recherches sur :
L’instabilité du système solaire
L’évolution des orbites des planètes du système solaire
L’évolution chaotique de l’obliquité des planètes
Les paléoclimats

Il a ainsi contribué à la théorie astronomique des paléoclimats
En effet , les résultats de ses recherches sur les orbites et les obliquités des planètes du système solaire ont complétés la théorie des cycles de Milankovic

image_large

Kit graphique des données de l’astronome Jacques Laskar
Conçu par le Service DUNES de l’ENS de Lyon
http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/paleo/variations/tp-milankovitch/analyse_parametres
Licence Creative Commons ENS de Lyon /Institut français de l’Éducation

Ses calculs , en graphique ci-dessus , réalisé par le Service DUNES de l’ENS de Lyon , prouvent la périodicité des cycles courts de Milankovic de 103 104 ans et des cycles longs de Milankovic de 412 416 ans sur la période des derniers 800 000 ans

Les 8 mondes hopis
La théorie des cycles de Milankovic nous a permis de confirmer la définition d’un monde hopi de 103 104 ans
Les autres mythologies nous confirment que nous sommes bien à la fin du quatrième monde
Il est donc logique de croire que leur cycle de 8 mondes , soit 824 832 ans n’est pas un mythe , mais bien une donnée astronomique

Ce n’est pas parce que nous ne connaissons pas encore ce cycle , qu’il n’existe pas
Je reste persuadé que ce cycle astronomique d’environ 800 000 ans va faire partie de nos prochaines découvertes

 

Publié dans Cycle de 412 416 ans, Les 8 mondes hopis, Les mondes de la mythologie du 21ème siècle, Les mondes mythologiques, Non classé | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 27 : Le monde d’après

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 27 : Le monde d’après

 

Le 5ème monde Hopi
Le 21 décembre 2148 se terminera le 4ème monde hopi
Le 22 décembre 2148 commencera le 5ème monde hopi :
Le monde d’après

On ne connait pas encore la nature des cataclysmes de cette fin de 4ème monde , mais ce qui est sûr , c’est que nous sommes dans une période de réchauffement qui est provoquée par le volcanisme
Ce réchauffement global va faire monter le niveau des eaux d’au moins 300 mètres

Il est peu probable qu’une guerre massive humaine soit capable de déclencher des glaciations ou un volcanisme généralisé
Par contre ce qui est possible , c’est que ces cataclysmes provoquent d’importantes pénuries et que les humains s’entretuent massivement pour manger les restes
Ce ne serait pas la première fois

Les survivants

violet vert pale

ETOPO1 Global Relief Model re-colorisé par Douglas Moonstone
National Oceanic and Atmospheric Administration U.S. Department of Commerce
https://www.ngdc.noaa.gov/mgg/global/global.html
Photo NOAA Public Domain

Voici la carte topographique ( relief , hydrographie , altitude , etc … ) du monde actuel , éditée par la NOAA
Tout ce qui est violet et vert pale sur cette carte re-colorisée , n’existera plus en ce début de 5ème monde , car c’est à moins de 400 mètre d’altitude

Sur 510 millions de km² de superficie de la Terre , il y a actuellement 149 millions de km² de superficie de terre émergée et un peu plus de 7 milliards d’habitants
Sur 149 millions de km² de superficie de terres émergées , il ne restera qu’à peine 70 millions de km² de superficie de terres émergées à la fin du 4ème monde hopi
Sur ces 70 millions de km² de superficie de terres émergées à la fin du 4ème monde hopi , il ne restera qu’environ 30 millions de km² de superficie d’habitable dans le 5ème monde hopi , le reste ayant été détruit par le volcanisme

Il restera donc un petit cinquième de la surface des terres actuelles pour abriter la population mondiale qui aura échappé à la noyade des mégapoles côtières et aux éruptions des failles et des volcans
Le problème , c’est que ce cinquième est principalement formé de montagnes et de terres peu aptes pour une exploitation agricole , surtout après le grand réchauffement , et que nous ne pouvons donc considérer comme habitable qu’un peu moins de 10 millions de km²

C’est pourquoi il faut tabler , suites aux cataclysmes suivis de conflits et de famines , qu’il ne restera qu’un maximum de 30 millions d’habitants sur les plus de 7 milliards actuels qui peupleront la Terre
C’est-à-dire qu’il ne restera qu’environ un peu moins de 3 habitants au km² , soit la densité de l’Australie actuelle
Ils devront se partager de nombreuses iles qui auront pris la place des continents du monde d’avant
Ces iles , plus ou moins grandes , mais surtout montagneuses , seront éparpillées au milieu des océans
Cela les obligera à créer une communauté ce qui leur assurera une protection relative contre d’éventuels envahisseurs

Comme dans les fins de monde précédents , il y aura peu de survivants dans le nouveau monde

La survie
Les cataclysmes de fin de cycle durent environ 30 000 ans et le réchauffement climatique a débuté vers -20 000
20 000 ans se sont déjà relativement bien passés , compte tenu de la glaciation Würm qu’il a déjà fallu réchauffer
Le petit âge glaciaire risque de nous aider à passer les 500 prochaines années sans trop de problème
Le premier millénaire à venir devrait donc bien se passer

Mais les 9 suivants , il faudra se nourrir , se défendre et conserver un maximum d’acquis technologique
Dans ce début de 5ème monde , les hommes devront vivre dans des territoires restreints , pas forcément très cultivables , avec une faune et une flore réduite
Quant aux infrastructures à leur disposition , cela dépendra de la prévoyance des habitants de la fin du 4ème monde
Tant bien que mal , l’ingéniosité de l’homme permettra à une petite partie de la population de survivre et de se fabriquer une nouvelle société

Je vois très bien la possibilité de cités fortifiées assez bien loties , mais qui auront à gérer les gens de l’extérieur qui n’ont rien :
Ni moyens , ni expérience
Les cités pourront elles résister à la pression des « sauvages » bien plus nombreux qu’eux ?

Fin du grand réchauffement climatique
La fin du grand réchauffement commencera probablement vers +10 000
Puis pendant 20 000 ans , les eaux vont doucement se retirer et de nouvelles terres fertiles vont apparaitre , découvrant les ruines d’anciennes mégapoles

La vie dans les anciennes métropoles en ruine comme on le voit dans les films de science-fiction est très peu probable , la plupart de ces cités ayant été noyées dans 300 mètres d’eau
Les magnifiques tours d’un kilomètre de haut , n’auront pas pu résister aux tsunamis géants
Que pourrait-il rester de ces cités après quelques millénaires sous l’eau ?

Une agriculture plus intensive devrait apparaitre et pourra ainsi mieux nourrir la population
On aura besoin de main d’œuvre , ce qui permettra d’intégrer les « sauvages » de l’extérieur et ainsi d’agrandir les territoires habitables

La technologie va pouvoir de nouveau exploser :
On fabriquera à nouveau des armes terrifiantes

Retour sur terre des réfugiés de l’espace vers +20 000
Vers +20 000 , le climat sera quasiment normal , la plupart des terres seront libérées , c’est le moment que vont choisir ceux qui se sont réfugiés dans l’espace pour revenir

Il est peu probable qu’ils soient bien accueillis
Mais ce qui est probable , c’est qu’ils disposeront d’un armement bien plus sophistiqué que celui des terriens
Mais comme les terriens auront aussi acquis un armement fiable , ils seront tout de même en mesure d’infliger de lourdes pertes aux spatiaux

Une entente sera nécéssaire :
La loi du plus fort créera alors un nouveau gouvernorat

Retour sur terre des édenistes et des atlantes vers +30 000
10 000 plus tard , vers +30 000 , un équilibre instable s’est instauré sur la Terre
Mais voilà , c’est le moment choisi par les édenistes et des atlantes qui ont quitté la Terre vers -2 284 , voir DESTINATION TERRE 1 , Les dieux d’Eden et de Chine , pour revenir sur Terre
Ils étaient partis pour cause d’irradiations massives résultantes des guerres du Gobi

Vers +30 000 ces irradiations se sont normalement dissipées , les perturbations cataclysmiques de fin de cycle sont aussi passées , et une période de calme climatique va débuter
Ils pensent aussi que les terriens issus du 4ème monde ne devraient pas encore être technologiquement dangereux pour eux
C’était sans compter sur leur aptitude à se réfugier dans l’espace

Et ce sera parti pour de nouvelles guerres qui se termineront par une nouvelle paix instaurée par le plus fort

Période de calme climatique de +30 000 à +80 000
A partir de +30 000 , vont suivre 50 000 ans de calme climatique
Ce serait bien si c’était la même chose pour les hommes
Il faut le souhaiter

Il faut tout de même le rappeler , la seule date exacte c’est 2148 pour la fin du cycle de Milankovic , car c’est une date astronomique
Toutes les autres dates sont indicatives
Seule la nature décide quand exactement tel phénomène se déclenchera

Donc pendant cette longue période d’environ 50 000 ans , l’homme devrait profiter des répits que lui donne le climat pour évoluer dans le bon sens
Mais jusqu’à aujourd’hui , cela n’a jamais été le cas …

Nouvelle fin de cycle cataclysmique à partir de +80 000
Vers +80 000 , c’est une nouvelle fin de cycle :
La fin du 5ème monde
Et la roue tourne toujours pour nous emmener vers un nouveau cycle

Jusqu’à présent pour les fins de cycles , nous avons eu à subir des glaciations , des inondations et des réchauffements , plus ou moins intenses
Mais si l’homme existe toujours dans 80 000 ans , que nous attendra-t-il cette fois ci ?
Nous ne pouvons pas répondre à cette question , mais ce sera aux hommes de cette époque de prendre les mesures nécessaires pour parvenir au mieux dans le 6ème monde

Prévoir l’avenir
Il ne faut pas être devin pour prévoir le cadre dans lequel va se jouer l’avenir de l’humanité et de la Terre pendant ce 5ème monde à venir

Nous avons des données scientifiques sures :
Les scientifiques ont pu déterminer que la fonte des glaces avait dépassé un point de non-retour
Les scientifiques ont pu déterminer que le réchauffement climatique était principalement dû au volcanisme

Nous avons des données historiques sures :
Depuis 550 000 ans que l’homme existe son comportement n’a guère changé
Il ne vit que pour la conquête du pouvoir et des moyens financiers et pour les acquérir il fabrique des armes et fait la guerre
Il ne partage pas , il prend ce qu’ont les autres pour en avoir plus

Nous avons des données astronomiques sures :
Nous n’avons qu’une connaissance partielle de l’astronomie , mais elle est déjà suffisante pour connaitre les principaux cycles astronomiques qui concernent notre vie de tous les jours

Ce sont tous ces éléments qui nous permettent de prévoir le cadre de vie qui nous attend demain , mais ce que nous y ferons , cela reste à découvrir

 

Publié dans Fin du grand réchauffement, Fin du grand réchauffement climatique, Le 5ème monde Hopi, Le monde d’après, Non classé, Nouvelle fin de cycle cataclysmique à partir de +80 000, Prévoir l’avenir, Retour des réfugiés de l’espace vers +20 000, Retour sur terre des édenistes et des atlantes vers +30 000, Retour sur terre des réfugiés de l’espace vers +20 000 | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 26 : La fin de notre monde

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 26 : La fin de notre monde

 

La fin du 4ème monde hopi
Extraits des prophéties des hopis :
« Pendant un certain temps, il n’y aura plus de cérémonies et il n’y aura plus de foi. Puis Oraibi sera ressuscité avec sa foi et ses cérémonies, signe du début d’un nouveau cycle de vie hopi.
La Troisième Guerre Mondiale sera commencée par les peuples qui reçurent les premiers la lumière (la sagesse divine ou l’intelligence) dans les autres vieux pays (Inde, Chine, Égypte, Palestine, Afrique).
Les États-Unis seront détruits, hommes et terre, par les bombes atomiques et la radioactivité.
Seul le pays des Hopis, et les Hopis, seront préservés, telle une oasis où les réfugiés se précipiteront.
Les abris atomiques sont une illusion. Seul un peuple matérialiste pense à fabriquer des abris. Ceux qui ont la paix dans leur cœur sont déjà dans le meilleur abri de la vie. Ceux qui ne prennent pas part à la division idéologique du monde sont prêts à commencer la vie dans un autre monde, fussent-ils de race noire, blanche, rouge, ou jaune. Ils sont tous frères.
La guerre éclatera. Un conflit spirituel avec des moyens matériels. Les équipements matériels seront annihilés par des êtres spirituels qui ensuite resteront pour créer un monde et un pays avec un seul pouvoir, celui du Créateur.
Ce temps-là n’est pas lointain. Il viendra lorsque kachina Saquasohuh (l’Étoile Bleue) dansera sur la place. Il représente une étoile bleue lointaine et encore invisible qui fera son apparition très bientôt.
Ce moment-là sera lui aussi prédit par une chanson pendant la cérémonie Wúwuchim. Elle a été chantée en 1914, peu avant la Première Guerre Mondiale, et à nouveau en 1940, avant la Seconde Guerre Mondiale.
Ce chant raconte le désaccord, la corruption et la haine contaminant les rites hopis. Les mêmes maux se répandront ensuite dans le monde entier. Cette chanson fut répétée en 1961 pendant Wúwuchim.
L’Émergence au Cinquième Monde a commencé. Elle est entreprise par les peuples humbles des petits pays, par les tribus, par les minorités raciales.
Vous pouvez voir cela sur la terre elle-même. Des plantes formées dans les mondes antérieurs commencent à apparaître sous forme de graines. Ce qui pourrait constituer la naissance d’une nouvelle botanique si les gens étaient assez sages pour la découvrir dans les plantes. Les mêmes germes de graines sont plantés dans le ciel, telles des étoiles. Les mêmes germes de graines existent dans notre cœur. Toutes ces graines sont identiques, il faut savoir les voir. Ainsi a lieu l’Émergence dans le prochain monde, le cinquième.

Ce sont les neuf plus importantes prophéties des Hopis, en relation avec la création des neuf mondes : les trois mondes précédents, où nous avons vécu, l’actuel Quatrième Monde, les trois mondes futurs que nous avons à vivre, et les deux mondes de Taiowa le Créateur et de son neveu Sótuknang. »

Les prophéties des hopis
Je laisse aux hopis la responsabilité de leur prophéties
Autant je comprends leurs légendes comme étant leur histoire transmise par voie orale , autant je ne prends pas à la lettre , leurs prophéties

Mais c’est vrai qu’il ne faut pas être devin pour voir que la Terre marche sur la tête et que cela ne peut pas durer éternellement
Mais ça ce n’est pas une prophétie , c’est une déduction

La fin du 4ème monde
La fin du 4ème monde , c’est le 21 décembre 2148
Attention , ce n’est pas la fin du monde !
Car le 22 décembre 2148 , débutera le 5ème monde , exactement comme la fin d’une année se termine le 31 décembre et qu’une nouvelle année lui succède le 1er janvier

Ce n’est qu’une date astronomique , et ce jour-là il ne se passera que ce qui doit normalement se passer
Ce n’est que la fin d’un cycle , car le 21 décembre 2148 , c’est la fin d’un cycle de Milankovic , voir chapitre 3

Comme nous l’avons vu dans les chapitres précédents , les cycles de Milankovic , se terminent généralement par une période cataclysmique
Les dates de ces cataclysmes ne sont ni fixes ni déterminées
Elles chevauchent les fins de cycle et même quelques fois elles en sortent complètement , c’est-à-dire tout dans le monde précédent ou tout dans le monde suivant

Nous constatons que la fin du 4ème monde se dirige vers un réchauffement climatique , résultante du volcanisme

Le volcanisme
La Terre s’est formée par accrétion de matériaux autour d’un noyau central solide composé principalement de fer et de nickel , appelé « la graine »
La graine a été créée par la pression de la gravitation , 3.6 millions de fois environ plus forte qu’à la surface
Cette graine baigne dans un océan de fer en fusion , appelé le noyau externe
La pression , due à la gravité , y est tellement forte qu’elle désintègre les atomes à la surface du noyau
C’est donc une centrale nucléaire naturelle à fission

Le froid absolu est à −273,15 ° Celsius ou 0° Kelvin
Le record de froid obtenu grâce aux « treillis optiques » est de 0,0000000001 Kelvin
Si l’on parvenait au 0° Kelvin , il n’y aurait plus AUCUN mouvement , tout serait figé et il n’y aurait plus de vie possible
La valse permanente des atomes , protons et autres neutrons , sans chaleur n’existerait pas , car c’est la chaleur qui engendre le mouvement

Au cœur de la Terre , sur le bord du noyau , on estime aujourd’hui la température due à la désintégration des atomes , à environ 6000° Celsius
La chaleur ainsi dégagée fait tourner ce magma autour de la graine et crée ainsi un champ magnétique

Alors pour ce magma bouillonnant revenons aux principes simples :
La chaleur fait dilater le magma et le remonte vers la surface
En surface , le magma rencontre la croute terrestre ou le fond marin
Mais le magma veut quand même s’échapper , d’autant plus qu’il est poussé par le magma suivant , suivi du suivant , etc …
Alors la pression se renforce et lorsqu’elle est suffisante , elle pulvérise la croute terrestre ou le fond marin pour s’éjecter par le tube d’expulsion créé
Dès que la pression n’est plus suffisante pour supporter le poids du magma , celui-ci s’effondre et rebouche ainsi le tube qui a percé la croute terrestre ou le fond marin

Le réchauffement climatique
La graine solide du noyau grossit très lentement par l’ajout de matière obtenu par la solidification progressive du noyau liquide qui se densifie en se frottant contre elle
Ce mouvement ne peut donc être perpétuel , car le noyau externe en fusion finira par être totalement solidifié
Mais à notre échelle de temps , c’est un mouvement perpétuel :
Cette situation est à prévoir pour dans des millions d’années …

Alors à notre échelle , du magma en ébullition remonte en permanence vers la surface de la Terre
Et nous arrivons maintenant en cette fin de 4ème monde vers le pic de pression lorsqu’il faut absolument que le surplus de magma chaud et les gaz qui l’accompagnent doivent percer la croute terrestre ou le fond marin pour s’évacuer
C’est pourquoi les éruptions volcaniques , les tremblements de terre et les tsunamis , sont aujourd’hui de plus en plus nombreux et de plus en plus rapprochés

Ainsi c’est le noyau de la Terre qui réchauffe le sol de la planète et non pas l’effet de serre atmosphérique
Pour preuve :
– Le réchauffement à intervalles irréguliers de l’eau du fond du Pacifique donne naissance périodiquement au courant d’El Ninõ , responsable d’une part importante du réchauffement terrestre , et ce courant se manifeste de plus en plus souvent
– La calotte glacière du Groenland fond par en dessous
– L’antarctique se réchauffe par dessous , comme cela est confirmé par la NASA qui nous révèle la présence d’un panache de magma à environ 2 kilomètres sous la surface de la région de la Terre Marie Byrd
Tiens , de nouveau un réchauffement de la Terre Marie Byrd , comme nous l’avons déjà vu dans le chapitre 21

Augmentation du niveau des eaux
Le réchauffement climatique a déjà commencé à faire remonter le niveau des océans
Mais ce mouvement vient juste de commencer et va continuer pour devenir de plus en plus important

Il faut donc s’attendre à la fonte totale des banquises
Il s’y ajoutera la fonte totale des glaciers
Il s’y ajoutera la condensation de l’évaporation de la totalité des réserves d’eau douce piégées sous terre dans des poches et des nappes phréatiques
Il s’y ajoutera la retombée en pluie de la totalité des nuages par la condensation au contact du froid de l’atmosphère
Il s’y ajoutera enfin l’effet de la dilatation des eaux émergées , produit par le réchauffement climatique
Il s’y ajoutera probablement aussi d’autres effets non pris en compte aujourd’hui par manque de connaissances tels que les effets produits par les exhalaisons de chaleur , les différences de pression atmosphérique , la modification de la gravité , etc …

Conséquences du réchauffement climatique
La fin de la glaciation et le début du réchauffement climatique a commencé en -20 000 vers la fin du 4ème monde
Il va se continuer sur le 5ème monde , probablement jusqu’aux environs de +10 000

Quelle sera l’intensité de ce réchauffement ?
Quand s’en situera le pic ?
Quand commencera le refroidissement ?
Quand la situation reviendra-t-elle à la normale ?
Y aura-t-il des régions épargnées ou moins atteintes que d’autres ?
Pourrons nous déterminer scientifiquement où se situeraient ces régions où devrons nous nous fier au hasard et à la chance ?
Toutes ces questions restent pour l’instant sans réponses

Même si nous pouvons prévoir les possibles conséquences du réchauffement climatique , nous ignorons lesquelles nous percuterons vraiment
Mais il est plus que possible que nous ayons à subir des éruptions massives de magma sur toute la surface du globe , y compris sous les mers , accompagnées d’une remontée du niveau des eaux de l’ordre de 300 mètres
Tremblements de terre et tsunamis accompagneront ces éruptions

Ne croyez pas que je veuille jouer l’oiseau de mauvais augure
Je viens juste vous dire ce qui POURRAIT arriver
Car il est quand même probable que ce qui arrivera réellement soit bien inférieur à
ce maximum de perturbations évoquées
C’est du moins ce que j’espère

Petit âge glaciaire
La communauté scientifique s’accorde sur la possibilité que nous entrions dans une période de « petit âge glaciaire » :
Une petite moitié d’entre eux considère que la probabilité en est de 10 à 20 %
Une autre petite moitié d’entre eux considère que la probabilité en est de 70 à 80 %
La dernière petite moitié d’entre eux ne s’exprime pas

En 2014 , la NASA se basant sur la nette diminution des taches solaires depuis 2011 , prédisait une diminution de leur nombre qui pourrait atteindre un pic vers 2030 à 2040 et pourrait avoir un effet de petit âge glaciaire
Mais dans le ressenti , la température due au réchauffement climatique est très fortement atténuée par le refroidissement du petit âge glaciaire

Ce n’est pas une bonne nouvelle :
Si le refroidissement normalement subi à cause de la diminution des taches solaires est atténué par l’effet de serre , cela signifie que le réchauffement minime que l’on nous communique est sous-estimé de la valeur de ce refroidissement
Ne pas prendre ces données en compte risque de provoquer un réveil douloureux

Le dernier petit âge glaciaire a causé une baisse générale de la température moyenne de 1303 à 1860
Pendant ces 506 ans les populations ont eu à subir des pics de baisses de températures entrainant notamment les grandes famines de 1315 à 1317 , de 1693 à 1694 et de 1833 à 1837

Conséquences du réchauffement climatique et du petit âge glaciaire
Même si la communauté scientifique n’est pas entièrement d’accord pour considérer que nous entrons dans une période de petit âge glaciaire , il serait dommage de ne pas prendre en compte la possibilité que cela advienne

Car si tel est bien le cas , l’activité volcanique réchauffant le sol et l’activité solaire refroidissant la surface , cela favorisera l’activité volcanique sous-marine car le fond des océans sera moins refroidi par le Soleil que la surface de la Terre
Donc il faudra s’attendre en plus d’un réchauffement de la mer , à une suractivité d’éruption sous-marines , de tremblements de terre sous-marins et donc de tsunamis
Il nous reste donc probablement une courte période d’environ 500 ans pendant laquelle nous serons un peu protégés par les effets du petit âge glaciaire

Il serait bon de profiter de ce répit , car un homme prévenu normalement en valant deux , si pour une fois il oubliait de progresser juste pour de l’argent , cet homme pourrait prendre des mesures de sauvegarde pendant qu’il en est encore temps
Et il est toujours plus prudent de prendre de véritables mesures pour un maximum attendu plutôt que des mesurettes qui seront sans effet , même si cela coute moins cher

volcans

World map showing plate boundaries and active volcanoes
http://vulcan.wr.usgs.gov/Glossary/PlateTectonics/Maps/map_plate_tectonics_world.html
Photo Wikipédia Public domain : Avenue

En fait , il faudrait surtout déplacer les infrastructures indispensables , comme les centrales de production d’énergie , dans des zones situées à plus de 400 mètres d’altitude et hors d’une zone volcanique
Il faudrait aussi favoriser l’urbanisation de ces zones normalement mieux protégées des possibles aléas climatiques
Pour cela il faudrait alléger les mégapoles par le déplacement de populations volontaires vers ces nouvelles métropoles
Car la majorité des mégapoles du monde sont quasiment toutes situées à moins de 400 mètres d’altitude …

Mais s’abriter dans l’espace, le temps que les choses s’arrangent sur Terre , reste aussi une possibilité pour les plus favorisés
A condition de mettre TOUT DE SUITE en œuvre la ou les bases spatiales dans la Lune et dans l’espace , ainsi que leurs navettes , car il ne nous reste plus qu’au maximum 500 ans avant que les effets du réchauffement climatique ne rendent la plupart des terres inhabitables

Sachons profiter des 500 ans de probable répit que nous donne le probable petit âge glaciaire

Publié dans Augmentation du niveau des eaux, La fin de notre monde, La fin du 4ème monde hopi, Le réchauffement climatique, Le volcanisme, Les prophéties des hopis, Non classé, Petit âge glaciaire | Laisser un commentaire

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 25 : L’Atlantide

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 25 : L’Atlantide

L’Atlantide
L’Atlantide , ou Talawaitichqua , n’est pas un mythe
L’Atlantide a bel et bien existé

Les grecs anciens ont reconnu que c’est l’Egypte qui leur a donné les bases de leurs savoirs , base de l’évolution intellectuelle de l’Europe
Platon , Pythagore , Hérodote , Lucien de Samosate et Thalès entre autres , ont passé des années à étudier en Egypte
Mais quand ils parlent de l’Atlantide , avec tous les détails nécessaires pour que nous puissions les appréhender comme étant véridiques , on les traite d’affabulateurs !
Ils , ce sont Solon , Herodote , Dropides , Socrate , Critias , Platon , Diodore de Sicile , entre autres …

Mais si vous avez suivi mes recherches tout au long des 6 premiers tomes de DESTINATION TERRE , vous savez comme moi , qu’il est aujourd’hui plus difficile de prouver qu’Atlantide n’a pas existé que le contraire

Carte de l’Atlantide

Capture

Fond de carte : http://d-maps.com/
Dessin Douglas Moonstone

Les 2 grandes iles de l’Atlantide allaient de l’Islande jusqu’au sud des Açores
L’Atlantide était située le long de la dorsale Médio-Atlantique

Cette dorsale est une chaîne de montagne sous-marine qui se situe de 2000 à 3500 mètres environ au-dessus du fond de la mer , sauf pour les sommets qui émergent et qui forment des iles , comme l’Islande et les Açores

L’Atlantide des hopis
« A la fin du deuxième monde , vers -204 060 , la terre ne comptait donc plus que 2 continents »

« il fut détruit par l’eau pour les mêmes raisons , la terre bascula à moitié , les terres furent englouties et deux nouveaux continents apparurent : un grand , Kasskara , Mu et un petit , Talawaitichqua , Atlantide »

« A l’est de chez nous se trouvait un continent que nous avons appelé Talawaitichqua‚ “ le pays de l’est ”. Dans la langue hopie‚ tichqua veut dire “ terre ”‚ la surface d’un continent‚ et la première partie du mot signifie “ matin ”‚ ou “ lever du soleil ” »

« Entre ce continent et nous‚ il y avait une grande surface d’eau. Aujourd’hui‚ on appelle ce continent Atlantis et je continuerai à l’appeler ainsi car‚ pour toi‚ c’est un mot plus familier »

« Au début du troisième monde‚ les gens d’Atlantis étaient aussi paisibles que nous. Nous avons‚ bien sûr‚ la même origine divine. Ils avaient les mêmes symboles que nous. Mais‚ avec le temps‚ ils changèrent. Ils commencèrent à explorer les secrets du créateur que l’homme ne doit pas connaître. »

« Vers la fin du troisième monde‚ il y avait une femme comme guide suprême d’Atlantis. Dans notre langue‚ nous pouvons l’appeler une Kickmongwuity‚ une prêtresse suprême ; à vos yeux‚ elle aurait été tout simplement une reine. »

« Atlantis étendit son influence et soumit des peuples dans les pays qui se trouvaient plus loin à l’est‚ que nous appelons aujourd’hui Europe et Afrique. Bien qu’Atlantis fut un petit pays‚ il avait une très grande influence. »

« Les Atlantes … ont également étudié d’autres planètes et ils s’y sont même rendus‚ mais comme c’étaient des planètes mortes‚ ils ne pouvaient y vivre. Ils devaient donc rester sur notre vieille terre. C’est alors qu’ils se sont retournés contre Kásskara. »

« C’est pourquoi la reine voulut également conquérir notre pays et soumettre notre peuple. Elle a menacé notre souverain de réunir tous ses vaisseaux spatiaux au-dessus de notre continent et de nous détruire de là-haut. Mais il refusa de céder. »

« Et puis – comme disait ma grand-mère – quelqu’un , vers -100 956 , a appuyé sur le mauvais bouton et les deux continents ont sombré. Ce ne fut pas le déluge universel. La terre entière ne fut pas détruite et tous les hommes ne furent pas tués. Atlantis s’enfonça très vite dans l’océan‚ mais notre troisième monde‚ Kásskara‚ s’enfonça très lentement. »

« Tous les habitants d’Atlantis ne périrent pas quand leur continent fut englouti. Ceux qui ne voulurent pas participer à l’attaque de Kásskara par leur reine furent sauvés. »

« Alors‚ il ne restât aux Atlantes que le chemin vers l’Est‚ dans des régions que l’on appelle aujourd’hui l’Europe et l’Afrique. Mais on leur avait ôté leurs pouvoirs. Ils étaient cloués au sol‚ ils ne pouvaient plus voler. Ils ne pouvaient survivre que s’ils partaient par petits groupes et chaque groupe n’emportait qu’une petite partie du savoir global qu’ils possédaient auparavant. »

« Quand ils détruisirent le troisième monde‚ le créateur les mit à un niveau culturel très bas. Mais après leur punition‚ qui dura des centaines d’années‚ ils recommencèrent à se développer. Pense à la culture des Egyptiens. »

L’Atlantide des grecs
Platon raconte dans ses Dialogues , le Timée et le Critias , l’histoire de l’Atlantide confiée à Solon en -570 par un prêtre égyptien
Platon y relate l’affrontement d’Athènes contre l’Atlantide , située au-delà des colonnes d’Héraclès , le détroit de Gibraltar

Lorsque les dieux se partagent la Terre , Poséidon , dieu des océans , reçoit l’île gigantesque d’Atlantide , bordée par le royaume Cimmérien au Nord et par le jardin des Hespérides ou l’île des Bienheureux au Sud
Poséidon s’y unit avec Clitô , une jeune mortelle autochtone , qui enfante de cinq lignées de jumeaux masculins
Poséidon partage alors l’île en dix royaumes et nomme l’ile Atlantide et la mer qui l’entoure l’Atlantique , du nom de l’aîné de ses fils , Atlas

Mais leurs descendants deviennent de plus en plus expansionnistes et envahissent l’Europe et l’Afrique
Cette expansion est stoppée par Athènes qui libère les peuples soumis et Zeus punit les Atlantes , incapables de rester fidèles à leur origine divine , en engloutissant l’Atlantide dans les flots , laissant place à « un limon infranchissable »

Extrait du Timée
« Les monuments écrits ( hiéroglyphes égyptiens ) disent que votre cité détruisit jadis une immense puissance qui marchait insolemment sur l’Europe et l’Asie tout entières, venant d’un autre monde situé dans l’océan Atlantique. On pouvait alors traverser cet Océan ; car il s’y trouvait une île devant ce détroit que vous appelez, dites-vous, les colonnes d’Héraclès. Cette île était plus grande que la Libye et l’Asie réunies. De cette île on pouvait alors passer dans les autres îles et de celles-ci gagner tout le continent qui s’étend en face d’elles et borde cette véritable mer. Car tout ce qui est en deçà du détroit dont nous parlons ressemble à un port dont l’entrée est étroite, tandis que ce qui est au-delà forme une véritable mer et que la terre qui l’entoure a vraiment tous les titres pour être appelée continent. Or dans cette île Atlantide, des rois avaient formé une grande et admirable puissance, qui étendait sa domination sur l’île entière et sur beaucoup d’autres îles et quelques parties du continent. En outre, en deçà du détroit, de notre côté, ils étaient maîtres de la Libye jusqu’à l’Égypte, et de l’Europe jusqu’à la Tyrrhénie ( Italie ) . Or, un jour, cette puissance, réunissant toutes ses forces, entreprit d’asservir d’un seul coup votre pays, le nôtre et tous les peuples en deçà du détroit. Ce fut alors, Solon, que la puissance de votre cité fit éclater aux yeux du monde sa valeur et sa force. Comme elle l’emportait sur toutes les autres par le courage et tous les arts de la guerre, ce fut elle qui prit le commandement des Hellènes ; mais, réduite à ses seules forces par la défection des autres et mise ainsi dans la situation la plus critique, elle vainquit les envahisseurs, éleva un trophée, préserva de l’esclavage les peuples qui n’avaient pas encore été asservis, et rendit généreusement à la liberté tous ceux qui, comme nous, habitent à l’intérieur des colonnes d’Héraclès. Mais dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre et des inondations extraordinaires, et, dans l’espace d’un seul jour et d’une seule nuit néfastes, tout ce que vous aviez de combattants fut englouti d’un seul coup dans la terre, et l’île Atlantide, s’étant abîmée dans la mer, disparut de même. Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, cette mer-là est impraticable et inexplorable, la navigation étant gênée par les bas-fonds vaseux que l’île a formés en s’affaissant.

Voilà, Socrate, brièvement résumé, ce que m’a dit Critias, qui le tenait de Solon. »

Platon , Timée , traduction d’Émile Chambry , Wikisource

Résumé du Critias
L’Atlantide est située au-delà des Colonnes d’Hercule , c’est-à-dire dans l’océan Atlantique
De cette île , on peut accéder au continent situé plus loin , l’Amérique
Le roi de l’Atlantide est Atlas , fils du dieu de la Mer Poséidon et d’une jeune mortelle Clitô
L’île est divisée en dix royaumes gouvernés par Atlas et ses neuf frères puis par leurs descendants
Chaque royaume a sa propre capitale , copiée sur celle du royaume d’Atlas , dessinée par Poséidon :
Une cité circulaire bâtie autour d’un mont et entourée de canaux navigables
L’île est riche en ressources naturelles et produit l’orichalque
Le dieu des Atlantes était Poséidon , le père des dynasties royales
On lui sacrifiait tous les ans un taureau que l’on devait capturer

Ils fondent des colonies des deux côtés de leur île , conquérant une partie de l’Afrique jusqu’à l’Égypte, et de l’Europe jusqu’à l’Italie
Athènes est le seul État qui va parvenir à freiner leur expansion

La fin du Critias est perdue
Le récit s’arrête quand Zeus décide de punir les Atlantes

Histoire de l’Atlantide
Vers -204 060 , les hopis nous confirment l’existence des continents de Mu et de L’Atlantide

Vers -140 000 les atlantes ont quitté la Terre pour s’installer dans la galaxie Atlantide :
20 000 ans de voyage aller
93 000 ans sur la planète qu’ils ont baptisé Atlantide
20 000 ans de voyage retour

Vers -100 956 , au début du 4ème monde hopi , le basculement de la Terre a provoqué des tsunamis géants et des inondations totales de continents entier
Les continents de Mu et d’Atlantide étaient recouverts d’eau et on ne pouvait plus voir émergés que les sommets d’Amérique et d’Asie
Mais une fois les eaux stabilisées , Atlantide réapparut et fut de nouveau habité
Mu n’eut pas la même chance car l’érosion due aux inondations fit disparaitre le continent
La plupart des atlantes restés sur Terre a péri , mais il y a des survivants
Atlantide est dévastée et les infrastructures sont détruites

Vers -6 680 , retour des atlantes de l’espace après un voyage de 20 000 ans et 2 guerres dans l’espace contre les édenistes

Vers -4 000 les atlantes colonisent l’Egypte qu’ils occupent depuis plus de 2 000 ans

Vers -3 500 arrivée des kelts , population atlante , qui s’installe en Europe de l’ouest , occupée par les atlantes , ce qui va déclencher la guerre civile inter-atlantes contre Atlantide

Vers -3000 , l’Atlantide, a été engloutie par l’action des AMM ( Amplificateurs de Marée de Magma ) construits par les kelts associés aux vanes et aux ases , et même aux égyptiens qui n’ont plus voulu payer l’impôt aux atlantes ( Voir DESTINATION TERRE 2 , Les dieux atlantes
Cela a provoqué un immense tsunami , associé à des tremblements de terre , pendant un jour et une nuit
Les conséquences en ont été ressenties jusqu’en Egypte

La fin de l’Atlantide
On voit bien que , concernant l’Atlantide , les hopis , les grecs , les chinois et toutes les autres légendes disent la même chose :
Selon les récits de Solon recueillis vers -570 auprès des égyptiens , les atlantes veulent conquérir l’est de l’Europe , tenu par les édenistes , et ils seront mis en échec par Athènes

Alors voyons de quoi on parle :
Tout cela se passe de -3 500 à -3 000
Bien sûr , quand les grecs parlent d’Athènes , ils veulent dire :
La Grèce
Et de -3 500 à -3 000 , pas plus qu’Athènes ou la Grèce , n’existent encore
Les écrivains grecs parlent de la région qui deviendra la Grèce plus de 2 000 ans plus tard , à l’époque de la guerre de Troie , vers -1 184

Juste en rappel :
Aux alentours de -3 500 à -3 000 , les édenistes sont encore en Crète , avec leur capitale de Minos , et occupent les territoires de l‘actuelle Grèce , Bulgarie et Roumanie , ainsi que le nord de l’Anatolie et les rivages est et sud de la Mer Noire
Tout cela a été largement documenté dans les tomes précédents

En réalité , en pleine guerre civile avec les kelts à l’ouest de l’Europe , les atlantes n’ont pas réussi à faire alliance avec les édenistes qui tiennent l’est de l’Europe , ce qui leur aurait permis de prendre les kelts en tenaille
Ce fut un bon calcul pour les édenistes qui ainsi ont éliminés les atlantes en aidant indirectement les kelts , car les atlantes d’Atlantide étaient les seuls qui avaient les moyens de pouvoir rassembler tous les peuples atlantes

 

Publié dans Critias, L’Atlantide, Non classé, Timée | Laisser un commentaire