DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés ; 1ère partie , Les peuples du Gobi ; Chapitre 6 : Les finnois

finlande25

Le grand nord : la Finlande …

 

DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés

1ère partie , Les peuples du Gobi

Chapitre 6 : Les finnois

img058

Les uraliens finnois

Les uraliens finnois , venus de la vallée du Gobi à partir de – 2300 avant J.C. , se sont  installés dans les plaines de l’ouest de l’Ural , l’est étant occupé par les uraliens ugriens

Compte tenu de leur démographie, ils se sont très vite trouvés à l’étroit à l’ouest de l’Ural et sont partis coloniser les territoires des actuels pays baltes ainsi que la quasi-totalité de la péninsule finlandaise

Là , leur expansion s’est arrêtée, bloquée par la communauté des vanes et des ases

 

Les colonisations forcées par les guerres de Yi au Gobi , se sont probablement échelonnées de -2300 jusqu’en -1800 avant J.C.

Mais il est probable , qu’à l’instar des populations atlantes , qu’ils se sont installés là , à partir de cités qui étaient déjà leurs colonies depuis environ – 4000

pt41626

Les finnois

Comme toujours , les colonisateurs ne sont pas arrivés dans un territoire vierge

Ils ont colonisés un pays en apportant , de gré ou de force , leur manière de vivre , mais aussi leur technologie

Cette technologie concerne leurs déplacements et la logistique qui va avec , mais aussi leur armement et l’outillage qui leur permet de s’imposer aux populations locales …

L’archéologie confirme ces dates avec l’apparition soudaine à cette époque de la métallurgie , de l’agriculture et du commerce international , entre autres …

Le temps va ensuite faire son œuvre en mêlant colons et colonisés …

C’est à partir de cette époque que l’on constate la diffusion de l’ambre dans tous les pays édenistes d’abord , puis plus tard parmi les populations indo-européennes

finlande0114-01a

Intégration des finnois

Malgré cette occupation du territoire , les finnois sont très peu nombreux au 3ème et 2ème millénaire , au maximum de l’ordre d’une à plusieurs dizaines de milliers d’individus

L’histoire de la Finlande , dès l’âge du fer va devenir tumultueuse et les invasions vont être de plus en plus nombreuses et de plus en plus importantes , pour aboutir aujourd’hui à une population de 5, 4 millions d’habitants

Mais il y a 4 à 5000 ans , c’étaient eux les possesseurs de la technologie , d’une langue structurée et de structures sociales

Les nouveaux arrivants ont ainsi bénéficié d’une manière quasi obligatoire d’une culture organisée à laquelle ils ne pouvaient opposer que de l’anarchie

Ces apports de populations vont complètement noyer la population finnoise d’origine du Gobi avec des populations atlantes et européennes

Mais cela va aussi permettre de conserver la langue et la mythologie d’origine

Ouralien-Yukaghir

Langue finnoise

La langue finnoise qui est parlée par la quasi-totalité de la population de la Finlande actuelle appartient au groupe des langues dites finno-ougriennes

Les langues finno-ougriennes et samoyèdes constituent les langues ouraliennes

Ces langues ne sont pas des langues indo-européennes

Les principales langues constituantes de cette famille d’environ 15 langues , sont le hongrois, le finnois , l’estonien , le lapon et le same

La pérennité de la langue finno-ougrienne en Finlande est donc la résultante d’une population minoritaire mais dont la technologie a imposé leur domination culturelle sur les nouveaux arrivants , principalement des européens chassés par les guerres et les famines et trop heureux d’y trouver un asile

La Finlande qui vient de rejoindre l’Union Européenne , est donc en fait composée principalement de peuples européens qui ont adoptés une culture édeniste venant des vallées du Gobi

saami_10

les Sames

Les Sames , ou samis , aussi appelés lapons , occupent le nord de la Scandinavie et de la Finlande, ainsi que la péninsule de Kola en Russie

Tout comme pour les yukaguirs et les nenetses , ce sont les populations locales , qui ont été repoussés vers le nord par l’arrivée des finnois du Gobi

Les rapports entre les deux peuples ont été suffisamment cordiaux pour permettre un amalgame commun pour la culture , la langue et la mythologie

On retrouve donc aussi dans les croyances samies , le culte des ours , les sacrifices et le chamanisme

Le noaide , le chamane , était le médecin du sijdda , le village

Le chaman est l’intermédiaire entre le monde des hommes et le monde surnaturel dans lequel il se déplace lors d’une transe

cosmo

Légende de la création du monde du  Kalévala

Le Kalevala relate la naissance du monde

Ce sont les œufs d’une cane , déposés sur le genou d’Ilmatar , qui une fois brisés font apparaître le ciel , la terre , le soleil et la lune

Puis Ilmatar et la déesse de l’air et de l’eau vont donner naissance à Väinämöinen , le barde magicien , joueur de kantele , l’instrument à cordes finlandais :

Dans l’espace infini , flottait une vierge , Luonnotar

Très longtemps , elle voyagea dans le ciel

Un jour , elle en descendit et se posa sur la mer

Un violent orage souleva des vagues énormes et le vent et la vague l’ont fécondée

Elle portait déjà son fils depuis sept cents ans , mais Luonnotar , mère des eaux , ne parvenait pas mettre son enfant au monde

 » Malheureuse , dit-elle , quel est mon destin !

Je serai à jamais bercée par les vents et ballottée au gré des vagues

0 puissant Ukko , dieu suprême , soutien de tout le firmament , viens vite , j’ai besoin de toi , accours auprès de qui t’implore , délivre-moi de mes douleurs  »

Un peu après , un canard cherchait un endroit pour faire son nid

Il ne trouvait aucun endroit où le faire

Il se dit :  » Ferai-je mon nid sur le vent , ma maison au milieu des vagues ? Le vent renversera mon nid , et la vague emportera ma chambre  »

Alors la mère des eaux sortit son genou et son épaule de la mer

Ainsi le canard avait enfin un endroit où bâtir sa demeure

Le bel oiseau ralentit son vol et y atterrit

Il y construisit son nid et y déposa ses œufs : six étaient en or et le septième était en fer

Il se mit à couver , mais au troisième jour , la mère des eaux sentit la chaleur sur son genou Elle étendit brusquement sa jambe et les œufs tombèrent dans les vagues et se brisèrent en mille morceaux

Aucun morceau ne coula , mais ils se transformèrent : le dessous de la coquille se transforma en terre , le sommet devint le ciel , le jaune devint le soleil , le blanc forma la lune , la plupart des morceaux de la coquille devinrent des étoiles , et certains devinrent des nuages

Mais depuis cette éclosion , le temps passait toujours , et Luonnotar nageait encore au milieu des flots couverts de brouillard

Alors à la neuvième année , au dixième printemps , elle se mit à modeler le monde

Partout où sa main se posa , elle créa des pics et des montagnes

Partout où elle posa son pied , elle fit des trous à poissons

Partout où son corps se courba , elle creusa d’énormes abysses

Elle effleura la terre de son flanc et forma les rivages

Avec son pied , elle frappa la terre , créant des chutes pour piéger les saumons

Avec son front elle toucha la terre pour aménager des baies

Alors elle s’éloigna vers le large , et façonna des récifs,  cacha des écueils sous les eaux pour que les navires fassent naufrage

Les îles sont alors créées et les continents apparaissent

Mais l’enfant qu’elle portait dans son ventre n’est pas encore né

Il est dans ses entrailles depuis presque trente étés et autant d’hivers

 » Comment vivre , se disait-il , dans cette cachette si sombre où la lune ne luit jamais , où jamais le soleil ne brille ?

Lune , soleil , délivrez-moi , grande ourse , viens me guider loin de cette étroite demeure !  »

La lune ne vint pas l’aider , le soleil le délivra point , mais la grande ourse le guida

Il ouvrit la porte de sa prison en la frappant avec ses poings

Il cassa la serrure d’os d’un coup de son pied gauche

Il franchit alors le seuil et tomba dans l’eau , la tête la première

Il nagea huit ans et enfin aborda une côte inconnue : une terre sans verdure

Il se leva , remercia le soleil , la lune et la grande ourse et put enfin contempler les étoiles

Ainsi naquit le barde Väinämôinen , celui qui deviendrait le poète immortel , enfant d’une mère divine et père de tous les hommes

Il faut se souvenir que comme dans la bible édeniste , les termes de temps ne correspondent pas à ceux d’aujourd’hui : un jour de 26 000 ans , cela donne des années de 9 490 000 ans …

 

Kalevala-2001-juliste

Légende du Kalévala

Mythe fondateur de Finlande , en 50 chants

Chants 1 à 2 : Légende de la création du monde , résumée dans le paragraphe précédent

Chants 3 à 5 : En échange de sa vie , après une joute orale perdue , Joukahainen promet à Väinämöinen de lui donner sa sœur Aino pour femme

Aino refuse les avances de Väinämöinen et se noie

Chants 6 à 10 : Väinämöinen se rend au Pohjola, avec l’intention de demander en mariage l’une des filles de Louhi , souveraine des terres du Nord

Joukahainen pour se venger de la mort d’Aino , tue le cheval de Väinämöinen qui tombe à la mer

Mais un aigle le rattrape et le porte jusqu’au Pohjola

Pour pouvoir rentrer chez lui , n’ayant plus de véhicule , Väinämöinen promet à Louhi qu’Ilmarinen le Forgeron , lui forgera le Sampo

En contrepartie elle lui promet la main d’une de ses filles

A son retour , Väinämöinen demande à Ilmarinen qu’il forge le Sampo

Väinämöinen apporte le sampo au Pohjola

Mais Louhi ne donne pas la jeune fille promise

Väinämöinen tue alors Lemminkäinen au bord du fleuve pour se venger et jette son corps coupé en morceaux dans les eaux

Chants 11 à 15 : Lemminkäinen a enlèvé Kyllikki , sa fiancée , de son île Saari

Mais peu après , lassé d’elle , il la quitte et va au Pohjola , où il demande la main d’une des filles de Louhi en échange de trois tâches

Après avoir tué l’élan de Hiisi , et avoir capturé l’étalon de celui-ci , il doit abattre le cygne du fleuve du royaume des morts , le Tuonela

Au bord du fleuve , il rencontre Väinämöinen qui le tue pour se venger de Louhi , et jette son corps coupé en morceaux dans les eaux

La mère de Lemminkäinen quand elle apprend la mort de son fils , va repêcher les morceaux de son corps à l’aide d’un râteau , et le ramène à la vie

asgard

Chants 16 à 25 : Väinämöinen veut construire un navire , pour se rendre au Pohjola

Pour cela il doit obtenir les formules magiques nécessaires , qu’il part chercher au Tuonela le pays des morts

Il finit par les découvrir dans le ventre d’un géant mort : le magicien Antero Vipunen

Ilmarinen apprend par sa sœur Annikki les intentions de Väinämöinen

Il part donc au Pohjola pour obtenir la vierge de Pohjola  puisque c’est lui qui a forgé le Sampo

La vierge de Pohjola choisit alors d’épouser Ilmarinen qui a réalisé les trois tâches qui lui ont été demandées : il laboure un champ grouillant de serpents , il capture les ours de Tuoni , le loup de Manala et le plus gros brochet du fleuve de Tuonela

Chants 26 à 30 : Lemminkäinen est contrarié , car il n’a pas été invité au mariage

Il part alors au Pohjola et en chemin tue le seigneur du pays où il fait étape

Il doit alors fuir et se cacher sur une île où il s’amuse en compagnie des femmes

les maris jaloux pour le chasser incendient sa maison

Il doit alors repartir pour le Pohjola afin de se venger

Mais il n’y parvient pas

Chants 31 à 36 : Untamo tue son frère Kalervo lors d’une dispute et massacre toute sa famille Il épargne sa femme enceinte de Kullervo

Untamo vend Kullervo comme esclave à Ilmarinen

La femme d’Ilmarinen le fait travailler comme berger et le maltraite

Elle lui envoie un pain contenant une pierre sur laquelle Kullervo brise son couteau

Pour se venger , Kullervo noie le troupeau de vaches dans un marais

Il ramène à sa place un troupeau de bêtes sauvages qui tuent la femme d’Ilmarinen

Kullervo doit alors s’enfuir de la maison d’Ilmarinen

Il retrouve ses parents qu’il croyait morts , mais il ne les reconnait pas

Il séduit ainsi , sans le savoir , sa sœur

Lorsque celle-ci l’apprend , elle se jette dans la rivière

Kullevo part pour la maison d’Untamo pour se venger

Il y tue tout le monde et rentre chez lui

Mais toute sa famille étant morte , il se donne la mort

Chants 37 à 38 : Ilmarinen pleure la mort de sa femme , et se forge une nouvelle épouse en or Mais celle-ci reste froide et Ilmarinen la rejette

Il jette alors son dévolu sur la plus jeune fille de Louhi

Comme elle ne veut pas de lui , il l’enlève

Comme sa nouvelle épouse le trompe , Ilmarinen la change en mouette

A son retour chez lui , il raconte à Väinämöinen la prospérité que le Sampo apporte au Pohjola

4532589279

Chants 39 à 43 : Väinämöinen , Ilmarinen et Lemminkäinen partent alors vers le Pohjola pour voler le Sampo

Au cours du voyage , Väinämöinen tue un énorme brochet et fait de sa mâchoire un kantele , qui deviendra l’instrument de musique traditionnel de la Finlande

Le son de cet instrument endort les habitants de Pohjola

Väinämöinen et ses compagnons peuvent repartir en emportant le Sampo

Une fois réveillée , Louhi se transforme en un aigle géant et se lance avec son armée à la poursuite des voleurs

Le kantele est perdu dans les flots et le Sampo est brisé en 2 morceaux pendant le combat

Le premier morceau tombe au fond de la mer , mais l’autre est rejetée sur le rivage , apportant ainsi la prospérité à la Finlande

Chants 44 à 49 : Louhi envoie des maladies et des fléaux ravager le Kalevala

Elle cache les étoiles et dérobe le feu

Mais Väinämöinen et Ilmarinen parviennent à le récupérer et à annuler les sorts de Louhi

Chant 50 : La vierge Marjatta est fécondé par une airelle

Väinämöinen condamne cet enfant sans père à mort

On parvient à cacher l’enfant et à lui permettre de s’échapper

L’enfant est couronné roi de Carélie

Väinämöinen part en exil avec son bateau

kalevala

Le Kalevala de 1835

Le Kalevala est un poème épique de tradition orale ancestrale , daté d’il y a plus de 3000 ans

Il a été compilé par Elias Lönnrot , en 1835 , en 22 795 vers

À côté des récits des aventures des héros, le Kalevala contient des passages des lignes de conduite pour les maris et les femmes , des instructions pour le brassage de la bière et le travail du fer

Le mètre utilisé dans les vers du Kalevala se retrouve très couramment en finnois et il est désigné sous le nom de vers kalévaléens

Cette métrique se retrouve chez les estoniens et les peuples de langue fennique

On considère que cette métrique a surement plus de 2 000 ans

Le mètre kalévaléen se différencie nettement de la métrique des langues indo-européennes

De nouvelles éditions , dans lesquelles on trouve des ajouts de chants plus modernes et plus correctement chrétiens , vont apparaitre à partir de 1845 …

On y trouve la vierge Marjatta , nouvellement identifiée comme vierge Marie , fécondée par une plante : une airelle …

Ces chants racontent ainsi les aventures de Kullervo et du roi de Carélie

Tous ces chants ne faisaient pas partie de la version du Kalevala de 1835 …

Kreeta Haapasalo Playing the Kantele in a Peasant Cottage

Les mythes du Kalévala

Le Kalevala raconte comment le monde est né des œufs d’une cane , déposés sur le genou d’Ilmatar qui les a brisés

Ils éclosent et font naître le ciel , la terre , le soleil et la lune

De la liaison d’Ilmatar et de la déesse de l’air et de l’eau , nait Väinämöinen

C’est un magicien et un barde , joueur de kantele , l’instrument à cordes finlandais

On y retrouve le voyage des édenistes pour venir de l’espace jusqu’à la terre

Comme dans l’épopée légendaire de la Chine , la terre y est issue d’un œuf

Les gens du Kalevala semblent bien coller aux édenistes , comme ceux du Pohjola aux atlantes …

 

Le Kalevala signifie pays de Kaleva , dont il raconte l’histoire tumultueuse des guerres du Kalevala et du Pohjola

Le Kalevala donne aussi des lignes de conduites de vie , notamment pour la mariée et le marié

Il explique aussi des technologies comme le brassage de la bière et la métallurgie du fer

Tout cela se retrouve dans les textes atlantes , du brassage de la bière des sumériens jusqu’aux histoires des ases et des védas …

 

La mythologie finnoise repose sur l’épopée du Kalévala

Cela confirme clairement l’origine des finnois comme venus de la vallée du Gobi

Avec comme voisins les vanes et les ases , leur mythologie s’est enrichie des mythes atlantes nordiques

Ensuite , les invasions des atlantes indo-européens leur ont apporté en complément les mythes védiques

Enfin , le christianisme a amalgamé toute l’histoire , comme il l’a fait partout et toujours …

Le Kalevala nous montre des charmes , des sortilèges , des incantations , des illusions , des métamorphoses

Le trait caractéristique de ces peuples du nord , c’est la magie

La magie est la science qui rend supérieur celui qui la possède

Un cheval qui tombe dans les flots , c’est un cheval qui vole …

Un navire qui nécessite des plans à aller rechercher en enfer , c’est-à-dire dans l’espace , c’est un navire spatial …

Cela nous confirme la technologie de ces finnois

?????????????????????????????????????????

Les finlandais

Les premiers finlandais ont été les sames

Sont ensuite venus les finnois , des edenistes

La population n’étant pas suffisante pour combler le territoire , des populations atlantes sont venues s’installer avec eux

La technologie des finnois étant bien supérieure , c’est donc la mythologie et la langue finnoise qui se sont imposées

Malgré les apports successifs de populations très importants , cette mythologie et cette langue finnoise , ont été le ciment qui leur permettait de résister et d’être de vrais finnois

Il ne restait plus qu’aux nouveaux émigrants d’adopter à leur tour la même attitude envers de nouveaux émigrants

On ne renie pas ses origines , surtout sous le prétexte que les légendes ne sont pas des récits fiables : même si la proportion de gènes finnois de la vallée du Gobi est aujourd’hui très minime , c’est quand même l’origine de l’histoire du pays finlandais

Et comme il n’y a pas de fumée sans feu , il n’y a pas de légendes sans fondements historiques réels

Advertisements

A propos DOUGLAS MOONSTONE

money is the human predator
Cet article a été publié dans aino, anniki, antero vipunen, carélie, elias lönnrot, finlande, finnois, hiisi, ilmarinen, joukahainen, kalervo, kaleva, kalevala, kantele, kullervo, kyllikki, lapons, lemminkäinen, louhi, loup de manala, luonnotar, marjatta, noaide, ours de tuoni, pohjola, saari, sames, samis, sampo, sijda, tuonela, tuoni, ukko, untamo, väinämöinen, vers kalévaléens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés ; 1ère partie , Les peuples du Gobi ; Chapitre 6 : Les finnois

  1. Lloyd Ross dit :

     » Comment vivre , se disait-il , dans cette cachette si sombre où la lune ne luit jamais , où jamais le soleil ne brille ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s