DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés 3ème partie , Les terriens Chapitre 2 : Les régions arctiques

DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés

3ème partie , Les terriens

Chapitre 2 : Les régions arctiques

 

La région arctique

Arctique signifie en grec ancien : ours

En effet les constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse sont situées près du pôle nord céleste

 

L’Arctique entoure le pôle Nord et comprend neuf pays :

Le Canada , les États-Unis , le Danemark et le Groenland , la Russie , la Norvège , la Suède , la Finlande et l’Islande

La limite de la région arctique est le cercle Arctique ( latitude 66° 33’N ) où lors des solstices , il fait jour ou nuit pendant vingt-quatre heures

Mais elle est aussi définie par la courbe isotherme des 10°C au mois de juillet , qui marque la limite au-delà de laquelle les arbres ne poussent plus

Politiquement elle inclut aussi la Laponie

 

L’Arctique est constituée d’un océan gelé , la banquise qui est entouré de terres froides , la toundra et le permafrost

On y trouve des hommes qui ont su s’adapter au climat et de nombreuses animaux comme l’ours polaire , le renard polaire , le renne ou caribou , le bœuf musqué , le lièvre arctique , le lemming , le morse , le hibou grand-duc arctique , le harfang des neiges , etc …

 

L’Arctique détient un rôle majeur dans l’équilibre physique et biologique de la planète par sa sensibilité aux changements climatiques qui peuvent modifier les courants marins et la température

 arctic_circle3

Peuples des régions arctiques

La région arctique compte environ 4 millions d’habitants

Les peuples de la région arctique se sont adaptés au froid , à une végétation rare ou absente , à la nuit polaire , et malgré ces conditions extrêmes ont perduré pendant toute la période glaciaire jusqu’à aujourd’hui

 

La culture traditionnelle et le mode de vie ancestral des habitants de l’Arctique ont évolué au cours du 20ème siècle

Les igloos et huttes ont été remplacés par des maisons préfabriquées et les chiens de traineau par des motoneiges

 

On trouve principalement 3 grands groupes de populations en Arctique :

Les inuit ou eskimos qui vivent au nord-est de la Sibérie , en Alaska , au Canada

Et au Groenland

Les sâmes ou saamis ou lapons qui vivent au nord de la Scandinavie et au nord-ouest de la Russie

Les “Petits Peuples du Nord” de la Russie qui regroupent 43 ethnies qui vivent en Sibérie

 

 

Peuples de l’Arctique ( position géographique approximative )

Fond de carte région arctique , cercle arctique et courbe isotherme 10°C

L’actualité de l’Arctique : https://arctique.wordpress.com/arctique/

 

Les principaux peuples de l’Arctique sont de l’ouest à l’est :

Sâmes – Nénetses – Mansis – Selkoupes – Énetses – Khantys – Kètes – Nganassanes – Dolganes – Évenks – Évènes – Youkaghirs – Tchouvantses – Tchouktches – Kéreks – Alioutors – Koriaks – Aléoutes – Inuits

 

Ils sont principalement situés dans le cercle arctique augmenté de la courbe isotherme des 10°C

 

Histoire des régions arctiques

Les mythes inuits mentionnant un peuple ayant vécu dans leurs terres avant eux

ils sont appelés Tunit ou Sivullirmiut , qui signifie : les premiers habitants

C’étaient des géants plus grands et plus forts que les inuits

 

Même si la mythologie les a agrandis , il ne faut pas oublier la petite taille des inuits , pour lesquels une taille normale signifie tout de suite : géant

Une légende peut ainsi se construire pour être interprétée différemment plus tard

L’origine des peuples arctiques remonte à plus de 30 000 ans

Ils viennent probablement d’Asie orientale

On a retrouvé des vestiges de ces époques au sud de la Sibérie , aux frontières de la Chine , en Mongolie , autour du lac Baïkal et des hautes vallées de l’Ob , de l’Angara et du Ienisseï

 

La création de ponts terrestres des glaciations Würm successives , de – 110 000

à – 10 000 environ , avec un maximum glaciaire vers – 19 000 environ , a permis de nombreux transferts de populations déjà nomades par nature , vers de nouvelles terres dans l’espoir , comme toujours , d’une vie meilleure

Archéologiquement parlant , il va de soi , que les perturbations engendrées par les glaciations ne se prêtent pas à la conservation de vestiges

D’autre part , la faiblesse de la densité de population sur un territoire aussi immense limite la possibilité d’existence d’ensembles humains importants

 

Malgré tout on a retrouvé des vestiges d’occupation humaine échelonnés dans le temps , durant la période glaciaire , de – 30 000 à – 8000

Les outils découverts ont été attribués à la culture paléoarctique sibérienne

On en retrouve les traces des côtes du Japon , Hokkaido , jusqu’à l’Amérique du Nord

De – 5 000 à – 3 000 , la végétation se densifie

Les peuples arctiques nomades chassent , cueillent et pêchent

Des rites chamaniques apparaissent en même temps que des dessins rupestres

La culture des peuples arctiques s’enrichit , au fil du temps , avec l’arrivée de nouvelles populations venus du sud

 

À partir du 17ème siècle , les populations civilisées du sud colonisent les territoires arctiques pour l’extraction des richesses minières :

Diamants , or , pétrole , gaz , pétrole et gaz de schiste , etc…

 

Mythologie des régions arctiques

Les peuples arctiques vivent en symbiose avec le vent , les eaux , les plantes et les animaux , en parfaite harmonie avec la nature et ses forces surnaturelles

Leur mythologie est basée sur l’animisme et encadrée par des chamanes

 

Ce n’est pas le cas pour les population des yukaguirs jusqu’aux sames , qui comme on l’a vu dans la première partie de ce livre , ont fusionné avec les populations de la vallée du Gobi , fuyant les guerres de Yi

La mythologie de ces populations , de la Sibérie à à la Norvège , s’est donc enrichie de ces apports

 

Pour les autres groupes ethniques , de l’est de la Sibérie au Groenland , la mythologie originelle est restée

 

Toutefois pour l’ensemble des peuples arctiques , la christianisation a remodelé leur mythologie

 

 

L’écrivain inuit Rachel Attituq Qitsualik a dit :

« Le cosmos inuit n’est régi par personne. Il n’y a pas de figures divines maternelles ou paternelles. Il n’y a pas de dieux du vent ou des créateurs du Soleil. Il n’y a pas de punitions éternelles dans l’au-delà, tout comme il n’y a pas de punition pour les enfants ou adultes ici, aujourd’hui »

 

Les Chamans

Le chaman possède une forte influence sur le village en tant que conseiller , médecin et sorcier

Il est l’intermédiaire entre les hommes et le surnaturel

C’est par la transe que le chaman entre en communication avec le monde spirituel peuplé d’esprits , des âmes des animaux et des maîtres des animaux , qu’il interroge , implore ou combat

Il peut demander que des animaux soient envoyés vers le chasseur pour sa nourriture

Il peut aussi demander le retour des âmes des humains capturées par des esprits

 

Les chamans naissent chamans

Au fur et à mesure qu’ils grandissent leurs aptitudes se révèlent

Leur initiation est longue , solitaire et ardue , car il doivent lutter contre les esprits pour développer leurs pouvoirs avant de pouvoir retourner chez eux

 

Les peuples arctiques croyaient en l’existence d’autres mondes sous la mer , à l’intérieur de la terre et dans le ciel

L’Étoile polaire est un trou permettant aux chamans en transe de passer à travers la voûte céleste

Ils peuvent ainsi visiter en rêve les endroits que le commun des mortels ne verra qu’après la mort

 

Les esprits

Les peuples arctiques croyaient que les hommes , les animaux et les choses possèdent un esprit , qui avec le christianisme est devenu une âme

Ces esprits sont toujours là , même après la mort

Une expression inuit dit :

« Le grand danger de notre existence réside dans le fait que notre régime alimentaire est entièrement constitué d’âmes. »

Aussi tuer un animal , c’est comme tuer un homme

Une fois que l’esprit du mort est libéré , il est libre de se venger

Cet esprit doit alors être apaisé par l’observance de coutumes et des rituels

 

La vie rude de l’Arctique leur fait craindre ces forces invisibles

Une succession d’événements pouvait atteindre toute la communauté

Aussi fallait-il implorer les esprits courroucés ou vengeurs pour y survivre

 

Le chaman devait les conseiller et leur rappeler les rituels et l’obéissance aux tabous , afin d’apaiser les esprits que lui seul pouvait voir et contacter

 

Le christianisme chez les peuples arctiques

Lors de la christianisation des peuples arctiques , le mot inuit « Anirniq » a pris le sens chrétien du mot « âme »

 

C’est ainsi devenu la racine d’autres mots chrétiens :

« Anirnisiaq » qui signifie « ange »

« Anirnialuk » , le grand esprit , qui signifie « Dieu »

« Tuurngaq » est devenu « démon »

 

La fonction du chaman a été totalement éradiquée dans les populations christianisées

Advertisements

A propos DOUGLAS MOONSTONE

money is the human predator
Cet article a été publié dans arctique, inuits, Non classé, petits peuples du nord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s