DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés ; 3ème partie , Les terriens ; Chapitre 6 : La nature

DESTINATION TERRE 6 , Exodes et rescapés

3ème partie , Les terriens

Chapitre 6 : La nature  

 

Terre et nature

Tout au long de ces 6 premiers tomes de DESTINATION TERRE nous avons regardé vivre les hommes et les dieux pendant ces 20 000 dernières années , sur la terre

 

Il est intéressant d’en dresser le bilan

Les dieux , desquels nous sommes issus , nous ont laissé une terre dévastée , aujourd’hui presque morte et qui demain sera invivable

Les hommes qui nous sont venus d’avant les glaciations de Würm , ont non seulement vécu jusqu’à aujourd’hui , mais si on les laissait tranquille , pourraient encore vivre des millénaires sur une terre qu’ils ont préservé

garbage-patch

Malheureusement les hommes d’aujourd’hui veulent toujours plus de $ et pour cela ils sont prêts à n’importe quoi , y compris la destruction de la planète

Et quand elle ne sera plus vivable , ils construiront un vaisseau spatial pour aller vivre ailleurs

 

Oui , mais voilà :

Seulement les plus riches pourront se sauver

Oui , vous avez bien lu :

Les plus riches , ceux là mêmes à qui l’on doit la destruction de la planète !

Et seulement avec le petit personnel nécéssaire , pas plus …

 

Et oui :

Ils vont aller sur une autre planète , encore vierge de nature , et ils vont la détruire à son tour , car il ne faut surtout pas croire qu’ils ont compris

Argent et pouvoir , c’est tout ce qu’ils comprennent

 

Et tant que le dieu $ règnera , l’homme sera une maladie contagieuse pour la nature

 

Pendant ce temps-là , sur terre , les conditions seront tellement dégradées que la majorité des hommes , des animaux et de la flore vont disparaitre

Mais quelques-uns , très peu , probablement 1 pour 1 000 000 , soit 10 000 personnes environ , survivront

Pendant ce temps-là , la nature reprendra ses droits

Et 10 000 ans après , ce sera de nouveau le paradis sur terre pour ces 100 000 habitants survivants et respectueux de la nature et de leur terre

 

Jusqu’à ce que de nouveaux des dieux venus de l’espace viennent les rejoindre pour infecter à nouveau la nature , qui n’a vraiment pas besoin de ça

Advertisements

A propos DOUGLAS MOONSTONE

money is the human predator
Cet article a été publié dans déchets, ile de plastique, nature, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s