DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 15 : Le deuxième monde hopi

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes

Chapitre 15 : Le deuxième monde hopi

 

Arrivée dans le deuxième monde hopi

Comme on l’a vu dans la fin du premier monde hopi , les kachinas , les néandertaliens , se sont réfugiés dans leurs bases d’une autre planète proche , probablement une planète de Sirius B et une planète d’Alnitak , comme nous l’avons vu dans les tomes précédents , et ils ont sauvegardés des hopis , des sapiens , dans une station spatiale en orbite

 

D’ailleurs ils nous le disent bien dans leurs légendes de l’arrivée dans le quatrième monde ( aux alentours de -100 000 ) , lors des attaques ennemies durant les migrations des hopis :

« Le moment où nous devrons rejoindre nos planètes et nos étoiles lointaines n’est pas encore venu »

 

En effet , aux alentours de -300 000 , à la fin du premier monde , ils ont déjà bénéficié de 200 000 ans d’évolution depuis leur accession aux environs de -500 000 à un statut d’évolution quasi égal au notre d’aujourd’hui

 

« Beaucoup moururent et seulement une petite poignée survécu. Ensuite cette poignée de personnes pacifiques entra dans le second monde. »

C’est évident qu’ils n’ont pu sauver dans leur capsule spatiale que peu de hopis , mais qu’ils ont été soigneusement sélectionnés

En effet la migration vers le sauvetage en suivant un nuage et une étoile ressemble à un jeu de piste plutôt ardu

C’est bien une sélection des plus forts et des plus intelligents

 

Aussi dès que le refroidissement de la Terre l’a rendue habitable , ils y sont revenus et y ont fait revenir les sapiens sauvegardés

Leur absence sur la planète a duré le temps des cataclysmes de feux , volcaniques et météoriques , mais surtout celui du refroidissement , soit environ 30 000 ans

 

Le deuxième monde hopi

Le deuxième monde est nommé Tokpa

Il va de -307 164 à -204 060

 

Rappel :

« Entre guillemets = Extraits des légendes hopis »

 

« Enfin ce qui avait été le premier monde devint assez froid. Sótuknang le purifia et commença à concevoir le deuxième monde. Il en changea la forme complètement, plaçant les continents là où avaient été les eaux, et les eaux là où avaient été les terres. Ainsi lorsqu’ils émergeraient, les hommes n’auraient rien qui puisse leur rappeler le monde corrompu antérieur.»

 

« Sótuknang s’adressa en premier lieu au Peuple des Fourmis : « Je vous remercie de votre aide. Je ne l’oublierai jamais. Le temps pour la destruction d’un autre monde viendra. Alors les hommes corrompus sachant leur dernier jour proche viendront s’asseoir sur la fourmilière en vous suppliant de les sauver. Parce que vous avez fait   selon mon désir, vous pouvez aller vivre sur ce Deuxième Monde où vous prendrez place en tant que fourmis.»

 

« Puis il parla aux hommes : « Maintenant faites votre émergence dans le Deuxième monde que j’ai créé. »

 

« C’était une grande terre. Les hommes s’y multiplièrent rapidement et se répandirent dans toutes les directions, même jusqu’à l’autre côté de la planète. Ce fut très bien ainsi car les hommes étaient si proches spirituellement qu’ils avaient la possibilité de se voir et de s’entendre grâce à l’usage du centre vibratoire du sommet de la tête. »

 

Les hopis du deuxième monde

Les continents du premier monde sont dans l’eau et l’eau révèle de nouveaux continents

La théorie de tectonique des plaques n’est pas remise en cause

Il s’agit juste de la mise en place des continents et des océans en 3 dimensions

Tout au long de l’histoire de la Terre des continents entiers n’ont cessé de sombrer ou d’émerger

 

Les hopis ont été débarqués sur une grande terre , un continent d’où au fur et à mesure de leur expansion , ils vont pouvoir émigrer dans toutes les directions « jusqu’à l’autre côté de la planète »

 

Les distances ne présentaient pas d’obstacles puisqu’ils étaient accompagnés des technologies des kachinas :

« Ils avaient la possibilité de se voir et de s’entendre grâce à l’usage du centre vibratoire du sommet de la tête »

Leur technologie de communication ne comprenait pas seulement l’émission et la réception des sons , mais aussi de l’image

Et cette technologie était mobile et portable …

 

« vous pouvez aller vivre sur ce Deuxième Monde où vous prendrez place en tant que fourmis »

Nous avons vu que les fourmis étaient en réalité des robots

Ils disposaient donc aussi de l’aide de ces robots tous terrains pour toutes les tâches nécessaires à la survie dans ces territoires tout neufs

 

Sapiens

Extrait des légendes hopis du premier monde :

« Malgré tout , ils n’avaient plus le privilège de la compagnie des animaux qui vivaient en troupeaux sauvages »

 

Extrait des légendes hopis du deuxième monde :

« Ce fut alors que les animaux se séparèrent des hommes. L’esprit protecteur des animaux imposa ses mains sur leurs pattes de derrière, au-dessous de la queue, et les rendit ainsi sauvages ; ils se ruèrent loin des hommes, effrayés »

 

Nous avons vu dans les chapitres précédents que Homo proto-sapiens va progressivement devenir Homo sapiens vers -350 000 , c’est-à-dire :

Au cours du premier monde hopi

Vers -300 000 , dans le deuxième monde hopi , ils auront terminé cette évolution

Les légendes hopis non seulement nous racontent cette évolution , mais la datent avec des dates relativement précises puisqu’ils situent le début de cette évolution au cours du premier monde et la déclarent terminée à l’avènement du deuxième monde

 

Cette évolution nous est contée par la communication existante entre les hopis , proto-sapiens , et les animaux , les mammifères

En effet il existe de nombreuses zones de notre cerveau qui sont inutilisées

Il est plus que probable que certaines de ces zones servaient à la communication avec les autres mammifères et que les proto-sapiens l’utilisaient

Lors de leur évolution ils ont eu besoin d’utiliser de nouvelles zones et ainsi ont donc été obligés d’abandonner des zones moins utiles

A partir de cette époque , Homo sapiens ne communiquera plus avec les autres mammifères

 

Datation des sapiens

En 1932 on a découvert à Florisbad , en Afrique du Sud , un crane daté d’il y a environ 260 000 ans

James Brink , responsable du site de Florisbad nous dit :

« On trouve aussi des pierres taillées de type Levallois datant de près de 500 000 ans à Kathu Pan , en Afrique du Sud , et au Kenya. Je pense qu’on peut associer ces outils aux premiers Homo sapiens , donc il est probable que les premiers représentants de notre espèce avaient une distribution panafricaine , et que celle-ci est intervenue il y a moins de 500 000 ans. »

 

Le Collège de France à Paris possède deux cartes de l’Afrique :

La première montre une Afrique quasiment vierge de découvertes de fossiles paléoanthropologiques

Mais on sait qu’une grande partie du continent n’a pas été explorée

Il est donc plus que probable que des fossiles d’Homo sapiens ancien doivent s’y trouver

La seconde montre cette région il y a 300 000 ans

A cette époque , l’Afrique est intégralement verte et le désert du Sahara n’existe pas encore

 

On voit bien qu’au fur et à mesure des nouvelles découvertes des paléologues que l’on se rapproche petit à petit de la réalité , celle des légendes :

Homo proto-sapiens vers -800 000

Homo sapiens vers -350 000

 

La fin du deuxième monde hopi

« Ils répétèrent leurs erreurs et ce monde fut détruit par le Grand Age de Glace. »

 

« Il ordonna aux jumeaux Pöqanghoya et Palöngawhoya de quitter les pôles nord et sud de l’axe terrestre où ils étaient en place pour contrôler la rotation de la planète. Aussitôt l’astre sans contrôle la terre s’inclina, se mit à tourner de manière désordonnée, et par deux fois se renversa. Les montagnes furent précipitées dans les océans et dans un grand débordement les eaux se répandirent sur les terres. Le globe tournoya dans le froid et l’espace sans vie ; il devint un bloc de glace

Ce fut la fin du deuxième monde, Tokpa. »

 

« Sotuknang ordonna aux jumeaux pöqanghoya et palöngawhoya de quitter les pôles nord et sud de l’axe terrestre où ils étaient en place pour Controller la rotation de la terre. Sans contrôle la terre s’inclina et tourna de manière désordonnée. Elle se renversa 2 fois. Les montagnes furent précipitées dans les océans et l’eau a envahi les terres. La terre tournoya dans le froid et l’espace et devint un bloc de glace »

 

Du deuxième au troisième monde hopi

« Nous allons immédiatement détruire ce monde après vous avoir placé dans un endroit sûr »

 

« A nouveau Sotuknang demanda au peuple des fourmis d’offrir refuge aux élus »

 

Les kachinas , des néandertaliens , sont suffisamment évolués pour connaitre la durée des mondes , 103 104 ans , et savaient que d’importants cataclysmes allaient ponctuer la fin du deuxième monde vers -204 060

Aussi , ils se sont de nouveau réfugiés dans leurs 2 planètes proches et ont de nouveau sauvegardé une sélection de hopis , les sapiens

Les « fourmis » avaient été prévenues depuis longtemps et avaient pu préparer ce nouveau départ vers la station spatiale en orbite

 

Cette fois ci le cataclysme de fin de monde va être un déséquilibre total de la planète Terre , probablement provoqué par un déplacement du pôle magnétique de façon erratique jusqu’à quasiment au pôle sud

On peut imaginer que ce « court-circuit » magnétique a été provoqué par le passage d’un corps astral très fortement magnétique dont l’orbite s’est trop rapprochée de la Terre

 

Cet énorme et soudain déplacement du pôle magnétique va provoquer l’arrêt de la rotation de la planète , alors que les océans , continuant leur course cinétique vont inonder la quasi-totalité des terres émergées

Sans rotation fixe autour du Soleil , la Terre est devenue une boule de glace

Le corps astral s’éloignant , les choses se sont naturellement remises en place et la Terre est redevenue ce qu’elle était

Mais cela a rendu la Terre inhabitable pendant plus de 20 000 ans

 

Il faut tout de même souligner les connaissances technologiques dévoilées dans les légendes : axe terrestre , refroidissement , etc …

 

Cataclysmes de fin de monde

La barrière rocheuse de Weal-Artois qui s’étendait entre Douvres et Calais a été ouverte il y a environ 425 000 ans , créant le détroit de Douvres

200 000 ans plus tard , vers -225 000 , une déglaciation plus forte que la précédente créa un lac glaciaire à l’emplacement actuel de la Mer du Nord qui s’est alors déversé dans la Manche , érodant la muraille calcaire

 

Ce deuxième cataclysme détruisit complètement la barrière rocheuse qui devint alors le détroit de Douvres d’aujourd’hui

L’Angleterre était devenue une île

 

La Terre il y a environ 230 000 ans

 OGLE-2005-BLG-390Lb_planet

Temperature 50K or -223C , OGLE-2005-BLG-390L b

http://www.nasa.gov/topics/universe/features/exoplanetHouseOfHorrors.html

Photo Wikipedia Public domain : Stas1995

 

Vue d’artiste de la NASA d’une exo planète glacée en orbite de l’étoile naine rouge OGLE-2005-BLG-390L b

Voilà à quoi ressemblait la Terre de -230 000 à -200 000 ans , dates approximatives

 

Publicités

A propos DOUGLAS MOONSTONE

money is the human predator
Cet article a été publié dans Homo neandertal, Homo sapiens, hopis, légendes hopis, Le deuxième monde hopi, Non classé, Sapiens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s