DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes ; Chapitre 24 : Punt

DESTINATION TERRE 7 , Mu et les autres mondes
Chapitre 24 : Punt

 

Punt
Punt n’est pas un mythe
Punt a bel et bien existé
Punt , a aussi été appelé Ta Nétjer , Lémurie , Kumari Kandam , Rutas , Daitya , Vazimba , etc …
Les nombreux noms qu’on lui a donné sont déjà en soi une preuve d’existence

Mais pourquoi tant de noms différents ?
Cela s’explique par la taille des continents
Il faut en effet distinguer le Punt du nord ou Daitya et le Punt du sud ou Vazimba , séparés par la dorsale médio-indienne
Si on prend l’ensemble de ce continent avec ses 2 iles principales , que l’on considère qu’il s’agit d’un peuple de marins , ce qui est d’ailleurs prouvé , on comprend alors que le nombre de populations africaines , indiennes et asiatiques qui ont eu des relations avec eux , est très important
Et autant de populations différentes , signifie autant de noms différents

Carte de Punt
Encore une fois , c’est la carte de 1842 de Darwin des récifs coralliens qui nous donne la situation géographique exacte de Punt à son apogée

img107

Fond de carte : Part of Darwin’s map of 1842
With the kind permission of Darwin Online
http://darwin-online.org.uk/graphics/Geology_Illustrations.html
Croquis Douglas Moonstone

Mais pourquoi une localisation aussi indéfinie dans les textes anciens , en dehors du secret des routes maritimes ?
En fait nous avons là , la carte de Punt aux environs de -10 000
A partir de cette date , la montée des eaux ne va pas cesser jusqu’à nos jours , et elle continue encore aujourd’hui
Et durant tout ce temps , Punt va fondre comme neige au soleil , pour passer de continents à archipels , puis en iles disséminées

Lémurie
En 1858 , le zoologiste Philip Lutley Sclater , pour expliquer la présence des lémuriens à Madagascar et en Malaisie , suppose l’existence d’un ancien continent dans l’océan indien , qu’il appelle Lémurie

Le naturaliste Ernst Haeckel défend aussi cette hypothèse en 1870
Le scientifique réunionnais Jules Hermann , sur la base de ses recherches à la Réunion , Madagascar et les Mascareignes défend l’existence de la Lémurie dans sa thèse en 1900 :
Les Révélations du Grand Océan

Rutas
Louis Jacolliot , juge français en Inde , a fait de nombreuses traductions de textes védiques , dont :
Les Peuples et les continents disparus , en 1874

Dans les tablettes sanscrites traduites , il trouve des textes qui parlent d’un continent appelé Rutas , englouti dans l’océan Indien , d’où viendraient les dravidiens

Daitya et Vazimba
Daitya et Vazimba faisaient partie du continent qui reliait Madagascar , l’Australie et l’Inde
Les auteurs antiques , grecs , chinois et arabes , parlent de ce continent reliant Madagascar à l’Inde
Mais c’était il y a 100 000 ans environ

Plus près de nous , Il y a 10 000 ans environ , à l’amorce de la montée des eaux , les dravidiens de Daitya ont commencé leur immigration vers le Skri Lanka et l’Inde

A la même époque , les vazimbas sont naturellement partis se réfugier sur Madagascar
La légende , c’est qu’ils ont été emmenés par leur chef et guide , Zanahary Yan-hary , le dieu soleil
Ce nom est d’origine sanskrit , ce qui les lie à l’Inde et à leurs compatriotes de Daitya , et les dravidiens et le dieu soleil les lie aux tokhariens
Voir DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Les dravidiens et les vazimbas ont la peau noire et les cheveux lisses
C’est donc bien la même ethnie qui peuple Madagascar , Vazimba et Daitya

Daitya
Daitya commence au nord avec Dvaraka , la cité d’or de Krishna , citée dans le Mahabharata , et qui a sombré dans la mer , au fond du golfe de Cambay
Voir DESTINATION TERRE 5 , Les indos-européens
Son apogée date d’il y a 6000 ans

Daitya continue vers le sud et nous offre en vestiges les iles Locadives , les iles des
Maldives et les iles de Chagos
Le peuple des redins , adorateurs du soleil , ont laissé aux Maldives des sites remontant à plus de 4000 ans
Dans sa Géographie , Ptolémée dénombre aux alentours de 120 après J.C. , 1378 îles aux Maldives

Vazimba
Les restes du sud du continent de Vazimba commencent aux iles de la Réunion , puis remontent au nord vers Agalega et les Seychelles
De là le continent redescendait vers le sud avec les Comores et Madagascar

Dans l’archipel des Comores , on a retrouvé des sites archéologiques des alentours de -2 000 avant J.C. , mais les fouilles demandent à être complétées
Dans le sud de Madagascar , on a trouvé des traces de boucherie sur des os de lémuriens datés des environ de -2 400

En malgache , un Vazimba est un esprit , pas forcément bienveillant
Vazimba signifie : Ceux qui ont toujours été là
La légendes affirme que les Vazimbas , premiers habitants de Madagascar avaient des pouvoirs surnaturels

Voiliers égyptiens
Dès l’installation des atlantes en Egypte , entre -5 000 et -4 000 , les égyptiens savaient construire des navires à voiles qui naviguaient sur le Nil , en Méditerranée , en mer Rouge et jusqu’en Océan Indien
Ils avaient des relations maritimes notamment avec Byblos et Punt

A Louxor on a trouvé une urne funéraire datant de 5000 av. J.C. sur laquelle est gravé un bateau à voiles
Des navires à voile ont également été gravés sur de nombreux objets mis à jour et datant d’avant -5 000
Ces gravures nous indiquent que ces bateaux étaient capables de naviguer au travers , c’est-à-dire capables de remonter au vent en tirant des bords

Conte du naufragé
Le conte du naufragé est un conte égyptien du Moyen Empire , des alentours de -2 000 , conservé au musée égyptien de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg
Document Wikipédia

Un Égyptien raconte à un gouverneur comment, un jour, son navire fit naufrage durant une tempête qui tua tout son équipage. Il fut déposé sur une île où il passa trois jours seul. En cherchant de la nourriture, il découvrit que l’île regorgeait de denrées telles que du raisin, des figues et plusieurs espèces de légumes. Tandis qu’il remerciait les dieux, un serpent géant (haut de trente coudées selon le récit, soit environ quinze mètres) et portant une barbe fit son apparition. Ce serpent, dont la peau était en or et les yeux en lapis-lazuli, demanda au naufragé les raisons de sa venue sur l’île. Le naufragé, stupéfait, fut emmené dans le repaire du serpent et parla enfin pour lui raconter son arrivée sur l’île. Le serpent rassura le naufragé en lui prédisant qu’il passerait quatre mois sur l’île et qu’ensuite un bateau de son pays viendrait le chercher pour le ramener. Après cette révélation, le naufragé promit d’honorer le serpent une fois rentré et de parler de lui au roi. Il promit aussi de lui faire apporter toutes sortes d’offrandes comme de la myrrhe et de l’encens. Mais le serpent se moqua du naufragé, car ces choses se trouvaient en abondance sur l’île et il n’en avait pas besoin. Le serpent dit aussi au naufragé qu’une fois qu’il aurait quitté l’île, celle-ci disparaitrait parmi les flots.
Quand enfin le bateau de sauvetage arriva, le serpent demanda au naufragé de parler de lui dans sa cité et lui donna de nombreuses marchandises comme de la myrrhe, de l’huile ou des défenses d’éléphants, entre autres choses. En arrivant, le naufragé alla voir le roi pour lui offrir la marchandise et parler du serpent. Pour sa générosité, le roi promut le naufragé au rang de suivant et lui donna 200 esclaves.

Expéditions égyptiennes vers Punt
Les égyptiens commercent avec Punt depuis les pré-dynasties , c’est-à-dire au moins depuis -5 000 et jusqu’en -1 000 environ
Les relations commerciales entre les deux pays seront principalement assurées par les tokhariens de – 4 000 jusqu’aux environs de -1 000

Au verso de la pierre de Palerme , est relaté une expédition vers Punt pendant le règne du pharaon Sahourê , de -2458 à -2446

Une inscription du Ouadi Hammamat , relate qu’un officier du nom de Henou commanda une flotte pour rejoindre Punt , sous le règne de Mentouhotep III , vers -1950

L’expédition la plus célèbre vers Punt est celle d’Hatchepsout , fille d’Amon , au cours de la huitième année de son règne , vers -1 470
Une flotte de cinq navires d’environ vingt mètres de long , commandée par le chancelier Nehesy , quitte la ville de Thèbes pour rejoindre la Mer Rouge
Après environ un mois et demi de route, l’expédition arrive à Punt
Les Egyptiens y découvrent des maisons sur pilotis qui dénotent des besoins de se mettre à l’abri de la montée des eaux

On notera aussi : 7 knots X 10 h X 45 jours = 5670 kms , distance parcourue et compatible avec la situation géographique de Punt
Le retour se fera surtout à la rame et sera donc plus long que l’aller
Cela est dû à la direction du vent qui va de l’Afrique vers l’Inde jusqu’en septembre puis s’inverse jusqu’en février
Distance et régime des vents de mousson confirment ainsi la localisation de Punt dans l’Océan Indien

Sous le règne de Ramsès III , de -1186 à -1154 , est décrit dans le papyrus Harris I , les « merveilles mystérieuses : gomme , myrrhe , pigment rouge et toute bonne herbe odorante » rapportés de Punt

Punt en Afrique
Les scientifiques qui réfutent l’existence de Punt , disent que ce territoire mythique est situé sur les côtes africaines
Ils oublient les réalités des échanges commerciaux , de tous temps basés sur la rentabilité
Les échanges par mer sont plus risqués et plus chers

D’autant plus qu’il est avéré que de -4 000 à au moins -1 500 , les bantous livraient les empires égyptiens par voie de terre , en échangeant les caravanes plus ou moins à mi-chemin
Les bantous étaient approvisionnés en produits africains mais aussi en produits de Madagascar par les tokhariens
Voir DESTINATION TERRE 4 , Les tokhariens

Il semble donc cohérent de dire que les produits africains et ceux de Vazimba étaient livrés aux égyptiens principalement par voie de terre par les bantous mais aussi quelquefois par voie maritime par les tokhariens
Quand aux produits de Daitya , appelé Punt par les égyptiens , ils étaient livrés par la mer par les tokhariens ou directement ramenés par les bateaux égyptiens

 

 

Publicités

A propos DOUGLAS MOONSTONE

money is the human predator
Cet article a été publié dans Conte du naufragé, Kumari Kandam, Lémurie, Non classé, Punt, Rutas, Ta Nétjer. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s